Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Anonymous met en ligne une conversation du FBI

Publié par wikistrike.com sur 3 Février 2012, 19:03pm

Catégories : #Politique internationale

 

Anonymous met en ligne une conversation du FBI

 

 

 

Anonymous a une fois encore fait la preuve de sa capacité d'action. Les pirates informatiques Anonymous ont rendu publique vendredi 3 février une conversation téléphonique entre le FBI et Scotland Yard consacrée aux activités de ces mêmes "hackers", une "information obtenue illégalement", a souligné la police fédérale américaine dans un communiqué.

L'enregistrement de près de dix-sept minutes a été mis en ligne sur le site YouTube, accompagné d'un courrier électronique d'un agent du FBI organisant la conférence téléphonique pour le 17 janvier. A différents moments de la conversation, les policiers britanniques et américains évoquent Jake Davis etRyan Cleary, deux adolescents britanniques arrêtés l'an dernier pour piratage informatique.

Dans un tweet, Anonymous a posté les liens conduisant à l'enregistrement audio et ajoute que le FBI "doit être  curieux de savoir  comment nous sommes capables de lire  en permanence leurs communications internes, depuis longtemps maintenant".

anonymous-black-march.jpg

 

UNE INFORMATION OBTENUE ILLÉGALEMENT

"L'information était uniquement destinée aux responsables des forces de l'ordre et a été obtenue illégalement", a indiqué le FBI dans un communiqué. La police fédérale ajoute qu'une enquête a été ouverte pour identifier  et poursuivre  ces responsables en justice. Le FBI précise que son système informatique n'a pas été"violé" à cette occasion. La police britannique Scotland Yard a pour sa part déclaré à l'AFP "examiner" les informations de presse.

Le courriel joint à la vidéo invite des membres des forces de l'ordre européennes à participer  à cette conférence téléphonique pour "discuter des enquêtes en cours relatives à Anonymous, Lulzsec, Antisec et d'autres groupes" de pirates informatiques.

Le courrier, qui donne des détails pour accéder  à la conférence téléphonique a été envoyé à des responsables des polices du Royaume-Uni, de France et des Pays-Bas notamment, mais les seuls participants à s'identifier  dans la vidéo se présentent comme des membres du FBI et de Scotland Yard.

 

Source: Le Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents