Bankrun en Suède ?

 

 

Il n’y a pas que dans les pays du sud de l’Europe où la situation monétaire inquiète la population.

Il n’y a bien évidemment aucune logique pour un grec, lorsque la presse annonce la sortie prochaine de l’euro de sa monnaie et la dévaluation d’au moins 50% de ses avoirs, de garder lesdits avoirs dans le système bancaire.

C’est la raison pour laquelle les retraits des banques se font croissants chaque semaine en Grèce, mais aussi en Espagne.

Mais le phénomène ne semble pas se limiter aux pays du sud de l’Europe. Des files d’attente ont été vues en Suède la semaine dernière devant les distributeurs de billets, comme devant celui-ci, de la plus grosse banque suèdoise. 

Evènement isolé, ou début d’une panique bancaire qui s’étendra prochainement à toute l’Europe ?

L’avenir le dira, mais le fait est qu’il deviendra de plus en plus difficile de continuer à garder la tête dans le sable devant la dégradation rapide de la situation monétaire en Europe.

 

Source: 24hGold

------

 

Toujours dans le nord:

Moody’s abaisse les notes d’une série de banques danoises

L’agence de notation financière Moody’s a abaissé mercredi la notation de long terme d’une série de banques danoises d’un à trois crans en raison des risques de détérioration de leur bilan à cause des difficultés économiques en Europe.

Ces abaissements ont été motivés par les risques de détérioration de portefeuille de prêts ou à se refinancer de ces institutions en raison des difficultés traversées par l’économie européenne, justifie Moody’s dans un communiqué.

Moody’s a également abaissé la note de court terme de 6 de ces institutions.

Les perspectives de cinq de ces banques sont stables, celle des autres sont négatives, ce qui veut dire que dans leur cas l’agence envisage de les abaisser à nouveau d’ici plusieurs mois.

Les banques concernées sont:

- Danmarks Skibskredit, dont la note passe de A2 à Baa2 (-3 crans) avec une perspective négative

- Danske Bank, qui passe de A2 à Baa1 (-2 crans) avec une perspective stable

- DLR Kredit, qui est abaissée de Baa1 à Ba1 (-3 crans), perspective négative

- Jyske Bank, qui est abaissée de deux crans, de A2 à Baa1, perspective stable

- Nykredit Realkredit, dont la note passe de A2 à Baa2 (-3 crans), perspective négative

- Ringkjobing Landbobank, qui passe de A3 à Baa1 (- 1 cran), perspective stable

- Spar Nord Bank, qui est abaissée d’un cran de Baa2 à Baa3, perspective négative

- Sydbank, qui passe de A2 à Baa1 (2 crans), perspective stable.

Afp

Tag(s) : #Economie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog