Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Arabie saoudite : Un homme de 70 ans épouse une ado de 15 ans

Publié par wikistrike.com sur 9 Janvier 2013, 10:49am

Catégories : #Social - Société

Arabie saoudite : Un homme de 70 ans épouse une ado de 15 ans


 

5a950baf01e95a3106d9334ef6267ba6.jpgUn homme de 70 ans en Arabie saoudite conteste le fait que sa nouvelle épouse ait 15 ans, et dit que sa famille lui a arraché une grosse dot qu’il a payé pour cette union.

Les défenseurs des droits humains disent que la mariée est une adolescente et sont scandalisés par la situation.
CNN a interviewé l’homme mardi, qui a dit qu’il a payé une dot de 20.000 dollars aux parents de l’adolescente. Ce mariage a été découvert lorsque l’homme s’est plaint à un fonctionnaire local après sa nouvelle épouse l’a quitté, en disant que : la famille de la jeune fille l’avait reprise et il avait été escroqué. Il a également affirmé qu’il pensait qu’elle avait 25 ans.

Il a refusé de donner son nom à CNN.
« Elle n’a pas 15 ans comme le prétend tout le monde« , a-t-il dit. « Elle a 25 ans et elle est assez mature pour prendre ses propres décisions ... J’ai été trompé par la famille de la jeune fille. »

En Arabie saoudite, il n’existe aucune loi qui prévoit un âge minimum pour le mariage.

Les défenseurs des droits de l’homme disent qu’ils croient qu’il y a eu une bagarre entre l’adolescente et l’homme, et elle s’est enfuit pour retourner dans sa famille.
Selon les défenseurs des droits humains son père est Yéménite, sa mère est saoudienne ont-ils déclaré à CNN.

Elle est originaire d’Al-Hurath village situé dans la province de Jizan, au sud-ouest de l’Arabie saoudite près de la frontière avec le Yémen, selon le Dr Hadi Al-Yami, le chef de la branche Asir de la Commission des droits humains, un groupe soutenu par le gouvernement saoudien.

Selon Al-Yami, la Commission a envoyé un enquêteur au palais de justice d’Al-Hurath, et se prépare à offrir à la jeune fille et sa famille une aide notamment d’ordre juridique dans le cas où les tribunaux exigeraient de contester officiellement le mariage.

Le Dr Suhaila Zein al-Abedin de l’Association nationale saoudienne pour les droits de l’homme - groupe soutenu par le gouvernement - a exprimé sa préoccupation non seulement au sujet de la différence d’âge, mais aussi sur les circonstances du mariage. « Quand on considère le très grand écart d’âge, il ne ressemble plus à un mariage, mais on pense plutôt que la jeune fille a été vendue, » dit-elle. « Les parents de la jeune fille doivent être tenus responsables de cela. »

Certains groupes, tels que le CDH, plaident pour la fixation d’un âge minimum pour le mariage, mais sans fixer d’âge. Le groupe propose que toute personne de moins de 18 ans qui souhaite se marier doive obtenir le consentement d’un tribunal.

Les érudits religieux, extrêmement conservateurs, se sont opposés à une loi qui régirait l’âge minimum du mariage.

Des messages sur les médias sociaux reflètent la frustration avec cette opposition.

L’éminente militante égyptienne Mona Eltahawy a tweeté : « C’est seulement quand il y a assez d’indignation du public que nous pouvons combattre le mariage d’ enfants. Nous ne sommes pas suffisamment en colère pour aider les filles de 15 ans et d’autres comme elle.« NoonArabia activiste yéménite a tweeté, »#le mariage d’enfants est une violation des droits de l’hommehttp://www.humanrightsdefence.org/c... ...« Kareem Bassem a tweeté, »le mariage d’enfant est le résultat de la déshumanisation des femmes en les dégradant aux « plaisirs » dans le paradis présumé. Il faut lutter contre la déshumanisation !"

cf. CNN Salma Abdelaziz et Ashley Fantz contribué à ce rapport.

 

http://www.kabyles.net/arabie-saoudite-un-homme-de-70-ans,9585.html

Archives

Articles récents