Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Ayrault, emmerdé, appelle "à garder son calme" sur le budget et la taxation du diesel

Publié par wikistrike.com sur 12 Septembre 2013, 12:32pm

Catégories : #Economie

Ayrault, emmerdé, appelle "à garder son calme" sur le budget et la taxation du diesel

 

 

 

r-AYRAULT-large570.jpg

 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a appelé jeudi "à garder son calme" sur le budget 2014, après le cafouillage sur une augmentation de la taxation du diesel qui a déclenché la colère des écologistes, partenaire de la majorité.

"Sur le budget, je crois qu'il faut garder son calme, parce que je pense qu'il ne faut pas se plaindre avant d'avoir mal. Ce que nous partageons avec les écologistes, c'est une ambition pour réussir la transition énergétique", a déclaré Ayrault, lors d'un déplacement au collège connecté Léonard-de-Vinci à Saint-Brieuc.

Comme on lui demandait si "la pomme de discorde" était "le diesel", le Premier ministre a répondu: "Quand vous aurez compris vous-même ce que c'est la contribution climat énergie, vous verrez que ce n'est pas une pomme de discorde."

"Ce que nous partageons aussi avec les écologistes, c'est qu'il faut une fiscalité qui encourage les comportements vertueux, c'est-à-dire moins consommateurs d'énergie, on va verdir en quelque sorte notre fiscalité et, en 2014, sera mise en place la contribution climat énergie. J'ai eu l'impression que, hier, on l'avait oublié. Alors je le rappelle, ce sera dans le budget 2014", a-t-il dit.

Le mécanisme de la contribution climat énergie n'est pas encore arrêté

Ayrault a insisté sur les mesures qui permettront dans le budget 2014 de réussir "la transition énergétique". Il a cité "l'isolation thermique des logements". "On va voir, a-t-il dit, qu'avec les guichets uniques mis en place dans chaque département, les ménages vont pouvoir bénéficier de crédits d'impôts, vont pouvoir bénéficier de subventions, vont pouvoir bénéficier de prêts à taux zéro. Et là on va rentrer dans le concret."

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg avait assuré plus tôt que la décision n'avait pas encore été prise sur une éventuelle taxe diesel. "Rien n'est arbitré, donc je vous renvoie à plus tard", a-t-il déclaré sur Europe 1. "On en parlera le moment venu avec des gens qui sont compétents pour ça", a-t-il ajouté.

Les problèmes de l'exécutif avec Europe Ecologie-Les Verts ont ressurgi mercredi après la présentation des grandes lignes du projet budget 2014, qui ne prévoit pas en l'état de disposition pour réduire l'avantage fiscal du diesel. Après un cafouillage sur cette question mercredi dans l'après-midi, le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a joué l'apaisement dans la soirée, indiquant qu'un "arbitrage" gouvernemental aurait lieu la semaine prochaine, à l'issue de la conférence environnement.

"Panique à bord"

Le président de l'UDI Jean-Louis Borloo a estimé jeudi qu'il y avait "panique à bord" au sein du gouvernement. "Hier, il y eu une réunion qui n'était pas prévue, une conférence de presse à Bercy, parce qu'il y avait panique à bord", a affirmé l'ancien ministre sur BFMTV et RMC, au sujet des cafouillages lors de la présentation du budget 2014. "(La politique du gouvernement) c'est un coup j'te vois, un coup j'te vois pas, un coup j'te dis 'je baisse la TVA' puis quelques semaines après, je la ré-augmente", a-t-il argumenté. "On est dans une situation d'annonce et de recul absolument permanents", a ajouté M. Borloo.

L'ancien ministre de l'Ecologie et organisateur du Grenelle de l'environnement est également revenu sur la question du diesel. Plutôt qu'un système de taxe, "il doit y avoir une négociation (...) pour l'évolution de notre capacité de production pour passer du diesel à l'électrique, au très hybride et plutôt à l'essence", a-t-il jugé. "Le fiasco actuel de ce gouvernement c'est la ligne verte", a-t-il affirmé, qualifiant la politique environnementale menée de "désastre absolu".

