Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Alexandre, 4 ans, envoyé chez son pédophile de père par la justice française

Publié par wikistrike.com sur 29 Décembre 2012, 22:33pm

Catégories : #Social - Société

 

Alexandre, 4 ans, envoyé chez son pédophile de père par la justice française


 

 

82341488_p.jpgVoici d'histoire d’un petit garçon de 4 ans, privé de sa maman comme tant d’autres, parce qu’il est victime d’abus sexuels commis par son père. Depuis décembre 2011, Alexandre est obligé de vivre chez son père, qui a pourtant abusé de lui. Mais la justice fait tout pour le faire taire, et pour éloigner Irina, sa maman. De fait, le père semble avoir des relations.

 

Je laisse donc la parole à la maman, franco russe, et trop isolée pour avoir les moyens nécessaires afin de se défendre:

 

Mon fils de 4 ans, Alexandre, a été placé dans une famille d’accueil du 12 juillet 2011 au 5 décembre 2012.

Début septembre 2012, j'ai écrit à la ministre de la Justice Mme TAUBIRA pour lui demander de réagir par rapport à la situation de mon fils. Elle a répondu très rapidement en disant qu’elle demanderait une enquête sur notre affaire. Rien n'a été fait et ils ont finalement donné mon fils à son père, ce père qui lui a pourtant fait du mal.

Le tribunal a changé soudainement la date du procès, et mon avocat a été refusé. Au téléphone à la fin septembre 2012, quelqu’un a dit « si vous continuez à protéger votre enfant, vous serez expulsée et ne le reverrez jamais ».

Le 12 mars 2010 j’ai été battue par mon mari, le père de mon fils. Il avait commencé à être violent verbalement et physiquement après la naissance d’Alexandre. J'ai alors fait une déclaration à la gendarmerie et j’ai passé un examen médical. Mais, mon mari n’a pas été puni et la justice nous a laissés vivre ensemble.

A la fin mars 2010 j'ai remarqué un changement dans le comportement de mon fils. Il a été très perturbé et malade pendant 2 mois. Je suis donc allée avec lui chez un pédiatre et un psychologue spécialisé pour les enfants.

A la fin du mois de mai 2010, mon fils était à nouveau malade et le 23 mai 2010, du liquide a coulé de son anus sur son short (il y avait une odeur de sperme). Le 25 mai 2010, j'ai fait une déclaration (REF: PV: 10/3869/SU - RP: A) à la police nationale de Nouméa en Nouvelle Caledonie, contre X. Et j’ai laissé le short de mon fils pour qu’il soit examiné. Mais, le procureur a refusé cet examen, et l’affaire a été close quatre mois et demi plus tard.

Le laboratoire a refusé de me retourner le short pour que je mène un examen indépendant, mais une semaine plus tard, ils m'ont appelée et m'ont dit ce que je devais demander l’expertise du short au tribunal, et ont ajouté que je ne devais pas laisser mon enfant seul avec son père.

J'ai demandé à la Cour de fournir cette expertise, mais à la place le juge des enfants a demandé une expertise psychiatrique pour toute la famille. A la suite de laquelle le médecin a conclu que je suis une mère paranoïaque.

L’expertise du short n'a jamais été fournie et à la fin, il a été perdu. Personne ne sait où il est. J’ai demandé à mon avocat de se renseigner, mais je n’ai pas eu de réponse. Quand j’ai posé la question au tribunal, on m’a répondu que mon avocat avait déjà posé cette question. Depuis, je n’ai eu aucune nouvelle.

En decembre2010, j’ai porté plainte au bureau de la gendarmerie pour l’abus sexuel de notre fils et pour des violences conjugales. Mon mari m'a fait mal parce que j'ai essayé de protéger mon fils en fermant la porte de notre chambre durant la nuit. Après cela, il a passé deux jours en garde-à-vue. Mais, aucune enquête n’a été réalisée à propos des violences contre notre fils.

En mars 2011, le tribunal a donné définitivement mon fils à son père, et sur décision du juge aux affaires familales G., j’ai du quitter la maison un mois afin de laisser mon mari seul avec son fils, car j’étais jugée paranoïaque. Même s’ils n’ont jamais pu prouver. Je ne pouvais plus voir mon fils que deux week-end par mois, de temps en temps le mercredi, et pendant les vacances. Je suis restée à la maison le plus longtemps possible afin de protéger mon fils.

