Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

AUSCHWITZ – « Que s’y est-il passé ? Vous y étiez, vous ? »

Publié par wikistrike.com sur 17 Mai 2012, 09:59am

Catégories : #Politique internationale

AUSCHWITZ – « Que s’y est-il passé ? Vous y étiez, vous ? »

Entrée fracassante. Déclarations fracassantes. "Auschwitz, quoi Auschwitz ? Je n'y suis pas allé. Que s'y est-il passé ? Vous y étiez, vous ?" a feint de s'interroger Nikos Mihaloliakos.


Le leader du groupe néonazi Aube dorée (Chryssi Avghi), dont vingt-six membres sont entrés au Parlement grec le 6 mai dernier, est allé jusque nier l'existence des chambres à gaz. "Il n'y avait pas de fours, ni de chambres à gaz, c'est un mensonge", s'est-il emporté lors d'une émission diffusée dimanche soir par la chaîne privée Méga. Il a également mis en doute la réalité de l'extermination par les nazis de six millions de juifs, se fondant sur "beaucoup de livres" qu'il "a lus".


Il a également redit qu'il tient Hitler pour "une grande personnalité historique du XXesiècle". Au journaliste qui lui demandait s'il maintenait un appel à proférer le salut nazi qu'il avait signé en 1987, il a répondu ne pas dire "'heil', tout simplement car c'est quelque chose qu'on dit pour quelqu'un de vivant". Surnommé le "Führer" par la presse grecque, Nikos Mihaloliakos affectionne également les "Veni, Vidi, Vici", en référence à Jules César.

 

95 % des Grecs juifs exterminés par les nazis

 

Le Conseil des juifs de Grèce a appelé "les dirigeants politiques, la société civile, la communauté enseignante et les intellectuels à condamner et à isoler les forces" du type de Chryssi Avghi.

Le porte-parole du gouvernement sortant, Pantelis Kapsis, a également "condamné de la manière la plus catégorique" ces propos "qui déforment l'histoire et constituent une atteinte brutale à la mémoire des millions de victimes de l'holocauste". Il en a profité pour rappeler que parmi ces victimes figuraient "des dizaines de milliers de Grecs juifs". Rare référence officielle à une communauté qui a été exterminée par les nazis à plus de 95 %, mais dont le sort n'est évoqué que depuis peu par les manuels scolaires d'histoire.

 

En Grèce, le négationnisme n'est pas passible de poursuites, mais c'est la première fois depuis que Chryssi Avghi a conquis 6,9 % de l'électorat que son leader tient ce genre de propos. Profitant de la colère des Grecs face à l'austérité, Nikos Mihaloliakos multiplie les déclarations antisémites et xénophobes.

 

Il y a quelques jours, il a pris à partie les journalistes étrangers présents, les accusant de répandre des mensonges sur son mouvement. "La Grèce n'est que le commencement", a-t-il crié à leur intention.

 

Source: Big Browser

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog