Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

BREAKING NEWS: Hollande n'est plus qu'à 15% d'opinions favorables ! L'armée prête à agir !

Publié par wikistrike.com sur 14 Novembre 2013, 09:17am

Catégories : #Politique intérieure

 

BREAKING

Hollande: le rideau se baisse


 

holwzwwsm75giaivj25g.jpg

 

 

SONDAGE - Jusqu'où tomberont-ils? Au terme d'un nouveau mois de polémiques en tous genres, la cote de popularité du couple exécutif enregistre une nouvelle chute spectaculaire dans notre baromètre YouGov-Le HuffPost-Itélé de novembre.

Dans cette enquête réalisée auprès de 950 Français entre le 8 et 12 novembre, en pleine commémoration chaotique de l'armistice du 11 novembre, François Hollande perd 6 points et atteint le niveau inégalé de 15% d'opinions favorables et 76% d'avis défavorables. Jean-Marc Ayrault ne s'en sort guère mieux. Déjà à la peine en octobre, le premier ministre perd 4 points et rejoint le chef de l'Etat à 15% d'avis favorables contre 74% d'avis défavorables.

"Cette chute s’explique en particulier par la désaffection des sympathisants socialistes et écologistes, puisque le Président 
passe de 58% de jugements favorables à 44%. C'est la plus importante observée depuis 12 mois dans le baromètre YouGov Le Huffington Post I>télé", relève Suzanne Ter-Minassian, responsable de la recherche politique et sociale chez YouGov.

Affaire Léonarda, ras-le-bol fiscal, crise des bonnets rouges bretons... La succession de polémiques et bras de fer en tous genres plombent une nouvelle fois l'image du président de la République et de son chef de gouvernement, alimentant les appels au remaniement, voire à la dissolution de l'Assemblée nationale.

Et pour les autres? Qui suit le même chemin et qui relève la tête dans notre palmarès des personnalités politiques? Notre sélection suivie des tops et des flops du mois de novembre.

TAUBIRA SE RELÈVE. Attaquée par l'extrême droite sur sa couleur de peau, soutenue par la plus grande partie de la classe politique, la ministre de la Justice a également marqué des points dans l'opinion le mois dernier. Elle progresse de 7 points, progression qui ne contrebalance pas l'image très négative de Christiane Taubira dans l'électorat UMP et FN.

MARINE LE PEN À LA PEINE. En hausse continue dans notre palmarès, la présidente du Front National paie très cher le dérapage d'une de ses candidates aux municipales, qui avait posté devant une caméra de télévision une photo de Christiane Taubira la comparant à un singe. Ce procès en racisme tombe d'autant plus mal que l'ancienne candidate à la présidentielle venait de lancer une campagne de presse pour que l'on cesse d'assimiler son parti à l'extrême droite. Marine Le Pen chute de 9 points en novembre.

VALLS NE BOIT PAS LA TASSE. Contrairement au couple exécutif, les polémiques n'atteignent toujours pas la cote du très populaire ministre de l'Intérieur. Malgré les soubresauts de l'affaire Léonarda, Manuel Valls truste toujours la première place de notre palmarès et gagne en outre 4 points de popularité.

 

LE FOLL DANS LA FOLLE SPIRALE BRETONNE. En première ligne dans la crise des bonnets rouges en Bretagne, où il a multiplié les annonces pour calmer la grogne fiscale, le ministre de l'Agriculture a perdu des plumes à la fin du mois d'octobre. Il chute de 6 points dans l'opinion.

 

L'armée se positionne

 

 

1677526_3_1f36_des-militaires-francais-embarquent-le-28-mar.jpgNous avons désiré publié un papier en fin de semaine dernière, comme vous avez pu le remarquer, le site n'a pas fonctionné. La raison: Garde à vue (GAV pour les intimes). Le mail reçu a été intercepté, et la jolie police (sans crédit) a débarqué pour arrêter le responsable du site. ADN pris, ordinateur pris... il a été relâché mais avec un voyage devant le juge dont la date n'est pas encore précisée.

Dans notre billet, un haut fonctionnaire de l'armée nous précisait que celle-ci est sur le poinr d'agir, dans l'attente de prochaines décisions gouvernementales. Sans crédit (elle aussi), sans réaction au mécontement populaire, elle se dit prête à renverser le pouvoir avant les Législatives.

"Notre mission est de défendre la Patrie, à l'extérieur, comme à l'intérieur. L'armée n'existe que par le peuple pour le peuple. Nous ne le laisserons se faire piétiner. Ce pourquoi, la quasi-totalité des défendeurs de la liberté que compose nos régiments se tient prêt à agir dans les 6 mois."

Si F. Hollande n'a même plus l'armée... 

Archives

Articles récents