 

La justice envoie la victime chez le pédophile


Fin avril 2011 je devais sortir du pays pour changer mon passeport, et il m’était interdit de prendre Alexandre avec moi car mon mari a refusé qu’il reste une semaine avec moi. Je l’ai donc laissé à ma belle mère, qui l’a confié à son père.

Quand je suis rentrée une semaine plus tard, j'ai trouvé mon fils très mal. Il avait perdu 500g, son anus était enflammé, très rouge. Je suis donc allée à la gendarmerie, mais ils m’ont dit d’amener moi-même mon fils chez un médecin, et de ne pas parler à ce médecin de mes suspicions d’abus sexuels. Les policiers n’ont pas voulu m’accompagner à ce rendez-vous. Ils ont aussi dit qu’ils ne feraient rien contre mon mari, même s’ils pouvaient le mettre en prison. D'ailleurs, c'est le policier qui 'lavait mis deux jours en garde-à-vue qui m'a dit cela.

Je suis donc allée aux urgences, et le 5 mai 2011, le médecin a envoyé un fax au tribunal, qui n’a pas réagi. J’ai aussi été voir un autre médecin et trois mois plus tard, le 12 juillet 2011, mon fils a été enlevé à son père en raison d’un courrier de ce médecin. Il avait écrit car il s’inquiétait de l’absence de réaction après le fax des urgences. Entre temps, mon mari me demandait de quitter définitivement le domicile familial.

Alexandre a été placé en famille d’accueil. A ce moment là, mon fils allait très mal, il ne pouvait plus manger ou boire. La famille d’accueil avait même peur qu’il ne meure, mais l’hôpital n’a pas pu le prendre, et l’examen médical sur mon fils n’a été réalisé qu’un mois plus tard. Je ne pouvais le voir qu’une heure par semaine, en présence d’éducateurs.

A côté de cela, mon mari m’a chassée du domicile conjugal en juin. J’ai donc logé chez une amie qui avait de la place pour accueillir aussi mon fils, mais le tribunal n’a pas voulu me le confier. Après tout ce qu’il a vécu, mon fils s’est retrouvé avec des étrangers.

82332410_p.jpg

 

Le médecin a réécrit pour demander une enquête sur l’agression sexuelle de mon fils. La police a envoyé le courrier au procureur sans remplir le document qui était joint.

Le 1er août, j’ai déménagé dans un appartement avec deux chambres où je vis seule, et où j’ai tout préparé pour mon fils. Mais, le juge a décidé de le laisser dans la famille d’accueil. Et cela, bien que tous les examens me concernant étaient favorables, hormis celui du psychiatre qui a dit que j’étais paranoïaque après m’avoir vue une heure via une interprète.

J’ai eu un second examen, par un autre psychiatre, qui m’a fait passer des tests spécifiques. Il a conclu que j’étais normale, mais le juge n’a pas tenu compte de cet examen.

Par contre, aucun examen n’a été demandé pour mon fils.

De juillet à novembre 2011, je n’ai eu le droit de voir mon fils qu’une heure pas semaine, accompagnée d’éducateurs et du psychologue.

Ces visites ont été modifiées en novembre : je pouvais le voir deux fois par mois durant quatre heures, de même que son père.

Mais, en avril 2012 la cour d’appel a décidé de donner plus de droits au père : le juge H. l’a laissé voir son fils chaque semaine, tout seul avec lui, bien que les services sociaux avaient mentionné qu’Alexandre avait peur de son père même en présence des éducateurs.

Le juge a même autorisé le père à prendre son fils avec lui pour une nuit, à l’occasion d’un mariage nocturne. Cela, sans m’en informer, ni mon avocat. La décision a été prise en une seule journée.

 

0082332459_p.jpg


Quant à moi, on m’a refusé de voir mon fils même pour la fête des mères, alors que j’en avais fait la demande deux semaines plus tôt.  Le père, lui, a pu avoir son fils pour la fête des pères, y compris la nuit alors que l’enfant était en état de choc.

