Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Bouddhisme: Caméras cachées, prostituées et gros sous au temple Shaolin

Publié par wikistrike.com sur 20 Août 2013, 10:45am

Catégories : #Religion - pensées

Bouddhisme: Caméras cachées, prostituées et gros sous au temple Shaolin

 

 

 

000_Hkg7945995_530x352.jpgLe plus célèbre des monastères bouddhistes, le temple Shaolin, mythique lieu de naissance et d'enseignement du kung-fu, est ébranlé par une série de scandales liés à son directeur, l'abbé Shi Yongxin. Ce dernier, qui a pris les rênes du temple en 1999, a assurément contribué à sa renommée mondiale, mais ne cesse de ternir son image, rapporte le site américain Buzzfeed. 

Alors que le temple Shaolin rapporte chaque année près de 24 millions de dollars grâce à la seule vente de tickets d'entrée, celui-ci est mis à mal par la révélation d'affaires mettant en cause son directeur. Shi Yongxin est ainsi soupçonné de s'être à de nombreuses reprises offert la compagnie de prostituées avec l'argent du temple, notamment lors de ses voyages à l'étranger avec la troupe de moines. En 2011, le vénérable abbé avait d'ailleurs été pris sur le fait lors d'une descente de police, mais le service de communication du monastère avait affirmé que Shi faisait seulement une démonstration des rites bouddhistes aux prostituées. 

Plus récemment, un nouveau scandale est venu mettre à mal la réputation du temple. En juillet, le média chinois Xinhua News a ainsi révélé que des caméras avaient été découvertes cachées dans les murs du lieu sacré. Trouvées lors d'une rénovation de routine, celles-ci pointaient directement sur les lits des pensionnaires féminines du monastère. 

En août enfin, le quotidien espagnol el Periódico a affirmé que Shi Yongxin possédait près de 3 milliards de dollars dans des comptes à l'étranger. L'article révélait également que le directeur du temple Shaolin a un enfant en Allemagne qu'il n'a pas reconnu, conçu avec une jeune étudiante de l'université de Pékin. Le temple a dû une nouvelle fois nier ces informations, accusant le journal de dénigrement.

 

Source

Archives

Articles récents