Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Breaking news: Au moins 34 otages tués dans l'assaut de l'armée algérienne sur le complexe gazier

Publié par wikistrike.com sur 17 Janvier 2013, 14:36pm

Catégories : #Politique internationale

L'armée algérienne tout en douceur

 

breaking news16h55 Selon El Watan, l'opération est terminée depuis 16h20.


 

17h25: Un diplomate étranger à Alger déclare à l'AFP que l'assaut «ne s'est pas très bien déroulé pour les otages»

  

16h30 600 algériens ont été libérés par l'armée.

16h00 Selon les djihadistes, ce sont 25 otages étrangers qui ont été tués. 

15h38: 180 algériens se sont enfuis.4 otages libérés et 34 tués annonce El Watan

 

Le quotidien algérien El Watan annonce sur son site que l'assaut de l'armée algérienne a permis la libération de 4 otages, deux britanniques, un kenyan et un français, et confirme que 34 autres, ainsi que 15 ravisseurs, ont été tués.

 

CI.PNG

 15h26: 2 américains, 3 belges, 1 japonais et 1 britannique toujours otages. (info France24)

15h19: Une source algérienne confirme six morts parmi les otages étrangers

Six otages étrangers et huit de leurs ravisseurs ont été tués par une frappe de l'aviation algérienne qui a touché un véhicule utilisé par le commando islamiste sur le site gazier d'In Amenas, dans l'est de l'Algérie, selon une source locale interrogée par Reuters.

L’armée algérienne a bombardé le complexe gazier où sont retenus les otages. (14h48) Elle contrôlerait le site, une info TSA Algérie.

34 otages et 15 assaillants seraient décédés sous les bombes (sources islamistes par agence ANI). Un témoin confirme à Reuters avoir "vu de nombreux morts".

Peu après 13 heures, François Hollande a déclaré que des français se trouvent bien sur le site. Des américains, norvégiens, britanniques, roumains, japonais et d'autres nationalités se trouvent également dans la raffinerie de BP d'In Amenas.

L'assaut est toujours en cours... une opération confirmée par le Royaume-Uni.

 

Mises à jour fréquentes


 

Ghisham Doyle pour WikiStrike

Archives

Articles récents