Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Alzheimer : une nouvelle mutation génétique pourrait accroitre le risque

Publié par wikistrike.com sur 16 Novembre 2012, 09:00am

Catégories : #Santé - psychologie

Alzheimer : une nouvelle mutation génétique pourrait accroitre le risque

 

 

alzheimer-le-risque-de-developper-la-maladie-pourrait-etre-.jpgSelon une étude islandaise publiée mercredi, une rare mutation génétique liée au système immunitaire pourrait accroître le risque de développer la maladie d'Alzheimer chez des personnes âgées.

Alors que le nombre de personnes atteintes par la maladie d'Alzheimer est susceptible d'augmenter au cours des prochaines années, c'est une découverte d'importance que vient de révéler la revue américaine New England Journal of Medicine. Dans celle-ci, des chercheurs islandais indiquent avoir identifié un facteur de risque à cette maladie neurodégénérative. Plus précisément, ils ont constaté que la variation dugène TREM2 trouvée dans environ un Islandais sur 200 âgés de plus de 85 ans, multiplie de trois à cinq fois le risque d'Alzheimer.

L’étude révèle que lorsque ce gène est normal, les cellules immunitaires fonctionnent parfaitement dans le cerveau. En revanche, avec une mutation du gène TREM2, ces cellules immunitaires sont nettement moins efficaces pour attaquer les protéines toxiques beta amyloïde qui forment des plaques liées à la maladie d'Alzheimer. Ainsi, selon les chercheurs dirigés par le Dr Kari Stefansson, la mutation de ce gène pourrait accroître les prédispositions à la maladie d'Alzheimer en raison de l'incapacité du cerveau à empêcher l'inflammation.

Ce scientifique et ses collègues soulignent néanmoins que les mutations du gène TREM2 sont rares. Elles ne concernent pas plus de 2% des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer. De plus, de nombreuses personnes dans l'étude étaient porteuses de ce gène mutant et ne développaient pas la maladie pour autant. Ceci laisse donc à penser que cette mutation n'est ni suffisante ni nécessaire pour déclencher Alzheimer, soulignent les auteurs de l'étude.

D'ailleurs, avant cette découverte, un seul autre gène, ApoE4 mis au jour en 1993, avait été lié à un accroissement du risque de la maladie d'Alzheimer et ce dans des proportions similaires à celles de TREM2. Reste que les scientifiques n'expliquent pas encore les raisons qui font qu'une mutation de ce gène accroît les risques de développer la maladie d’Alzheimer. D’autant que seulement la moitié des malades sont porteurs de cette variation.

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Archives

Articles récents