Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Breaking news: Florence Cassez est libre ! (LIVE)

Publié par wikistrike.com sur 23 Janvier 2013, 19:28pm

Breaking news Florence Cassez libre ! y joder Mexico !

 


 

images--6-.jpgLa cour suprême du Mexique a accordé le renvoi de l'affaire et la remise en liberté de Cassez.

Ce sont trois juges sur cinq qui sont pour un renvoi en appel, Florence Cassez est donc libre de suite  !!!

Elle prendra un avion le plus tôt possible pour Paris au bout de 7 ans de combat.

Une pensée aux autres otages et prisonniers français dans le monde.

 

Ghisham Doyle pour WikiStrike

 

LIVE

22h47: François Hollande s'est entretenu par téléphone avec la mère Florence Cassez. 

22h05: Le maire de Béthune: «J'ai appris la nouvelle avec beaucoup de fébrilité»
Stéphane Saint-André dit penser «d'abord à elle» et «à ses parents». Membre du comité de soutien, le maire de Béthunes raconte avoir édité «des cartes de soutien», que Florence Cassez a reçues «par milliers». Il y aura «une fête» et «beaucoup d'événements» à Bethune après sa libération».
Stéphane Saint-André estime également qu'il s'agit là d'un «grand jour pour la démocratie du Mexique».

21h42: Nicolas Sarkozy se dit «heureux», «ému» et «fier»
Selon des informations d'iTélé. L'ex-Chef de l'Etat, qui s'était également investi pour la libération de Florence Cassez lors de son quinquennat, se trouve actuellement à Davos.

21h40: François Hollande: «Florence, vous êtes la bienvenue dans votre pays»

21h31: L'avocat de Florence Cassez  va aller «(la) chercher à la prison dans quelques minutes». «Elle va sortir», a indiqué Me Frank Berton, sur BFMTV

21h29: «Pas impossible» que Florence Cassez prenne l'avion dès ce soir, dit sa mère

«Mais rien de sûr non plus», ajoute Charlotte Cassez, qui dit attendre des nouvelles du consulat. .

21h18: Charlotte Cassez: «Je suis folle de joie!»
La mère de Florence Cassez, tout sourire, répond aux questions des journalistes.
François Hollande «m'a appelée. Il m'a dit à quel point il était heureux de la libération de Florence, que la Cour suprême a fait son travail de justice».
«J'ai eu Florence hier au téléphone, elle était vraiment très très mal (...). Là, elle doit être folle de joie, elle doit être dans les bras de son père», raconte-t-elle encore.

21h15: François Hollande salue la décision de la Cour suprême du Mexique
«Les pensées du chef de l’Etat vont à Florence Cassez, à sa famille et à ses proches. Pour eux, comme pour tous ceux qui se sont mobilisés pour notre compatriote, c’est une période particulièrement douloureuse qui prend fin», écrit l’Elysée dans un communiqué.
«La France remercie tous ceux qui, au Mexique comme dans notre pays, se sont engagés pour que l

a vérité et la justice prévalent».

 

21h15: Roméro «La plus grande joie qu'on pouvait attendre»
Le président du comité de soutien remercie tous ceux qui se sont mobilisés pour la libération de Florence Cassez.

21h03: Eva Joly: «Le monde se couchera moins injuste»
L'ex-candidate écologiste à la présidentielle l'écrit sur Twitter.

 

21h: Claude Guéant salue «une victoire de l'humanité»
«C'est une très grande joie et la satisfaction de voir le respect du droit», a réagi l'ex-ministre de l'Intérieur sur RTL. «C'est la victoire de l'humanité, c'est un grand jour de bonheur», a-t-il encore lancé.

 

 

20h52: «On pleure de joie!»
C'est ce qu'écrit sur Twitter le président du comité de soutien de Florence Cassez. Il est chez lui, en compagnie de la mère de la jeune femme, Charlotte Cassez,  Valérie Trierweiler, Anne Hidalgo et Frédéric Cuvillier.

 

Chronologie de l'audience:

 

20h44: La Cour suprême ordonne la libération immédiate de Florence Cassez
Les juges ont voté (trois contre deux) pour le rapport modifié de la juge Sanchez et ont décidé le renvoi en appel de l'affaire.