 Il n'y a rien contre moi, mais mon fils vit comme si il n'avait pas de sa mère.

Par la dernière décision tribunal aux affaires familiales en date du 23 octobre 2012 le  juge a encore réduit mes droits de visite : deux samedi par mois, trois mercredis après-midis par mois.

Le 12 novembre 2012, le juge des enfants mis fin au placement de mon fils, qui a été rendu à son père. Pour les droits de visite, je devais aller dans la maison de laquelle mon mari m’avait éjectée comme un chien. Je n’ai plus aucun contact avec mon mari ou sa famille depuis qu’il m’a mise à la rue.  Lui, m’a présentée à son propre fils comme une femme de ménage, une nounou et comme une mère porteuse. Quand Alexandre avait seulement un mois, mon mari m’avait proposé 1.000 dollars pour que je retourne en Russie, en laissant Alexandre avec lui.

Il a aussi les deux passeports français de mon fils. Et moi, étrangère dans ce pays, je ne suis pas considérée comme un humain par la justice. On m’a refusé illégalement un permis de séjour en novembre 2011. Il a fallu six mois pour ce refus, et ils n’ont pas tenu compte du fait que j’étais encore mariée avec un français et que mon fils est français. De plus, la loi en la matière a changé en 2009, mais la décision a été fondée sur la loi de 2002 !

Je n’avais donc plus d’aide au logement pour payer mon appartement.

Fin septembre, quelqu’un m’a appelée et m’a dit que si je continuais à protéger mon enfant, je serai expulsée et je ne le reverrai jamais. Pour l'instant, je vois mon fils une fois par semaine, tout en sachant qu'il vit chez celui qui l'a violé.

J'ai eu la déclaration dans la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg de Février 2011 № 17490/11, mais elle a été close à la fin du mois de mai 2012. 

Mon nom est Irina Viktorovna Vinogradva (11 Mars 1969) en Russie, region Kostroma. J'ai seulement la nationalité de la Fédération de la Russie. Je suis mariée avec un francais depuis 07 November 2007 a Noumea. Mon fils ete né a Noumea la 17 juin 2008, il est francais et russe. Je vis en NC depuis Septembre 2007


my facebook https://www.facebook.com/ivinogradovaguisset
page de mon fils sur Facebook https://www.facebook.com/irina.viktorovna.vinogradova
ma petition: http://www.change.org/petitions/please-help-to-bring-my-son-back-home


0000000aaa.jpg

 

Dans ce courrier, les services sociaux, pour une fois prompts à réagir, tentent de signaler au juge des enfants qu'Alexandre est en danger. Le petit a en effet expliqué à sa famille d'accueil que son père lui met le doigt dans les fesses, et qu'après il a mal. Quele fut la réaction du juge? Mettre l'enfant en placement, avant de le rendre à son père.

 

0000000000000000000.jpg

 

 Au sujet des visites médiatisées, les services sociaux ont bien expliqué au juge que cela se passait mal entre Alexandre et son père, mais qu'à l'inverse, il n'y avait aucun problème avec sa mère. Alexandre se montre réticent avec son père, "se montre nerveux et anxieux"... En présence de son père, l'enfant réclame sa famille d'accueil. les rencontres avec son père sont "sources d'angoisses et de tensions" pour Alexandre. Mais le tribunal n'en a cure. 

De son côté, le père nie avoir fait du mal à son fils et accuse irina d'être la cause de la situation, avec la complicité de la Justice... Qui est paranoïaque ici?

Enfin, même si les éducateurs constatent qu'Alexandre "en a assez" des visites médiatisées avec son père, le juge ne s'inquiète pas du tout de cela. Encore une fois, l'intérêt supérieur de 'lenfant passe après celui du pédophile...

