Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Après les pédophiles, l’état français libère les tortionnaires

Publié par wikistrike.com sur 10 Octobre 2013, 18:17pm

Catégories : #Social - Société

 

 

Après les pédophiles, l’état français libère les tortionnaires : 4 mineurs tortionnaires dont un psychopathe

 

 

Sur le fond, l’affaire peut s’apparenter au « gang des barbares », à la différence que la victime n’est pas morte. On entraîne un jeune dans une cave et on lui fait subir toute une série de sévices, avec une désinvolture glaçante, sans réel motif. Ce mercredi, quatre jeunes dunkerquois mineurs au moment des faits ont été jugés dans ce dossier qui avait été ouvert sur une qualification criminelle d’actes de torture et de barbarie, avant d’être correctionnalisé.

 

La victime avait été suppliciée durant près de six heures dans une cave d e la rue Poincaré.

La victime avait été suppliciée durant près de six heures dans une cave d e la rue Poincaré.

Le 29 mars 2012, vers 16 h, Vincent, un jeune homme de 18 ans est entraîné de force par quatre mineurs âgés de 14 à 16 ans, dans une cave de la rue Poincaré. Il y restera près de six heures.

 

Il est déshabillé, se retrouve ligoté, en slip. On lui enfonce une chaussette dans la bouche pour étouffer les cris.

 

Les sévices peuvent commencer : on lui brûle le corps avec des cigarettes et des briquets, on le frappe au visage avec les pieds, avec les poings, on lui entaille les chairs avec un cutter. L’un des agresseurs ira jusqu’à graver des initiales au cutter sur le corps de la victime.

 

Vincent a bien pensé qu’il ne ressortirait jamais vivant de cet enfer.

Il a aussi été question d’un viol à l’aide d’une bouteille dans ce dossier. Mais faute d’éléments de preuve et devant le mutisme de la victime, cette charge n’a pas été retenue contre les mineurs. De même qu’il n’a pas été établi qu’ils lui avaient uriné dessus, comme cela transparaissait à l’origine de l’affaire.

Vincent a été libéré de cette « cave aux châtiments » dans la soirée, vivant, mais complètement démoli. Physiquement, il était méconnaissable. Psychiquement, il ne s’en remettra probablement jamais.

 

Les quatre mineurs, reconnus coupables ce mercredi pour tous ces actes, avaient fait preuve d’une désinvolture inquiétante, lorsqu’ils avaient été placés en garde à vue, quelques jours après les faits, prenant cette affaire à la rigolade, fanfaronnant, enfonçant encore un peu plus leur victime. À aucun moment, ils n’ont exprimé la moindre empathie pour leur souffre-douleur.

 

L’un des meneurs, un petit caïd décrit par les experts comme ayant des traits de psychopathie prononcés et présentant une réelle dangerosité, ancré dans la violence, sans garde-fou, avait mis un coup de tête au policier qui l’escortait devant le juge d’instruction. Il n’avait pas hésité à cracher sur la victime et à l’insulter, juste avant la confrontation dans le bureau du juge.

 

Des petits caïds

 

Un autre, le deuxième meneur de ce dossier, dont les experts ont noté les tendances sadiques et perverses, avait trouvé amusant de rédiger en détention un « mandat d’arrêt de mort » à l’encontre de la victime, lui promettant une mort longue et douloureuse. Il avait d’ailleurs été réincarcéré, sous l’effet d’un mandat d’arrêt, après s’être évadé du centre éducatif fermé qui le suivait. Dans ce dossier, deux éducateurs qui encadraient ces mineurs avaient exercé leur droit de retrait, après des menaces de mort sur leurs familles.

 

Les explications initiales de ces actes de sévices étaient de faire passer l’envie à leur victime – qu’ils connaissaient de vue dans le cadre scolaire – de fumer du cannabis. Cette correction avait un rôle « éducatif », avait déclaré, goguenard, l’un des mis en cause. Plus prosaïquement, au fil de l’enquête, il est apparu que les quatre mineurs voulaient tout simplement lui extorquer du cannabis. La victime, terrorisée, était absente à l’audience.

 

Tous remis en liberté

 

Les peines prononcées ce mercredi par le tribunal pour enfants, sont peu ou proue conformes aux réquisitions du parquet. Celui décrit comme le meneur et le plus violent des quatre comparaissait détenu. Il a été condamné à trois ans de prison dont dix-huit mois avec sursis mise à l’épreuve pendant trois ans. Il est ressorti libre de l’audience.