20h42: La juge rapporteur Sanchez propose la libération immédiate de Florence Cassez
Deux juges se sont dit favorables à cette libération immédiate.

20h30: La mère de Florence Cassez «attend» et «trouve les minutes longues»
C'est ce qu'indique à la presse Jean-Luc Roméro, président du comité de soutien de Florence Cassez.
Frédéric Cuvillier, le ministre des Transports, a rejoint Charlotte Cassez au domicile de Jean-Luc Romero pour suivre le verdict des juges. Le ministre était auparavant député du Pas-de-Calais, d'où est originaire Florence Cassez.

20h15: Le troisième juge rejette à son tour le projet

20h: Le deuxième juge s'oppose également au rapport
Selon lui, le rapport de la juge Sanchez ne va pas assez loin. Il demande l'annulation de toute la procédure, sans nouveau procès.

19h53: Le premier juge s'oppose à l'annulation de la condamnation de Florence Cassez
Il propose un renvoi de l'affaire devant la cour d'appel.
Un deuxième prend à présent la parole. En tout, quatre juges donnent leur avis tour  tour.
La juge rapporteur Olga Sanchez a proposé d'annuler la sentence, et de retenir quelques témoignages en vue d'un nouveau procès.

19h38: La séance de la Cour suprême a commencé. Les juges ont pris place, et discutent du verdict.

 

20 minutes

 

Plus d'infos à à venir

Commenter cet article

Li-Berty 24/01/2013 21:55


Euh ... Je veux pas dire , mais le "Live" en question , il est loooiiiin d'être à la page !!!


 


... Qu'est ce que vous ne feriez pas pour être à la Une !!!


 


... Je fais un tour chaque jour par chez vous , entr'autres , mais franchement vous êtes une belle bande de Rigolos , quand vous ne faites pas du copier/coller!!! ...


 


A demain !!!

rationaliste 24/01/2013 17:43


"le témoignage d'Ezequiel Elizalde est fragilisé quand il est établi que la tache qu'il présentait comme preuve de l'administration d'une piqure par la Française s'avère être une tache de
naissance"



"Me frenk berton incrimine la sœur d'Israel Vallarta Cisneros comme coauteur des enlèvements et affirme que celle-ci n'est pas inquiétée
par la police mexicaine. Les trois victimes ont reconnu immédiatement comme leur premier endroit de détention, la maison où vivait la sœur d’Israel, Lupita, et son compagnon Alejandro Mejía
Guevara, qui depuis ce temps-là, a disparu. La police a réalisé une perquisition chez elle le 28 décembre 2005, perquisition durant laquelle elle aurait trouvé les papiers d'identités de
certaines victimes. Elle n'a jamais été convoquée par le juge chargé de l'affaire, ni inquiétée par la police"


 


le doute doit être au bénéfice de l’accusé.

FDK 24/01/2013 17:26


Ce que c'est ridicule, cette mention "Breaking News" !
Quel flux d'informations interrompt-on ici ?
Que ne fait pas ce site pour se faire mousser !

zarmagh 24/01/2013 16:32


Les témoins et victimes du gang des narcotrafiquants « Zodiacos » affirment que Florence Cassez s’occupait activement de surveiller, droguer et nourrir les personnes maintenues
en otage par son compagnon. L’un des témoignages est assez éloquent, en l’occurrence celui d’un kidnappeur mexicain, David Orozco Hernández : « Florence Cassez nous a rejoint
en 2004 et son influence pour imposer et isoler le chef, ou plutôt s’isoler avec lui, ont largement contribué à semer la discorde au sein de l’organisation. Ses fonctions dans la bande
consistaient à planifier les rapts et à organiser le recouvrement des rançons. Le chef et la Française tenaient beaucoup à garder le secret vis-à-vis des autres membres du groupe, sur les cibles
potentielles des enlèvements et la réalité des sommes obtenues des familles d’otages. Ils estimaient que ces informations stratégiques n’avaient pas lieu d’être partagées


http://www.dreuz.info/2013/01/vous-me-cassez-les-pieds-avec-florence-cassez/

zarmagh 24/01/2013 15:41


Florence Cassez et le corps de Yann Desjeux, otage tué en Algérie, sont arrivés au même moment à Roissy. L’une a été accueillie en grande pompe, l’autre en catimini..


http://www.fdesouche.com/346102-le-corps-de-yann-desjeux-lotage-francais-tue-en-algerie-est-arrive-en-france

zarmagh 24/01/2013 15:37


AUCUN juge n'a déclaré cette femme innocente !!!! Les policiers ont mal fait leur travail. C'est tout. Je présume qu'elle sera reçue par "Normal premier" et décorée....