 

000000000000000000000000000000000.jpg 

 

 

01.jpg

02.jpg

 

 

 

Source: Donde Vamos

Commenter cet article

Fabien 05/01/2014 18:11


Pour tous ceux qui souhaitent s'informer davantage parce qu'un seul son de cloche, ce n'est pas suffisant:


http://stopabussurmineursimpunis.blogspot.fr/2013/03/laffaire-du-petit-alexandre-fin.html

jérôme Lassaigne et Lolita Conte 27/07/2013 17:50


Proxénêtes, pédophiles, assassins, trafiquants de cocaïne. La justice française travaille pour eux, pour défendre  le mécanisme parano-schizoïde du primat du phallus, a travers le dogme
judéo chrétien Au nom du père. Justice laïque ? Mais leur paranoïa est judéo-chrétienne. Disparues de l'Yonne. 30 jeunes filles et d'autres torturés et massacrées. Sanction contre les juges qui
ont couvert les assassins ? 4 peines administratives lègères. Comme pour l'affaire du sang contaminé.. Si vous tuez, tuez en gros..

karkkonen anthony 25/07/2013 19:37


on vit vraiment sur une planete de dingues, et la justice ne porte pas bien son nom, ce systeme (pourri) devrait plutot s'appeler "injustice", ce serait plus cohérent. apres on s'etonne de voir
des gens faire "la veritable justice" eux même. En tout cas courage à la maman, qu'elle continue à se battre et peut être qu'elle aura un jour la chance d'arriver à le sortir de tout cela.
Il serait grand temps que le peuple lynche les juges de ce genre d' affaire sur la place publique pour en faire un exemple, trop de ces gens sont corrompus et pourris et dire que ces memes
personnes ont le pouvoir de détruire des gens corrects et de permettre à toutes les pourritures qui marchent sur cette terre de s'en sortir. ils ne devraient pas avoir la possibilité de se
sentir au dessus des lois, quand on voit ce qu'ils en font. En plus, et  c la cerise sur le gateau, dans ce cas on protège un pédophile et probablement aussi potentiellement un meurtrier au
détriment d'un pauvre enfant innocent qui lui merite toute l'attention. je suis horrifié et même si je prone la non-violence, pour une fois si je le pouvais je buterais moi-même tout ces monstres
car il est bien clair qu'on ne parle pas d'être humains

hadjila 25/07/2013 13:18


une famme de courrage elle n as pas abandoner et cela c est avéré payent bravo que cette enfant vive dans la joie au pres de sa mere 

hadjila 25/07/2013 13:13


https://www.facebook.com/ivinogradovaguisset  23 Juillet 2013, c'est mon fils aujourd'hui (Moscou, Russie). Je pense qu'il est
bon de mettre la photo de mon fils à nouveau après 4 mois quand nous avons quitté cette île et vivre dans mon pays. Il va très bien maintenant. derrnier message de la maman 

chantal paquette 23/07/2013 17:46


est ou la pétition 

Jodie Le Guillou 22/07/2013 22:29


C Quoi De Se Juge Cette Enfants Va T Il Mieu Son Pére Et T Il En Prison La Paine De Meurent Exite Pour Quoi Pas En Ce Cas Si Pauvre Enfant Pauvre Mére !

nina 22/07/2013 18:04


http://www.change.org/petitions/demand-justice-shock-miserable-existence-of-little-french-russian-child-it-is-on-english-french-russian

Marion 22/07/2013 16:52


Ou en est l'affaire? Le petit est il désormais chez sa mère? Nouvelles svp

Hélène Leclerc 22/07/2013 08:22


Je suis scandalisée elle est belle la justice française j en ai honte mais avant tout il faut absolument sauver cet enfant je suis le mouvement si pétition peut aider je serai la premiere a
signer

soso 08/02/2013 06:19


courage !!ilfaut que se pervers paye !si ya une pétition pour vous aidez faite la circulé !il faut aidé se petit !

Marine Amer 06/02/2013 12:23


bonjour a tous, cette affaire est un pur scandale et par les memes que ceux qui sont sur la page Facebook : http://www.facebook.com/StopPedophilie. 


y'en a marre que ces pédos de M.... s'en sortent, connectez vous sur cette page et faites en sorte qu'elle soit connue de tous en partageant.....


Je vais essyer de faire du bruit autour de ca !!! Mais svp aidez nous, on doit etre nombreux a lire et a transmettre au plus grand nombre car les pédos détestent la lumière.... donc +++ de clicks
et de "j'aime" font qu'ils sont de + en + dévoilés !!!!!


merci

tupé 18/01/2013 19:14


kel affaire dégueulasse , ce père n,avait pas honte?