 

Le deuxième meneur de cette affaire écope de trois ans de prison dont vingt-deux mois avec sursis mise à l’épreuve. Lui aussi détenu avant l’audience, il est ressorti libre.

 

Les deux autres protagonistes, un peu moins impliqués, qui se sont laissés entraîner dans cette spirale de violences, écopent respectivement de trois ans dont vingt-six mois avec sursis mise à l’épreuve et deux ans dont dix-huit mois avec sursis mise à l‘épreuve. Eux aussi ne sont plus incarcérés.

Durant leurs mises à l’épreuve, tous ont interdiction d’entrer en contact avec la victime, cela va de soi. Mais il leur est interdit, de même, d’entrer en contact entre eux quatre. « A la moindre incartade, c’est la révocation du sursis et la prison directement », a martelé le juge des enfants.

 

Ils devront entamer des soins et effectuer des démarches pour se réinsérer.

La victime a obtenu un total de 11 900 € de dommages et intérêts pour ses préjudices divers. Les quatre condamnés devront lui verser cette somme solidairement.

 

 

Source: lavoixdunord.fr

Commenter cet article

Damstounet 24/11/2013 05:46


lorsque disi kk tps, on parlera de légaliser le meurtre, le viol, le cannibalisme ou la zoophilie, ttes c histoires de pédophilie aparètron b1 anodine & passeront comme 1 lettre a la
poste lol


par contre 1 telle mésaventure aurait surement pu ètre évité en passant par ceci.


a mon sens, la prévention incitative est probablement b1 + efficace & civilisé ke la barbare & aléatoire répression a posteriori...


apré tt, pk forcé kkn a fair kkch kil ne ve visiblement pa faire alrs ke dotre y st prè & ne demande mm ke sa ? notre épok serait elle a se pt dénué de bn sens & de pragmatisme
?

Deckard 11/10/2013 08:37


Je vais te mettre un saucisson dans le cul anti-porc !


Et je ferais bouffer du boudin 100 % sang de porc !

XAAL 11/10/2013 02:35


@ antiporc


 


Je vais ajouter un commentaire que je crois indispensable.


Je n'ai RIEN à voir DE PRES OU DE LOIN avec cette histoire d'esclavage, aucun de mes ancêtre n'a été mêlé à ce commerce. Donc tu es mal tombé pour m'agalgamé au gens qui ont réduit en esclavage
ta famille en supposant que celà fut le cas (à prouver).


Ne compte pas sur moi pour m'épancher sur des suplication de culpabilité ou de remord, la seule chose qu etu obtiendras de moi ce sera un coup de pied au cul dont tu te souviendra toute ta vie.

XAAL 11/10/2013 02:27


j'ai fais 2 efforts.


Le premier étant d'être resté évellé pour voir ta réponse.


Le second pour déchifrer ta réponse....


Je vois que tu te contente de répondre par un leu commun, toi le warrior du clavier.


La prochaine fois essaye de monter un peu plus de respect aux gens auquel tu t'adresses. Nous sommes tous des humains et pas des animaux.


 

antiporcdufn 11/10/2013 02:19


mdrrrr un vrai cavalierr !!!! alé jte laisse souchien creve toi et tout tes porc lol tkt ton parti de nazi fera en sorte qu'on se retrouve face a face on te crevera et plantera un drapeaux chez
toi ! oups c deja fait ! mdr et oui fallai pa vouloir faire de nous des esclave dans le passé maintenant vous avez qu'un seul droit celui de ferme vot cul ! mdrr

XAAL 11/10/2013 02:00


@ antiporc


 


Tu n'es même pas capable d'assumer les conneries que tu dis. La seule chose que tu sais dire c'est que je suis un cochon tout rose... Et toi t'es quoi ? un cochon tout noir ou tout gris ? 


Je suis toujours à ta disposition, si tu as un problème donne moi ton adresses ou un lieux de RDV et je vais te montrer que que je ne suis pa venu sur Terre pour me faire insulter par la première
vermine venue. Je vais te faire un remake de la reconquista.

antiporc 11/10/2013 01:50


mdrrr t un guerrier toi ! ale gros porc tout rose roule toi dans la boue ! lol


ba oui c internet t caché toi aussi dans ton étable ! 


toi et les gens qui on tes idées vont ramasser severe 


mintenant tu ferme ton cul c pas che toi + ka dautre ici et si sa te plait pas et ba on te la foutra dans le cul, c simple ! mdr

XAAL 11/10/2013 01:29


@ antiporc


Je ne me cache pas derrière un proxy.


