Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Assassinat de 14 guérisseurs en Amazonie péruvienne

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 14 Octobre 2011, 11:58am

Catégories : #peuples du monde

Assassinat de 14 guérisseurs en Amazonie péruvienne

Assassinat de 14 guérisseurs en Amazonie péruvienne 

 
Le vice-ministre de la Multiculturalité, Vicente Otta, a dénoncé les meurtres de 14 guérisseurs d’une communauté amérindienne d’Amazonie survenus durant les vingt derniers mois, meurtres attribués à un maire fanatique religieux.

[12 Octobre 2011]

Au cours d’une conférence de presse, Vicente Otta a affirmé que “les meurtres des chamanes de la communauté autochtone Shawi ne peuvent rester dans l’indifférence et l’impunité”, raison pour laquelle il a annoncé qu’il se rendrait sur place cette semaine afin de suivre les recherches en cours.

La mort des guérisseurs, reconnus au Pérou comme dépositaires de savoirs ancestraux, ont été dénoncées au niveau local il y a plusieurs mois déjà dans le district de Balsa Puerto dans la région de Loreto, où vit cette communauté qui appartient à l’une des 13 familles ethnolinguistiques d’Amazonie.

“Au cours des 20 derniers mois, compris entre 2010 et aujourd’hui, 14 guérisseurs ont été assassinés. 7 de ces morts ont été reconnues officiellement par la police tandis que les 7 autres n’ont pas été reconnues faute de corps”, a indiqué le vice-ministre.

Vicente Otta a précisé qu’il a reçu le rapport de police de Yurimaguas, la ville la plus proche de ce district, dans lequel il est fait état de l’assassinat de 7 hommes identifiés comme guérisseurs ou “sorciers” au sein de leur communauté, tués par balles ou à l’arme blanche.
 

000-copie-1.jpg
 

La police a également recueilli le témoignage d’un survivant, Bautista Inuma, victime de plusieurs tirs à l’arme à feu et amputé d’un bras suite à ses blessures. L’homme dit avoir été confondu par ses agresseurs avec un sorcier. Bautista Inuma a dénoncé le maire de Balsa Puerto, Alfredo Torres, et à son frère Augusto Torres, surnommé “le tueur de sorciers”, comme étant ses agresseurs après avoir échappé à l’agression de quatre personnes.

De leur côté, les présumés coupables de ses assassinats ont cherché a légitimé les meurtres de guérisseurs qu’ils accusent d’être responsables du taux élevé de mortalité infantile causée par des maladies respiratoires ou endémiques, a ajouté Vicente Otta.

Le maire en question est évangéliste. C’est le projet de création d’une association de guérisseurs à Balsa Puerto qui aurait provoqué sa colère, a expliqué le conseiller en communication du vice-ministre péruvien, chargé des investigations dans les communautés amazoniennes. “Pour les sectes protestantes, les guérisseurs son possédés par le diable, ce qui est une vision des choses complètement sectaire, primitive et raciste”, a dit le vice-ministre.

A son tour, la directrice de l’Intégration des savoirs culturels, Grazia Ojeda, a précisé que les dénonciations avaient toutes donné lieu à une investigation mais que la police n’avait procédé a aucune arrestation jusqu’à ce jour, raison pour laquelle la gouvernement a décidé de se rendre sur place pour tenter d’éclaircir l’affaire.

Le vice-ministre Otta a ajouté que son cabinet travaillerait à ce que soient reconnus légalement les guérisseurs comme acteurs intégrants du système de santé péruvien afin qu’ils jouissent du la reconnaissance de leur savoir et de la protection de l’Etat.

 

Un article de EFE traduit par Julie Baudin, publié par IcraInternational

Archives

Articles récents