Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Alerte sur des gélules au plomb…

Publié par wikistrike.com sur 10 Septembre 2012, 06:41am

Catégories : #Santé - psychologie

 

Alerte sur des gélules au plomb…

 

cap.jpgL’alerte est venue des Etats-Unis, et depuis les autorités françaises s’en sont emparées. Des médicaments utilisés en diététique, fabriqués selon la technique traditionnelle indienne dite « ayurvédique », peuvent contenir du plomb et être dangereux pour la santé. L’Institut de veille sanitaire a décidé de lancer une opération de surveillance.

« Nous sommes en lien constant avec les centres antipoison qui vont tâcher, sur tous les cas d’intoxication qui leur arriveront, d’identifier précisément les produits responsables », indique le docteur Georges Salines, directeur du département santé-environnement de cet organisme.

Le Centre antipoison et de toxicovigilance de Nancy (Meurthe-et-Moselle), qui gère la base nationale produits et compositions de tous les médicaments recensés depuis les années 1970, est aussi mis à contribution sur ce dossier.

« Tous ces remèdes traditionnels contiennent un certain pourcentage d’épices, d’herbes, de vitamines mais on y ajoute souvent et volontairement des métaux supposés avoir d’autres pouvoirs thérapeutiques, mais dont les doses sont toxiques », ajoute le docteur Salines. « Le même problème se rencontre avec les cosmétiques traditionnels, des khôls notamment », rappelle aussi le médecin.

Du mercure et de l’arsenic dans les suppléments diététiquesA l’Institut national de veille sanitaire, cette affaire est prise très au sérieux. Le phénomène est répertorié parmi les « sources inhabituelles » du saturnisme, une maladie liée au plomb qui est très grave pour la santé.

Tout a commencé il y a quelques semaines, lorsque les autorités américaines ont repéré près de 200 remèdes incluant des métaux lourds, vendus sur 25 sites Web en accès international.

Tous contenaient de 100 à 100 000 fois la dose admise en plomb. Du mercure et même de l’arsenic ont été trouvés dans plusieurs « suppléments diététiques » fabriqués en Inde et en Chine, pour la plupart vendus sur Internet comme des « médicaments ayurvédiques », c’est-à-dire inspirés de la sagesse antique de l’Inde. Mais alors que ces gélules étaient censées être fortifiantes, rassérénantes, stimulantes pour le corps ou pour la mémoire, ces capsules « herbo-minérales », ainsi qu’elles sont décrites sur certains sites de vente, se sont révélées chargées de métaux lourds.

Beaucoup plus minérales qu’herbacées, beaucoup plus toxiques que guérisseuses, elles ont provoqué de graves intoxications au plomb. A New York, la recrudescence de plombémies décelées chez des femmes enceintes après l’utilisation d’une dizaine de tels « médicaments » identifiés, a conduit les autorités sanitaires à lancer un programme de dépistage dans tout l’Etat.

Auteur : Élodie Soulié

Source : www.leparisien.fr

Commenter cet article

Laurent_franssen 10/09/2012 12:14


Tiens,
en voila qui touchent "peut etre" des primes pour " recyclages "
et qui "recycle " les métaux en les mettants dans des " médicaments "
au passage en crachant sur un type de soin qui est certainement valable lorsque pratiqué pour la santé et non pour l'argent.

Archives

Articles récents