Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Bug : le Curiosity placé en mode sans échec

Publié par wikistrike.com sur 5 Mars 2013, 08:40am

Catégories : #Astronomie - Espace

 

 

Bug : le Curiosity placé en mode sans échec

 

Curiosity-switchB

Alors que le véhicule martien, le Curiosity, s’apprêtait à nous livrer les résultats de sa dernière analyse de roche martienne, celui-ci a connu un petit problème de mémoire.

Il a donc basculé vers un ordinateur de secours après qu’un fichier corrompu ait provoqué un “pépin sur l’ordinateur côté A ”. Mercredi 27 février, l’astromobile n’a pas pu envoyer ses données quotidiennes vers la Terre, pour ensuite passer en mode veille. Les contrôleurs de la mission ont pris la décision de se rabattre sur l’ordinateur de sauvegarde (côté B) et suspendre ainsi ses travaux scientifiques pendant quelques jours.

Comme la plupart des vaisseaux spatiaux, le Curiosity dispose de deux systèmes informatiques à son bord. L’ordinateur du côté A est utilisé pour les opérations quotidiennes et le côté B est utilisé en tant que sauvegarde. Jusqu’à ce que l’ordinateur coté B ait été mis à jour avec les données nécessaires pour prendre le contrôle du rover, le Curiosity restera immobile sur la surface de Mars et en "mode sans échec".

La configuration de l’ordinateur coté B pourrait prendre un certain temps selon la NASA, peut être une semaine au plus. La cause de cette corruption de fichier dans la mémoire flash de l’ordinateur coté A est encore inconnue, mais il pourrait s’agir d’un rayon cosmique parasite. Le matériel a une certaine limite de tolérance au rayonnement. Certaines particules de haute énergie peuvent s’incruster et provoquer ce genre de bug. C’est certainement la raison de cette erreur et c’est ce que recherchent actuellement les ingénieurs du JPL.

Une fois que l’ordinateur coté aura pris le contrôle du rodeur martien, l’équipe tentera de remettre en fonction le côté A qui sera à son tour destiné à devenir une sauvegarde entièrement fonctionnelle.

L’annonce sur le site de la NASA : Computer Swap on Curiosity Rover.

Source: Gurumed

Archives

Articles récents