Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Aujourd’hui, les enfants reçoivent plus de 12 fois le nombre de doses de vaccins qu’en 1940 !

Publié par wikistrike.com sur 27 Avril 2013, 10:24am

Catégories : #Santé - psychologie

 

 

Aujourd’hui, les enfants reçoivent plus de 12 fois le nombre de doses de vaccins qu’en 1940 !


 

Paa

 

Il est un fait que les enfants d’aujourd’hui sont beaucoup moins capables de développer leur propre immunité naturelle comme ça devrait normalement être le cas avec une bonne alimentation et des conditions de développement normal. Cette situation est due au fait que la grande majorité d’entre eux, au moins dans les pays industrialisés, sont bombardés de vaccins toxiques avant qu’ils n’aient l’âge de fréquenter l’école maternelle. Les données rassemblées par le Centre National d’Information sur les Vaccins (NVIC - USA) révèlent qu’aujourd’hui, les enfants reçoivent 49 doses de 14 vaccins avant l’âge de 6 ans,, ce qui représente grosso modo 12 fois le nombre de vaccins qu’ils recevaient dans les années 1940.

 Depuis 1995, les Centres Américains de Contrôle des Maladies (CDC) ont publié des révisions annuelles du calendrier vaccinal en ajoutant chaque fois l’un ou l’autre nouveau vaccin. Avant 1995, le CDC n’effectuait ses révisions du calendrier vaccinal que tous les 5 ou 6 ans. Mais ces dernières années le nombre des vaccins et la fréquence à laquelle ils étaient administrés n’ont fait qu’augmenter, comme aussi leur combinaison. (vaccins multiples).

 Le NVIC montre que «  nos enfants sont les plus vaccinés du monde ; ils sont malheureusement aussi les plus malades et les plus handicapés.

 Aujourd’hui, le CDC reconnaît qu’en Amérique, un enfant sur six est en retard de développement. Au cours de ce dernier quart de siècle, le nombre des enfants atteints de troubles de l’apprentissage, d’asthme, de diabète a plus que triplé… et le nombre de doses de vaccins administrés aux bébés et aux enfants en-dessous de 6 ans par les pédiatres a plus que doublé.  

 Nous assistons à une hausse spectaculaire des lésions cérébrales et des troubles neurologiques liés à la multiplication des vaccinations. Il est intéressant de savoir que deux fois plus d’enfants souffrent aujourd’hui de dysfonctionnements cérébraux comme de dysfonctionnements du système immunitaire comparativement au même nombre d’enfants des années 1970 quand il y avait pratiquement deux fois moins de vaccins. Le pourcentage des enfants présentant des troubles cérébraux était encore plus faible dans les années 1940 alors que les enfants ne recevaient que quelques vaccins. Le lien étroit entre l’augmentation du nombre de vaccins et le nombre d’enfants souffrant de troubles cérébraux et neurologiques est difficile à nier et représente un grave sujet de préoccupation.

 Les excipients et les ingrédients des vaccins sous forme de traces ou  de quantités plus importantes selon les vaccins comprennent : des bactéries et des virus modifiés, de l’aluminium, du mercure, du formaldéhyde, du phénoxyéthanol, du gluteraldéhyde, du borate de sodium, du chlorure de sodium, de l’acétate de sodium, du glutamate monosodique (MSG) de l’acide chlorhydrique, du peroxyde d’oxygène, du lactose, de la gélatine, des protéines de levures, de l’albumine humaine et bovine, des antibiotiques, des contaminants non identifiés, précise le NVIC.

 Il est également à noter que la plupart des vaccins actuels sont administrés en doses multiples et parfois plusieurs en même temps, ce qui ne s’est jamais produit dans les années 1980 ou antérieures. A cette époque, les enfants ne recevaient qu’un seul ou au plus deux vaccins au cours d’une visite médicale. Les parents devaient reprendre rendez-vous pour les autres vaccins. Aujourd’hui, les enfants reçoivent jusqu’à cinq vaccins au cours d’une seule visite ce qui les expose à des niveaux élevés de composants toxiques.

 

http://www.naturalnews.com/040042_vaccine_schedule_immunizations_children.html

 http://expovaccins.over-blog.com/article-aujourd-hui-les-enfants-re-oivent-plus-de-12-fois-plus-de-vaccins-qu-en-1940-117344850.html

 

 

Commenter cet article

Fleur de Diamant 27/04/2013 19:25


Un enfant est déjà immunisé par sa maman. Que dire alors qu'il le soit par sa grand-mère aussi ? Dommage que les parents, avant toute vaccination, n'aient pas l'idée de faire faire une analyse
sanguine pour tester leur immunité...

Rensk 27/04/2013 14:55


Et en Suisse l'État central cherche a faire une loi où il nous sera interdit de choisir... suite à la catastrophe financière et non de santé (publique où privé) après les pertes financière du
vaccin H1N1 refusé par les practiciens des hôpitaux...


Des pots de vins de Novartis aussi en Suisse ???

Archives

Articles récents