Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Bienvenu à l'Eusko, la monnaie basque

Publié par wikistrike.com sur 24 Mai 2012, 07:59am

Catégories : #Economie

Bientôt la zone Eusko

Une région en France résiste au cartel bancaire : la zone Eusko, nom de la future monnaie locale basque, écologique et solidaire, mise en place au 1er janvier 2013. Les Basques entrent en résistance.

 

Le journal Sud-Ouest rapporte cette information dans son édition du 21 mai.Publiée en ligne le 22/05/2012.

 

 

Bientôt la zone Eusko

 

L'avant-dernière étape de la tournée de présentation de la monnaie locale basque, l'Eusko, s'est tenue mercredi soir à la mairie de Saint-Palais. Ce cycle d'une dizaine de rencontres sera clôturé le 1er juin, à Bayonne. Elorri Larzabal, Yves-Marie Moal et Adrien Kempf, ont a animé la réunion, qui a rassemblé une vingtaine d'Amikuztars, et ont également rencontré les commerces de Saint-Palais afin d'expliquer la démarche.

Rien de mieux que la pédagogie par l'exemple sur un sujet, la monnaie, a priori technique et complexe. Ainsi, la soirée débuta par un film sur le succès du Chiemgauer, monnaie locale lancée en 2003 en Bavière qui fut suivi d'une présentation du projet de l'Eusko. Au départ, un principe simple, la monnaie est un moyen d'échanges. Il s'agit d'utiliser cet outil afin d'orienter ces échanges vers les commerces et prestataires agréés selon des critères précis.

Dans le cas de l'Eusko, le but est de défendre une économie écologique et solidaire. C'est-à-dire favoriser les échanges locaux, réduire l'impact écologique et développer le lien social ainsi que l'utilisation de l'euskara (Langue basque, ndlr). Quant au fonctionnement de cette monnaie complémentaire, il s'apparente à celui des tickets restaurant ou des chèques vacances mais pour un usage au quotidien dans un cadre local.

 

Regrouper des prestataires

Après le temps des pionniers et l'association de lancement, s'ouvre le temps de la mise en place. Une période qui s'étalera jusqu'à l'automne vise à constituer des groupes de bénévoles locaux qui auront pour mission de créer une Eskualde, une « zone Eusko » en regroupant un réseau de prestataires prêts à s'engager (associations, commerces) tout en promouvant l'utilisation de l'Eusko auprès des particuliers.

 

Source

Archives

Articles récents