Li-Berty 24/01/2013 14:13


Ouaip ...


 


D'un coté ILS se battent pour faire libérer une criminelle , et de l'autre ILS enferment un innocent pour raison d'état !!! (je pense à Yvan Colonna)


 


C'est ce que j'appelle du Foutage de Gueule .



Ouvrier 24/01/2013 12:40


@ zara : Déjà mon gars le dossier, t'es comme tout le monde, tu connais simplement grace à ce que tu as vu à la télé ! donc grossiérement tu sais quedale !


Après je me demande qui tu es toi avec ta ptite cervelle, pour dire à nrico42 de se taire, alors que lui vien dire quelque chose d'intelligent contrairement à toi !


Mais n'hésite pas à t'exprimer, si tu as quelque chose d'intelligent à dire !

nrico42 24/01/2013 12:13


je ne connais pas tres bien le dossier, mais je PENSE QUE ZARA EST EN INFERIORITE NUMERIQUE 


(et pas seulement d ailleurs) , JE PENSE que les francais ne veulent pas du mariage gay, JE PENSE que les francais sont contre la liberation de la compagne de dutoux et entre beaucoup d autre du
meme style JE PENSE que les francais n adherent pas a cette histoire. ZARA l ecole etant obligatoire en france jusqu a 16 ans et ton plan qui s apprend en 6 eme , je t ai demasque , je ne pense
pas que tu es NE SERAIS CE QUE LE BREVET DES COLLEGE. JE T AI RECONNU.

zara 24/01/2013 08:41


Si tu connais pas le dossier :  TAIS TOI !


c'est l'ignorance qui nous mène dans les pires travers de nos sociètés.


Tu veux participer ? hé bien instruis toi, lis un livre, fais des recherches sur différents sujets, compare les différentes versions. APPRENDS à te forger une opinion avec une méthodologie :


3p


presenter sujet


Annoncer le plan


Poser problème


Thése/Antithèse


COnclusion et ouverture sur la macro (vu que ton sujet est sur un micro problème).


Voilà. n'ésite pas à t'exprimer quand tu seras de quoi tu parles.

internetliv 24/01/2013 03:49


Affaire Cassez : la vérité !



Recherche: israel vallarta, cassez florence, florence cassez coupable


Nicolas Sarkozy et son ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, ont choisi de sacrifier la relation entre la
France et l’un des pays les plus importants d’Amérique latine, le Mexique, officiellement au nom de « l’innocence d’une
Française», en réalité au nom d’une pitoyable stratégie de communication émotionnelle à usage intérieur. En France, au plus haut niveau de
l’Etat, l’instrumentalisation du sentiment s’est désormais substituée, dans tous les domaines (sécurité, justice, économie…), à la vraie politique, laquelle consisterait à
traiter en profondeur la racine des problèmes. Les gouvernants français ne savent plus que larmoyer devant des micros tout en s’agrippant aux caméras.


En décembre 2005, l’arrestation d’Israel Vallarta et de sa compagne française, Florence Cassez, sonne le glas d’un terrible gang de kidnappeurs,
« Los Zodiacos » lequel s’est rendu coupable de dizaines d’enlèvements, d’assassinats, de tortures et de viols. Plusieurs victimes, hommes, femmes et enfants témoignent et
accusent Florence Cassez d’avoir participé aux séquestrations d’otage (qui se passaient dans le ranch où elle vivait avec son
compagnon).


