Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

"Angela Merkel va laisser la Grèce faire faillite"

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 21 Octobre 2011, 06:39am

Catégories : #Economie

"Angela Merkel va laisser la Grèce faire faillite"


Ancien ministre grec de l'Economie et des Finances en 1992-93, le libéral Stefanos Manos critique aussi bien les Grecs qu'Angela Merkel. La solution selon lui? Une mise sous tutelle de l'Etat grec.

62826_stephanos-manos.jpg
Stephanos Manos, ancien ministre des finances Grec
© Jérôme Chatin
La Grèce est en grève générale pour 48 heures. Comment le pays est arrivé à ce point de non retour?

C'est simple. Le gouvernement a dépensé des années durant l'argent qu'il n'avait pas. Regardez cette année, l'Etat a vu ses dépenses augmenter encore de 8%. C'est incompréhensible mais c'est ainsi. Avec la monnaie unique, les comportements ont changé, même ceux des particuliers qui s'endettent aujourd'hui massivement. La Grèce a reçu des aides sans contrôle, elle s'est comportée en enfant gâté. C'est toujours plus facile de dépenser l'argent des autres. Et puis, le système, basé sur le clientélisme et la corruption, a entretenu cette dilapidation. Mais il n'y a pas que l'Etat qui a commis des erreurs. Le patronat aussi en augmentant les salaires par peur des syndicats.

Au delà de la grève générale, quel est votre scénario?

On va droit vers une dévaluation de la dette. Ici, les banques détiennent de la dette grecque, contraintes et forcées par le gouvernement. Presque le couteau sous la gorge. Reste que si la dette est dévaluée, le pays risque de s'enfoncer dans une récession profonde. Car la Grèce ne pourra plus se financer. Et comme nous sommes un pays importateur, nous avons besoin de financements. On risque de sortir de l'euro. Un désastre pour le pays. Je ne suis pas optimiste. Jean-Claude Trichet a déclaré que la Grèce a été imprudente. Bien sûr. Et Angela Merkel risque de nous utiliser comme bouc émissaire. Je suis certain qu'elle va laisser la Grèce faire faillite.

Quelles sont vos solutions pour sortir la Grèce du marasme dans lequel elle patauge?

D'abord, l'Etat pourrait vendre son patrimoine estimé à 125 milliards d'euros, ce qui lui permettrait de rembourser une partie de ses dettes. Mais une telle solution pourrait accélérer l'exclusion de la Grèce de la zone euro. Mais surtout l'Etat doit impérativement réduire de façon drastique ses dépenses. Premier poste : les fonctionnaires. Nous avons le pire système éducatif avec quatre fois plus d'enseignants. On compte également ici trois fois plus de médecins dans le système public que la moyenne de l'OCDE. Autre exemple : dans le métro d'Athènes, le coût de chaque salarié atteint 86.000 euros par an contre 25.000 pour un salarié du privé. Pour se sortir de la faillite, il faudrait que l'Etat grec soit géré par des non-Grecs. Une mise sous tutelle en quelque sorte.

 

Source : l'expansion

Archives

Articles récents