Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Anonymous attaque les sites gouvernementaux israéliens ?

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 8 Novembre 2011, 00:03am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Anonymous attaque les sites gouvernementaux israéliens ?

 

9d7c1c9b941763c2b63d9c921f6a9d0f_L.jpgUne flottille partie de Turquie, mercredi dernier, et composée de deux navires, a été arrêtée deux jours après, à 48 miles des côtés de Gaza. Elle transportait pour 30.000 dollars de médicaments et 27 militants propalestiniens venant de cinq pays différents. Ces militants n'ont opposé aucune résistance lors de l’interception de la flottille par l'armée israélienne.

48 heures plus tard, les sites gouvernementaux d'Israël tels que ceux de l'armée israélienne, du Mossad, du Shin Beth et de divers ministères, se sont "crashés". Sur la page Facebook du gouvernement israélien, un message posté annonçait, hier dimanche, "qu'en raison d'un dysfonctionnement général des serveurs gouvernementaux (IDF, Mossad...), plusieurs sites et services sont inaccessibles".

En attendant la revendication de ces attaques, tout porte à croire que c'est le groupe Anonymous qui en est l'auteur. En effet, deux jours avant, Anonymous avait averti Israël, dans une vidéo postée sur YouTube (voir la vidéo en bas de la page), que ses systèmes informatiques seraient la cible d'attaques massives, si le blocus sur la Bande de Gaza était maintenu ou si des flottilles d'aide étaient interceptées. Par ailleurs, les sites d'informations israéliens comme Haaretz  ont pointé du doigt Anonymous comme le très probable responsable de ce qui est arrivé aux sites gouvernementaux israéliens.

Anonymous, qui a pour philosophie de combattre l’oppression et toute forme d'atteinte à la liberté, s'est déjà positionné du côté de l'aide aux Palestiniens et d'autres attaques ne sont pas à écarter sur les systèmes informatiques israéliens.
Rappelons que les révolutions égyptienne et tunisienne ont été vivement soutenues par Anonymous... Espérons de même pour la Palestine, récemment reconnue par l'UNESCO comme un État membre, et ce, au nez et à la barbe d’Israël et des USA.

Rappelons également que l'armée israélienne n'hésite pas à utiliser la force et les armes pour stopper les plus décidées à forcer ce blocus maritime comme en mai 2010, où 9 militants propalestiniens ont péri et 28 autres ont été blessés. Le blocus de Gaza a été instauré par Israël, en juin 2007, par peur que le Hamas ne se fournisse en armes. Depuis, onze flottilles, plus ou moins importantes, ont tenté de le forcer. Seules quatre ont réussi à passer.

Source: web-tunisia.com (Les Tunisiens que nous saluons chaleureusement)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents