Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Brésil : la Cour suprême ordonne la reprise des travaux du Belo Monte, un désastre

Publié par wikistrike.com sur 28 Août 2012, 10:30am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

 

Brésil : la Cour suprême ordonne la reprise des travaux du Belo Monte

 

une-manifestation-contre-le-projet-de-barrage-du-belo-monte.jpgLa Cour suprême du Brésil a annoncé hier avoir autorisé la reprise des travaux du barrage de Belo Monte. Cette nouvelle décision de justice suspend le verdict du 14 août émis par le Tribunal régional fédéral qui avait ordonné l’arrêt du chantier au motif que les indiens n'avaient pas été consultés avant le début des travaux.

C'est une mauvaise nouvelle pour tous les opposants au projet qui avaient cru à une première victoire il y a une quinzaine de jours. Dans une décision préliminaire, le président du Tribunal suprême fédéral brésilien, Carlos Ayres Britto, a en effet autorisé la reprise des travaux du barrage de Belo Monte, le troisième plus grand ouvrage de ce type en construction dans le monde. Un pas en arrière alors qu'on avait appris le 15 août dernier que le Tribunal régional fédéral de la première région au Brésil avait ordonné l'arrêt des travaux

En prenant cette décision de les reprendre, la Cour suprême a ainsi donné raison à l’avocat général Luis Inacio Adams qui représentait les intérêts de l'Etat brésilien. Celui-ci a plaidé en expliquant que les travaux devaient reprendre "pour empêcher des dommages notables et irréparables du patrimoine public, de l'administration, de l'économie et de la politique énergétique brésilienne". C’est cette politique énergétique d’un pays en plein développement et qui doit accueillir les Jeux olympiques en 2016 qui a donc primé sur la vie de toutes les populations indiennes locales.

En effet, la construction du barrage de Belo Monte, situé au cœur de l'Amazonie brésilienne entraînera l'inondation de 502 kilomètres carrés. Si les terres des populations qui vivent à proximité ne seront pas directement inondées, leur mode de vie en sera grandement affecté car elles vivent de la pêche. Or, même si le gouvernement brésilien prévoit d’investir 1,2 milliard de dollars d'ici à la fin des travaux pour réduire les impacts négatifs de la construction, cela risque d’être insuffisant. C'est pourquoi depuis plus de deux ans maintenant les manifestations et actions se multiplient pour empêcher cette construction mais la bataille semble de plus en plus loin d'être gagnée.


Commenter cet article

foudre 28/08/2012


C'est toujours le même processus : quand la fraudre est trop énorme le simulacre de justice feind de s'y opposer, et puis en définitive le verdict : contre ordre et la fraude peut aboutir.


Cela donne l'illusion d'une démocratie active et d'un système judiciaire impartial et indépendant. Pendant ce temps là, la tyranie des peuples s'édifie toujours plus...


 


 

Laurent Franssen 28/08/2012


Moi je n'aime pas les super-barrages , ca destabilise la macro'equilibre des croutes et failles terrestres.

Blog archives

Recent posts