Voici un extrait du témoignage écrit de la dernière victime du clan « Los Zodiacos », paru dans la presse mexicaine
et occulté par la presse française :


« Mon nom est Cristina Rios Valladares. J’ai été victime d’une prise d’otage, aux côtés de mon époux Raul et de mon fils Christian
qui avait 11 ans (…)Nous avons appris la nouvelle de la peine de prison que Florence Cassez méritait, cette femme dont j’avais écouté la voix à maintes reprises pendant ma
captivité. Une voix d’origine française qui bourdonne encore aujourd’hui dans mes oreilles. Une voix que mon fils reconnaît comme celle de la femme qui lui a pris du sang pour l’envoyer à mon
époux, avec une oreille qui lui ferait penser qu’elle appartenait à mon fils (…) Maintenant j’apprends que cette Florence réclame justice et clame son innocence. Et
moi j’entends dans ces cris la voix de la femme qui, jalouse et furieuse, hurlait sur Israel Vallarta, son petit ami et chef de la bande, que s’il recommençait à s’approcher de moi, elle se
vengerait sur ma personne ».





Les partis dominants, à l’unisson, semblent vouloir faire de Florence Cassez un nouveau Alfred Dreyfus.


Seulement, le problème pour les membres de la classe politico-médiatique française, c’est que le Mexique dispose d’un vrai système
judiciaire, et que les faits sont accablants pour Florence Cassez. Les témoignages sont là, et il est difficile par ailleurs (simple remarque de bon sens) de faire croire que Florence
Cassez ait pu vivre pendant des années dans un ranch où s’activaient une bande de tueurs, avec des armes et des munitions partout, des otages cachés et souvent torturés,
ceci sans n’avoir jamais rien remarqué ! Pour prétendre que Florence Cassez est innocente ou qu’elle est une victime, il faudrait
pouvoir invalider le témoignage de Cristina Rios, celui de son mari et celui de son enfant : une mère violée, un père meurtri et un enfant terrorisé. Invalider aussi celui d’un autre kidnappeur
mexicain, David Orozco Hernández, qui soutient que Florence Cassez partageait la direction des “Zodiacos” avec son compagnon Israel Vallarta :« Florence Cassez nous a rejoint en 2004, et son influence pour imposer et isoler le chef, ou plutôt s’isoler avec lui, ont largement contribué à semer
la discorde au sein de l’organisation… Ses fonctions dans la bande consistaient à planifier les rapts et à organiser le recouvrement des rançons… Israel et la Francesa tenaient beaucoup à
garder le secret, vis-à-vis des autres membres du groupe, sur les cibles potentielles des enlèvements et la réalité des sommes obtenues des familles d’otages… Ils estimaient que ces
informations stratégiques n’avaient pas lieu d’être partagées. » (Sources : La Jornada, El Universal, Radio Trece, El Porvenir, 12-13 mai 2008, Mexico). L’Agence France-Presse a
aussitôt publié un communiqué qui se garde bien d’entrer dans le détail des révélations de David Orozco Hernández, mais donne très largement la parole aux avocats français et mexicains de
Florence Cassez. Tous les médias français ont aussitôt emboité le pas.


Le mensonge par omission, la sélection et l’orientation des faits, tel que le pratiquent chaque jour les médias
français, privent les citoyens français des éléments indispensables à l’objectivité et à la liberté de leur propre jugement.Face au “mythe
Cassez” – la belle Innocente contre une Police et une Justice mexicaines intégralement et nécessairement corrompues – les enquêtes de police, le témoignage des victimes, l’aveu des
comparses et l’évidence elle-même comptent pour rien. Oui, la mésinformation systématique est devenue le pain quotidien des Français !

Au moment où la diplomatie française semble être définie par la famille Cassez, il convient de remarquer que celle-ci n’a pas toujours dit la vérité. Ainsi, les parents de Florence
Cassez ont-ils affirmé à la presse française qu’ils ne connaissaient pas le compagnon de Florence, Israel Vallarta. Manque de chance, la presse mexicaine a publié les photos de
Bertrand Cassez, le père, en train de trinquer avec Israel Vallarta dans le ranch Las Chinitas, à 29 km de Mexico !


Les parents de Florence Cassez, accueillis au ranch d’Israël





Bertrand Cassez, le père de la criminelle Florence Cassez, qui affirme n’avoir « jamais rencontré » Israël Vallarta, trinque ici avec
lui.


Cette affaire Cassez fait penser à celle des deux Fran&

nrico42 23/01/2013 21:21


bonjour, je ne connais pas le dossier, mais quand on a des relations sexuelle pendant plusieurs annees avec quelqu un dont le metier est  d enlever des enfants a leurs parent , on est un
ange ?

Archives

Articles récents