Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

BREAKING NEWS: La Russie attaque l'Ukraine et va retirer son ambassadeur des USA

Publié par wikistrike.com sur 1 Mars 2014, 16:49pm

Catégories : #Politique internationale

BREAKING NEWS: La Russie attaque l'Ukraine

 

 

breaking news

 

 

20h40: Kiev (AFP) - Le président intérimaire de l'Ukraine Oleksandr Turchynov a déclaré samedi que les autorités avaient renforcé la sécurité autour des installations nucléaires, des aéroports et d'autres installations "stratégiques"

Il a ajouté qu'un "plan d'action" avait été mis en place "en cas d'agression".    

20h30: L'armée ukrainienne placée en état d'alerte

17h09: Le conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence à 18 h GMT

16h34: L'opposant Vitali Klitschko, qui n'a pas de fonction officielle, appelle à la mobilisation générale de l'armée face à «l'agression russe»

16h28: Le Conseil de la Fédération va demander à Poutine le rappel de l'ambassadeur russe aux Etats-Unis

16h24: Le recours à l'armée russe en Ukraine approuvé par le Conseil de la Fédération
Le recours à l'armée russe en Ukraine a été approuvé samedi à l'unanimité par le Conseil de la Fédération à Moscou, à la suite d'une demande en ce sens du président Vladimir Poutine. Réuni en session extraordinaire, le Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement), a approuvé la demande présentée peu auparavant par le président russe d'autoriser «le recours aux forces armées russes sur le territoire de l'Ukraine, jusqu'à la normalisation de la situation politique dans ce pays».

16h22: Les ministres européens vont se réunir
Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union européenne devraient tenir dans les prochains jours une nouvelle session de discussions sur la crise en Ukraine, ont indiqué samedi à l'AFP des diplomates de l'UE. «On parle d'une réunion au début de la semaine prochaine», a déclaré un diplomate de haut rangsous le couvert de l'anonymat. Un autre responsable européen a estimé que la réunion serait «probablement» convoquée pour lundi par la représentante de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton.

15h53: Le chambre haute russe débat d'un envoi de soldats
Le Conseil de la Fédération russe a commencé à débattre en session extraordinaire du recours à l'armée russe en Ukraine, à la suite d'une demande en ce sens du président Vladimir Poutine. Le président russe a demandé peu auparavant d'autoriser «le recours aux forces armées russes sur le territoire de l'Ukraine, jusqu'à la normalisation de la situation politique dans ce pays», selon un communiqué du Kremlin.

14h57: Poutine demande au Conseil de la Fédération le recours à l'armée russe en Ukraine 
«En raison de la situation extraordinaire en Ukraine et de la menace pesant sur la vie des citoyens russes, de nos compatriotes, des forces armées russes déployées en Ukraine», Vladimir Poutine a demandé au Conseil de la Fédération d'autoriser «le recours aux forces armées russes sur le territoire de l'Ukraine, jusqu'à la normalisation de la situation politique dans ce pays», selon un communiqué du service de presse du Kremlin.

14h16: Des dizaines de blessés en marge d'une manifestation pro-russe à Kharkiv
Des dizaines de personnes ont été blessées à Kharkiv (est de l'Ukraine) en marge d'une manifestation pro-russe qui a dégénéré en prise d'assaut de l'imeuble de l'administration régionale. Les violences marquées par des jets de pierres, de grenades assourdissantes et de tirs ont éclaté en marge du rassemblement de 20.000 pro-Russes dans le centre de la ville. Quelque 300 manifestants ont lancé l'assaut contre le siège de l'administration régionale où se seraient barricadés des partisans des nouvelles autorités pro-européennes.

13h54: Kiev refuse de reconnaître le nouveau Premier ministre de la Crimée
Le président ukrainien par intérim Olexandre Tourtchinov a publié un décret refusant de reconnaître le nouveau Premier ministre de la république autonome de Crimée, estimant que «sa nomination s'est produite en violation des lois ukrainiennes». «Le gouvernement ukrainien et les autres organes du pouvoir ne doivent pas considérer Serguiï Axionov comme représentant légitime du pouvoir en Crimée», a-t-il affirmé.

13h08: Le ministre britannique des Affaires étrangères a parlé samedi à Lavrov pour «appeler à une désescalade en Crimée» 
Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a indiqué sur son compte twitter avoir parlé avec son homologue russe Sergueï Lavrov et avoir «appelé à une désescalade en Crimée et au respect de la souveraineté» de l'Ukraine.

13h06: Jean-Marc Ayrault veut que «l'intégrité territoriale» ukrainienne soit respectée
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé à Rome que «l'intégrité territoriale de l'Ukraine doit être respectée. Ça demande de la part de tous les acteurs un grand sens des responsabilités, d'abord des forces politiques ukrainiennes elles-mêmes, mais aussi de tous les partenaires de l'Ukraine», a ajouté le Premier ministre devant quelques journalistes, en marge du congrès du Parti socialiste européen (PSE).

13h02: La Russie pourrait envoyer des soldats en Crimée
Selon la présidente du Sénat russe, Valentina Matvienko. «Pour répondre à la demande du gouvernement de Crimée, il est même possible, dans cette situation, d'envoyer un contingent limité (de troupes) pour garantir la sécurité de la flotte de la mer Noire et des citoyens russes qui vivent en Crimée», a-t-elle déclaré, citée par l'agence officielle Ria Novosti.

 

13h: Le QG des gardes-côtes ukrainiens à Sebastopol assiégé par un commando pro-russe
Le siège des gardes-côtes ukrainiens dans la ville de Sébastopol en Crimée est assiégé par environ 300 hommes se disant mandatés par le ministre russe de la Défense, a indiqué le service des gardes-frontières ukrainiens dans un communiqué. «Une tentative est en cours pour occuper le siège des gardes-côtes à Sebastopol. Tous les navires sont en alerte», selon ce communiqué. Les assaillants ont déclaré avoir reçu du ministre de la Défense Sergueï Choïgou «l'ordre d'occuper cette unité», ajoute-t-il.

 

 

http://www.20minutes.fr/monde/russie/1312002-20140301-dirigeant-crimee-demande-aide-russie-restaurer-calme

Archives

Articles récents