Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Au Brésil, 1,1 millions de personnes ont été tuées au cours des 30 dernières années

Publié par wikistrike.com sur 21 Juillet 2013, 22:34pm

Catégories : #Social - Société

Au Brésil, 1,1 millions de personnes ont été tuées au cours des 30 dernières années

Quand les brésilens savent faire la fête aux statistiques

 

 

80db92f9aa9545a098fe160760edea7bfc90d2d5.jpg

 

 

Jeudi, un rapport intitulé Map of Violence a montré qu’entre 1980 et 2011, plus d’un million de personnes avaient été assassinées au Brésil.

Le rapport, réalisé par le centre d’études de l’Amérique Latine, le Cebela, indique qu’au cours de cette période, il y aurait eu 1.145.208 homicides, soit une hausse de 132%. Cela signifie que l’on compte 11,5 meurtres pour 100.000 habitants. Le taux d’homicide a augmenté particulièrement fortement pour la tranche d’âge de 14 à 25 ans, puisqu’on a enregistré une hausse de 326%. Dans cette tranche d’âge, on compte 53 homicides pour 100.000 personnes.

Rien qu’en 2011, il y a eu 51.198 assassinats sur une population de 194 millions d’habitants, ce qui faitque le Brésil se classe septième pays le plus violent au monde, derrière le Salvador, les Iles Viergesaméricaines, Trinidad et Tobago, le Venezuela, la Colombie et le Guatemala.

L’étude a également montré que la violence au Brésil n’était plus l’apanage des grandes métropoles telles que Sao Paulo et Rio de Janeiro, mais qu’elle s’était largement répandue sur les 10 dernières années et qu’elle était maintenant généralisée dans la plupart des Etats, y compris dans les campagnes, en particulier au nord. Cette évolution coïncide avec celle du développement de nouveaux centres économiques. Ainsi, dans la ville de Maceio, chef-lieu de l’Etat d’Alagoas, dans le nord du pays, le taux d’homicide est de 111 pour 100.000 habitants, et même de 288 pour 100.000 habitants pour la tranche des jeunes. C’est 10 fois plus que Sao Paulo.

L’étude a également révélé que la plupart des victimes (92%) étaient des hommes, et des Noirs (77% des meurtres dans un pays où 52% de la population est de descendance africaine).

Le rapport souligne qu’on ne peut pas attribuer cette violence à la grande taille du pays, et que parmi les pays les plus peuplés au monde, seul le Mexique, avec 22 meurtres pour 100.000 habitant, se rapproche du Brésil. En chine, par exemple, le taux n’est que d’un homicide pour 100.000 personnes. Aux Etats –Unis, le taux n’est que de 5,3 pour 100.000, en Inde il n’est que de 3,4 pour 100.000 et au Nigeria, il est de 12,2 pour 100.000.

Enfin, il note que contrairement à une croyance populaire, la plupart des crimes ne sont pas le fait de gangs organisés ou du trafic de drogue, mais que ce sont des crimes perpétrés pour des raisons impulsives ou des raisons triviales. 

 

Source

Commenter cet article

reficul 22/07/2013 16:05


je ne trouve pas ça surprenant qui est des mort dans un pays crhetien 

aj 22/07/2013 13:09


Un pays de merde, comme tant d autres

XAAL 22/07/2013 10:21


oui, c'est principalement dans le nord-est du Brésil que ces crimes ont lieu, région pauvre alors que le sud-est est plus riche et "calme" . Ce pays est un pays métissés mais les différentes
populations ne sont pas réparties de manières homogène. Pour résumé le sud est principalement blanc tandis que le nord-est est noir. 


Maintenant à chacun de tirer ses propres conclusions. Pour ma part c'est un peu un cliché du futur de ce que sera l'avenir en Europe.

Archives

Articles récents