Si tu as quelque chose à me dire en face tu peux me trouver. Donne moi une heure et un lieu et je suis à ta disposition pour te faire manger le paver.

antiporc 11/10/2013 01:25


xaal le gros porc tout rose ki la ramène mdrr


et oui on vous pietine ! c com sa ! 

XAAL 11/10/2013 01:22


"ordo ab chaos"  


Rézum assé bien la situassion. Je ne voa pas ce k'il serè util d'ajoué, la démonsssraion ayant été faite depuis longtemps.


Comprenne qui pourra.  Etm ort auxc ons.


 

Big brother 11/10/2013 01:09


On peut dire sans risquer de se tromper qu'il y a une volonté politique relativement ancienne veillant à ce que le climat national soit anxiogène en alimentant une insécurité fleuve.


Je me dispense de justifications tant le constat est criant.


("ordo ab chaos" et la caravane passe) L'insécurité est depuis déjà de nombreux rendez vous aux urnes, un levier électoral. Elle est devenu aussi strucurelle que le chômage.


Mais là on est en train de passer un cap, la situation économique étant ce qu'elle est, la classe des plus humbles se voit logiquement aspirée par la tentation de la "facilité"... Du coup,
toujours très logiquement, la loi Taubira de notre gouvernement accentue le laxisme, la permissivité, l'impunité.


A ce point rendu de vraissemblante absurdité on observe en réalité que cette manoeuvre ne poursuit plus un objectif électoral, car le suicide sociétale ne peut être qualifié de "projet".


Par conséquent le gouvernement a necessairement un autre dessein, plus profond, plus grave : celui d'un délitement, d'une anarchie bourgeonnante.


 


  "A quelle(s) fin(s)?" me direz vous. C'est à cette étape que la grande majorité des crédules restent pantois, interdits, hébétés. Tandis que le "conspirationniste", cette bête noires des
profondeurs incongrue, fiévreuse de scénarios apocalyptiques, transpirant de pessimisme et de défiance a quand à lui l'immense consolation de connaître la finalité de cette marche forcée vers le
chaos.


Je dis consolation car la vérité factuelle lui est de toute manière plus chère que l'illusion. Si ce dénigré de service pouvait s'interresser avec la même éxigence absolutiste à la vérité
spirituelle, il connaîtrait une consolation dont la puissance est de toute manière indiscible et qui le rendrait face à ce pitoyable spectacle qu'est le monde, déjà vainqueur.


Encore une fois je laisse au gré des plus engagés envers eux même se débattant au milieu de ce fleuve de fange : une petite graine au potentiel impossible à se représenter.


http://www.youtube.com/watch?v=73KfMthkG-o


(Pour ceux qui n'on pas ces prérequis, ce chemin n'est pas pour vous, donc ne perdez pas de temps, il faut jouir au maximum avant de mourir, (et y a urgence)

oups 10/10/2013 23:50


@ XAAL


Vous avez raison  meme si c'est une question ! En reprenant vos mots " la justice est sujette " , je le pense ,
a  la qualité de l' avocat a presenter les choses de maniere perspicace ! un Mauvais avec un bon avocat s'en sort et vis versa on en a la preuve tout les jours et encore recemment avec un
non lieu CQFD


mais la c'est autre chose, la justice est completement a coté de la plaque , car elle ne peu pas etre applicable c'est une  " justice de la jungle "

XAAL 10/10/2013 21:35


@ oups


Si les gens en viennent à se faire justice eux-même, c'est que la justice , d'une manière générale", ne rend pas une bonne justice. 


Maintenant la question à se poser est de savoir pourquoi la justice fait exactement l'inverse de ce que la population attend d'elle ??... 


Serait-elle sujette ou la victime d'une force externe et corrosive ayant comme but de sapper la fondation d'une nation ou même (soyons fou) d'une civilisation ?

oups 10/10/2013 21:03


habitant en region parisienne je peux vous dire que c'est tres frequant ce genre d'histoire.


et vous savez d'ou ca vient ?


le bisness ilegale , les escrocri entre jeune , quand on vous vole une grosse sommes d'argent et qu'il n'y a pas moyen de recuperer celle ci par les moyen de la justice , qu'une seul solution ,
malheurese certe mais qu'une seule solution


 


voila la triste realité , si on soccupais de la racine de ce mal , il y aurai beaucoup moins de jeune qui pete les plomb et qui ne ce retrouverai pas dans des situation desesperé

XAAL 10/10/2013 20:39


C'est marrant, on donne un prénom à la victime mais aucun aux tortionnaires. Sans doute celà serait raciste...

Deckard 10/10/2013 20:30


Une bonne balle dans la tête et on en parle plus...

Archives

Articles récents