Lundi 17 octobre 2011 1 17 /10 /Oct /2011 21:09

Boycott d'Israel: Le CIO menace l’Algérie d’exclusion de toutes les compétitions 

 

50252_14809152866_6396668_n.jpg



CRAIGNANT LA CONTAGION DU BOYCOTT D’ISRAËL 
Le comité olympique international a menacé l’Algérie d’exclure toutes ses équipes de toutes les compétions sportives et ce après une série de refus d’athlètes algériens d’affronter des israéliens. 

Ce boycott a été perçu comme un geste contraire aux principes de l’esprit sportif du CIO. Mais ce qui préoccupe le CIO, selon des dépêches journalistiques, c’est la crainte de voir des athlètes d’autres pays suivre les algériens en refusant d’affronter des israéliens dans un contexte de révoltes populaires. Tout a commencé à la coupe du monde de judo féminin qui s’est déroulée le 1 et le 2 Octobre dernier, à Rome en Italie qui a été marquée lors de la première journée, par le forfait de l’athlète algérienne Meriem Moussa. La Judoka algérienne devait en effet affronter l’israélienne Shahar Levi en tour préliminaire de la poule D, dans la catégorie mini-légère des moins de 52 kgs, mais elle ne s’est pas présentée à la pesée officielle de la compétition programmée une heure avant le duel et qui a précédé le début de la compétition. C'est ce qui a été confirmé sur le site internet de l'union européenne de Judo. Meriem Moussa n’a donc pas été engagée officiellement dans cette compétition remportée par l’albanaise Kelmendi, Majlinda et a donc perdu une chance de décrocher une qualification aux Jeux Olympiques de Londres 2012. Cette défection selon des medias israéliens aurait été décidée par les responsables de la fédération algérienne de Judo après concertation pour des raisons politiques et donc cette instruction aurait été transmise à partir d’Alger. Une semaine auparavant, à Bakou en Azerbaïdjan, un fait similaire a concerné un pugiliste algérien inscrit pour participer au championnat du monde de la catégorie des moins des 75 kgs. En effet, le boxeur algérien Abdelmalek Rahou l’un des meilleures pugilistes au monde dans sa catégorie, puisqu’il occupe les 5 premières positions du dernier classement de l’AIBA (Association internationale de boxe amateur), a déclaré forfait lors du premier tour de la compétition. Pour éviter de disputer un combat avec l’israélien Artiom. Masley. C’est à la dernière minute que la décision a été prise de ne pas engager Abdelmalek Rahou, puisque à la veille de cette confrontation, le combat du boxeur algérien face à l’israélien a été annoncé par son entraineur national Azzedine Aggoune sur les ondes de la radio nationale Chaine 3, sans parler de cette défection. Rien n’a filtré au sujet de ces défections qui sont soumises habituellement à une discrétion totale par les responsables du sport national. Décidément, Le conflit israélo-palestinien a toujours eu des répercussions sur des compétitions sportives. Aujourd’hui nous ne connaissons pas de position officielle lorsque pareille situation se présente. Les cas similaires de défections de Meriem Moussa et de Rahou Abdelmalek sont traités à la dernière minute, et les athlètes sont bien perturbés en attendant un feu vert, ou un niet avant d’entamer une compétition. 

http://www.reflexiondz.net/Le-CIO-menace-l-Algerie-d-exclusion-de-toutes-les-competitions_a14234.html 
Par wikistrike.over-blog.com - Publié dans : Sport, exploit
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés