Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Bill Gates: il veut vaporiser le monde...

Publié par wikistrike.com sur 17 Août 2012, 14:00pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Un remède de Bill Gates contre le réchauffement climatique: la vaporisation

 

bill-gates-106x82.jpgVaporiser des agents chimiques en haute altitude pour réfléchir  le soleil, c’est l’expérience de géo-ingénierie à venir d’ici un an que finance le fondateur de Microsoft.

par Mark Halper

Une jolie jeune femme fait bronzette au bord de la piscine. Pour se rafraîchir, elle se vaporise un peu d’eau. Pourrait-on utiliser la même technique pour rafraîchir notre belle planète? C’est du moins ce que suggère le milliardaire Bill Gates.

Il soutient financièrement deux scientifiques de Harvard qui vaporiseront des agents chimiques réfléchissant le soleil à 24.000 m au-dessus de Fort Sumner, au Nouveau-Mexique, à l’aide d’une montgolfière, explique le Guardian.

David Keith, professeur en physique appliquée à Harvard qui dirige le projet, veut reproduire l’effet des volcans (dont on sait qu’ils projettent des sulfates qui refroidissent la terre) en utilisant des aérosols de sulfate pour réfléchir la lumière du soleil loin de la Terre et ainsi réduire la chaleur.

D’après David Keith, cette technique pourrait représenter une méthode abordable pour ralentir le réchauffement climatique. En revanche, pour d’autres scientifiques, « elle pourrait avoir des conséquences désastreuses et imprévisibles sur les ressources alimentaires et les conditions météorologiques de la Terre », note le Guardian. Les groupes environnementaux s’inquiètent quant à eux du risque de recul des tentatives de réduction des émissions de carbone.

Le projet fait partie d’une initiative de « géo-ingénierie » plus vaste gérée par David Keith et financée par le Fund for Innovative Climate and Energy Research (FICER) de Bill Gates. Un article du Guardian paru en février rappelle que Bill Gates avait versé 4,6 millions de dollars au fonds.

L’article note également que « conformément aux déclarations d’intérêt financier, David Keith reçoit chaque année un montant non divulgué de Bill Gates ».

David Keith est également président et détenteur majoritaire de la société de géo-ingénierie Carbon Engineering, dans laquelle Bill Gates et le milliardaire canadien Murray Edwards (qui a fait fortune dans les sables bitumeux) « ont réalisé des investissements majeurs, estimés conjointement à plus de 10 millions de dollars », écrit le Guardian. Murray Edwards est président de la compagnie pétrolière Canadian Natural Resources.

Outre Bill Gates et Murray Edwards, l’entrepreneur milliardaire Richard Branson et le cofondateur de Skype Niklas Zennstrom soutiennent chacun de leur côté la recherche dans les technologies de géo-ingénierie, précise l’article. Les projets de géo-ingénierie modifient délibérément l’environnement et peuvent inclure l’élimination du CO2 de l’air, ainsi que le réfléchissement de la lumière du soleil et d’autres altérations.

Le chantre de la vaporisation. Bill Gates apporte son soutien financier à différents projets de géo-ingénierie.
Comme je l’ai raconté ici sur SmartPlanet et dans le Guardian, Richard Branson, à l’instar de Bill Gates, encourage également une nouvelle génération de réacteurs nucléaires plus sûrs et plus efficaces pour aider à fournir une énergie sans rejet de carbone.

Bill Gates est président de TerraPower, qui développe une forme de « réacteur rapide » connu sous le nom de réacteur à onde progressive. Richard Branson a écrit au président Barack Obama pour lui demander de l’aide dans la commercialisation de ces réacteurs rapides.

À lire aussi

CO2: Microsoft veut passer à la neutralité carbone à partir de juillet – 16 mai 2012

Investissements mondiaux record en 2011 dans les énergies propres – 12 avril 2012

Selon Bill Gates, la recherche énergétique aux États-Unis n’est pas assez financée – 23 mars 2012

Réchauffement: le public soutient le génie climatique malgré les risques – 24 novembre 2011

Financée par Bill Gates et Total, Liquid Metal Battery recrute son PDG – 15 novembre 2011

Bill Gates, défenseur de l’innovation nucléaire et investisseur en cleantech– 7 mai 2011

Source: smartplanet

Archives

Articles récents