Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Allemagne: Die Zeit couvre les atrocités des prélèvements d’organes en Chine

Publié par wikistrike.com sur 11 Avril 2013, 16:06pm

Catégories : #Santé - psychologie

Allemagne: Die Zeit couvre les atrocités des prélèvements d’organes en Chine

 

 

organeschintoc.PNGDie Zeit, l’hebdomadaire allemand le plus lu outre-Rhin, a publié début mars une tribune documentée sur les crimes de prélèvements d’organes forcés ayant cours en Chine. Dans cet article intitulé Cœur sur commande (en allemand Herz auf Bestellung), le journaliste centre son histoire autour d’un détenu condamné à mort et décrit le circuit de collectes d’organes à vif organisé dans les prisons et les hôpitaux et le commerce très lucratif réalisé sur les prisonniers de conscience du Falun Gong en Chine.

 

Soulevant des questions éthiques pour les hôpitaux et compagnies pharmaceutiques européens impliqués dans cette affaire, l’article s’élabore autour des enquêtes menées par l’avocat canadien David Matas et l’ancien procureur canadien David Kilgour. La communauté médicale occidentale est ainsi montrée du doigt: «Des médecins ont agi à l’encontre des standards éthiques de leur industrie. Sur la ligne mince qui sépare la coopération de la connivence, une myriade d’enchevêtrements a fait taire quantité de personnes impliquées. Les questions son: quel est le prix de la moralité humaine, jusqu’où peuvent aller les ambitions des chercheurs en médecine, de quel poids a été le profit jusque-là et où est le seuil à ne pas dépasser?»

 

L’hebdomadaire mentionne aussi que de nombreux médecins chinois ont reçu des formations de haut niveau dans des hôpitaux et des centres de greffes allemands: «Des médecins chinois obtiennent la technologie médicale qui leur permet de prélever des organes de retour en Chine».

 

Le rapporteur spécial des Droits de l’Homme à l’ONU, M. Novak, a déjà exigé que le régime chinois révèle la véritable source des organes transplantés. Selon lui, le Parti communiste chinois a nié la condamnation avec sa «ligne de propagande» habituelle, mais n’a pas réfuté les faits. Die Zeit a également souligné que le Congrès des États-Unis a pris connaissance en 2012 du rapport de Kilgour et Matas, y compris des documents justificatifs. Ultérieurement, un quart des députés de la Chambre ont signé une lettre à la secrétaire d’État, Hillary Clinton, demandant au Conseil d’État de dévoiler toute l’information en rapport avec ces abus.

 

En conclusion, l’article mentionne le cas d’une pratiquante de Falun Gong allemande, Liu Wei, qui a été battue et privée de sommeil alors qu’elle était illégalement détenue dans un camp de travail chinois. Elle et d’autres pratiquants ont été soumis à des examens médicaux  par dix policiers et dix médecins. Seuls les pratiquants de Falun Gong ont été examinés.


Source: Epoch Times

Commenter cet article

Laurent Franssen 11/04/2013 19:41


Les organes , qui les achete?

Aant de cracher sur la chine va falloir que les pays devellopes mettent des controlles en place pour trouver ou ce marcher noir debouche. 

Archives

Articles récents