 

Quant à Marine Le Pen, a appelé jeudi le gouvernement à "trancher en faveur des Français contre la secte verte en écartant toute aggravation de la fiscalité sur le diesel".

 

http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/12/ayrault-budget-diesel_n_3912589.html?utm_hp_ref=france

Commenter cet article

Diane Desbois 13/09/2013 02:05

Dans ce lien se trouve un grave sujet sur le référendum et la tentative de dislocation de la Nation France. Les infos dont on parle peu n°39 (7 Septembre 2013)
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3pN4ZT6lH5Q => Voici les liens indiqués sur la vidéo => http://www.info-libre.fr/ (Les infos dont on parle peu) => L'action
contre la diktature crapuleuse des USA via l'europe inconstitutionnelle. http://www.ffi2.fr Merci d'informer les gens en utilisant ces prospectus à votre disposition ou en faisant tourner la vidéo
et le lien des deux sites dans votre réseau perso. Voici un autre message => Laurent Louis - Appel à l'union de la dissidence. =>
http://www.youtube.com/watch?v=fEyBmQP9YPo&feature=c4-overview&list=UUUsREJ-kRo3CLG_206Y01ng => L'organisation se structure chaque jour et toujours plus. Un tout petit peu de votre
volonté réunie à celle des autres déjà en place et la structure informelle de contre pouvoir devant la mafia ploutocratique apatride se met en place et vaincra avec votre volonté (Ni haine, ni
arme, ni mort) Bisousss Diane Desbois

Pépito 12/09/2013 20:11


Hé biensur Athos que tié un cabinet, on t a greffé un cerveaux binaire gauche, droite, pour qu un qui l a faisse a l endroit, et l autre a l envers.


Ton raisonnement est obsolet, tiens, prend cte quenelle épaulé, ami d Israel.


http://www.youtube.com/watch?v=7VhSjgpTNJQ#t=386


 

jeroe 12/09/2013 17:08


droite gauche copains comme cochons et main dans la main pour nous baiser jusqu'à l'os.


ce sont les marionnettes des banksters et des américano-sionistes qui veulent nous faire crever.


est-ce que les populations vont enfin comprendrent que la situation est de plus en plus grave et qu'ils sont devenus complètement fous.


 

Zoran le decoupeur de lan 12/09/2013 16:39


@Athos :  +1


 

Athos 12/09/2013 16:25


Dans la catégorie des guignols, on ne pouvait pas meiux faire et ils étaient prêts à gérer la France , comme je suis prêt à rentrer au couvent!!!


Ce sont des pitres , il n'y a pas d'autres mots , mais pendant ce temps, c'est la France qui morfle. Ils sont où,les anti sarkozistes , primaires, qui hurlait à tort et à travers en suivant la
meute rouge ( meute qui se délite de jours en jours 28 % environ restant).


Et sur la scène internationale, j'en ai honte, il faudrait crever les pneus de leurs avions, ils nous font passer pour des ridicules (ceci dit, les branleurs qui taxaient Sarko d'américanisme
ferait bien de regarder le comportement de caniche de flamby, même obama en a honte).


Mais là, silence, c'est la gauche bien pensante ( bandante dirait DSK)  , qu iest rentrée dans ses quartiers bourgois et qui ne veut plus rien dire de peur d'hypothéquer son avenir (
municipales, européennes)....Ils vont se prendre un de ces bouillons dont ils ne s'en releveront pas avant 20 Ans.


Vive la raie publique, vive la gauche..!

Houba houba 12/09/2013 15:01


Comment des Français qui sont convaincus que "tous" les autres Français sont idiots peuvent ils se mobiliser pour une révolte ? :)

Jojo 12/09/2013 14:40

Sa sent bientôt la fin du gouvernement et de Flamby ! Par la guerre civile en France qui à mon avis, approche à grand pas !

Archives

Articles récents