Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Armée: 20 000 postes en moins, remplacés par des robots multiformes et des drones ?

Publié par wikistrike.com sur 29 Avril 2013, 09:40am

Catégories : #Politique intérieure

L’armée va perdre 20.000 postes supplémentaires d’ici 2019

 

Ce que l'on ne vous dit pas, c'est que si l'armée perd des effectifs, c'est que les technologies militaires prennent du poids, en l 'occurrence, ces 20 000 soldats en moins sont le résultat d'une politique militaire prévue de longue date. En effet, avec ces avancées technologiques, comme les drones de combats ou les robots multiformes, il n'est plus besoin d'engager dans des batailles des êtres humains. Cette annonce n'est donc par surprenante...  

Quant au budget alloué au Ministère de la Défense, vous pensez certainement qu'il est en baisse, or, l'Etat aide des sous-traitants spécialisiés dans la robotique et autres projets technologiques afin de moderniser l'armée. Ceci étant dit, ces aides ne sont pas comptées dans le budget militaire. Il n'y a donc restriction budgétaire, mais créations de connexions servant les intérêts de la Défense française.  

Ghisham Doyle pour WikiStrike

 

armee-francaise_scalewidth_630.jpgLe Livre blanc de la défense qui doit être remis ce lundi à François Hollande prévoit une baisse des effectifs de l’armée française de 5000 postes par an entre 2016 et 2019.


Le Livre blanc de la défense qui doit être remis ce lundi à François Hollande prévoit une baisse des effectifs de l’armée française de 5000 postes par an entre 2016 et 2019.

Europe 1 s’est procuré, en avant première, le Livre blanc sur la Défense et la sécurité intérieure.

Elle évalue les risques qui pèsent sur la France, identifie les menaces d’attentat, prévoit les mesures en cas d’attaque informatique : la commission du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale a planché pendant neuf mois sur toutes les problématiques relatives à la sécurité de la France et remet ses conclusions, lundi, au chef de l’Etat. Il s’agit du 4e Livre blanc sur ce sujet, après ceux de 1972, 1994 et 2008.

>> Ce que dit le Livre blanc :

20.000 postes en moins. Les discussions ont été souvent difficiles, même si aucune des grandes orientations de lapolitique de défense, comme le maintien de la dissuasion nucléaire, ou le retour complet de la France dans l’Otan, n’est remise en cause. En revanche, plus de 20.000 postes supplémentaires vont être supprimés dans la défense d’ici 2019. Mais le budget 2014 de la Défense sera maintenu à 31,4 milliards d’euros. Et 179,2 milliards en euros constants seront consacrés à la défense entre 2014 et 2019. En 2008, Nicolas Sarkozy avait programmé la suppression de 54.000 postes sur la période 2008-2015.

L’armée de Terre en première ligne. C’est l’armée de Terre qui va perdre une de ses huit brigades de combat, soit 7.000 hommes, une cinquantaine de chars lourds et une soixantaine d’hélicoptères. Une coupe qui ne devrait toutefois pas remettre en cause les capacités d’intervention de la France en Afrique.

L’armée de l’Air impactée. Même coupe drastique pour l’Armée de l’Air qui va devoir dissoudre l’équivalent deux escadrons, puisqu’elle va perdre une cinquantaine d’avions soit presque un cinquième de son ordre de bataille.

La Marine, priorité absolue. Seule la Marine s’en sort mieux, car c’est elle qui assure l’essentiel de la dissuasionnucléaire et reste donc la priorité absolue du Livre blanc. Elle conserve donc l’ensemble de sa flotte, soit un porte-avion dix sous-marins.

Les Forces spéciales et le renseignement épargnés. Outre la Marine, les Forces spéciales et le renseignement sont également protégés. Une tendance observée parmi toutes les puissances militaires dans le monde. L’opération française au Mali a montré l’efficacité des Forces spéciales et l’intérêt de disposer de forces prépositionnées en Afrique n’est plus contesté. Elle a aussi montré les carences des armées, notamment en matière de drone et de renseignement, qui devraient être un des axes du Livre blanc.

Le document doit être mis en ligne vers midi par la présidence de la République, mais selon l’Elysée le chef de l’Etat ne devrait pas s’exprimer publiquement sur le sujet lundi. C’est Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, qui présentera les grandes orientations aux armées dans l’après-midi.

Source : Europe1

Commenter cet article

Arlette 30/04/2013 10:58


http://allainjules.com/2013/04/29//guerre-au-mali-incroyable-mais-vrai-on-paye-les-gars-qui-tuent-nos-soldats-un-6e-est-mort/

Arlette 30/04/2013 10:25


L'Actualité de la DEFENSE d'Ouest en Est : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/04/29/livre-blanc-l-exercice-militaire-dans-toute-sa-splendeur.html 

Archives

Articles récents