Yannis 30/12/2012 15:02


C'est cette p/ute de taubira qu'il faut pendre qu'est ce qu'elle peut m'enerver celle là et sa justice de merde ,à gerber cette histoire je ne trouve pas d'autres mots

Kanyenamarr Fouleuruneball 30/12/2012 13:06


Malheureusement c'est de +en+ souvent qu'il y a des injustice IGNOBLES de ce genre!!A croire que notre pays les protèges!!Mais qu'est-ce qui leur passe dans leur tête?!?..Ils deveraient se faire
violer par des géant psykopathe&cruel&ignoble de 4mètres de haut avec une te.b de 1m cube toute velue et parasitée et pleine de fientes radioactive putride histoire de voir ce que ressend
les enfant en face d'adulte pervers..Ou alors ils ont été lobotomisé,programmés a devenir les fientes de l'univers de chez les fientes de l'univers..Ou encore une histoire de fric qui corrompt et
rend aveugle certains..Franchement : c'est INCONCEVABLE de violer des gosses!! : surréaliste,chimérique,impossible,tout le monde gerberrait rien que d'y penser et se fouterait une balle avant de
passé a cet acte digne d'un être pire que le diable (genre meme lui gerberait et s'en couperait les testiculles).


Soit y sont pas humains..soit c'est nous qui le sont pas!!!


CEux qui se sente entrain de "déraper" dans le côité obscurt (du trou d'ball); deveraient (s'il leur reste un tant soi peu d'humanité) se castrer eux-même s'ils n'arrivent pas a se maitriser
bwordel di mert!!


J'comprend pas qu'on puisse terrifier et torturer ainsi des enfant; et encore moin de protéger les sadiques qui le font!!(a moin de dessous de table faramineux,ou de menace de mort,ou d'etre
aussi putride qu'eux!!)


Et encore,..,je préférerais perdre ma vie (de daube) si cela sauverai l'emprise du mal sur l'inocence..MAIS ,NON,!!!,vas'y que jte mets en prison des voleur d'autoradio et que jte mets sur un
piédestal tout ce qui est vénal..Rhàààà F.CK l'humanité qu'à plus rien d'humain (a moin que humain=démon ou soubrette)..


Bref..Je souhaite a tous un par-balle à la conerie infuse et au mal et tout ses potes.Que les pédo vont ouvrir leur yeux et leur coeur aulieu que ce soit leurs braguettes et qu'ils aillent se
faire castrer (et même gratuitement..se serait bien..et compatieux(truc du genre..pas fortiche en vocabulaire))..


Et souhaite aussi que du bonheur, de la vérité, et de l'amour (non charnel), à tous et à toutes.

Deckard 30/12/2012 12:47


Encore une qui veux les papiers...

Mom 30/12/2012 11:16


Si Alexandre est russe aussi, peut être avertir les autorités russes  vu que le système français ne fait pas grand chose pour venir en aide à ce petit et sa mère ???


 

Defre 30/12/2012 10:58


C normal. Le papa doit être affilié aux loges Franc maçonniques, qui rappelons le sont satanistes. En tant que sataniste, l'inceste a tout à fait sa place dans le déroulement de leur vie car
puisque contre nature (anti naturel - anti-christ) et leur permettant d'améliorer leur pacte diabolique avec les forces de l'ombre.
Le gamin sera surement sacrifié plus tard lors d'un rituel ou autre.
Illuminati, satanistes, FM, RC+, Eck, scientologie, Skull&bones, bohéminan groove, Vatican II... ils sont nb autour de nous.
Petit est le chemin qui mène au salut et large celle qui mène à la perdition.

JASTREBIEC 30/12/2012 09:57


C'est " NORMAL"....C'est TAUBIRA !

blague sexy 30/12/2012 08:56


c'est vraiment n'importe quoi


on retire le petit à la mère et on le confie au père qui lui a fait du mal


c'est le monde à l'envers


http://rire-et-detente.e-monsite.com

Laurent Franssen 30/12/2012 08:08


" ne sait plus quoi dire "

http://www.youtube.com/watch?v=Wr-lLzo_rqU 

Archives

Articles récents