Une carte sur le site officiel d’informations sur les incendies Inciweb montre que le gigantesque brasier surnommé « Rim fire » se rapprochait à quelques kilomètres du réservoir Hetch Hetchy qui fournit la plus grande partie des besoins en eau des 2,6 millions d’habitants de la région de la baie de San Francisco, située à 320 km plus à l’ouest. Le feu, qui a déjà brûlé 54.220 hectares, n’a été contenu qu’à 7 %, a indiqué ce site. Il est tellement vaste que ses fumées sont visibles depuis l’espace, comme en témoignent ces images :

 

 

Tyrone Jue, qui travaille à la Commission des services publics de San Francisco, a indiqué au quotidien San Francisco Chronicle qu’il n’y avait pas eu d’interruption dans l’alimentation en eau et qu’il n’y avait pas eu de détérioration de la qualité de l’eau. Le service a précisé qu’il y avait également de grandes réserves d’eau stockées localement, qui seront disponibles si le feu interrompait la fourniture en eau.

Le gouverneur de la Californie Jerry Brown a déclaré vendredi soir l’état d’urgence pour San Francisco. Plus de 2.800 pompiers sont à l’oeuvre à l’aide d’hélicoptères et d’avions Canadair, pour contenir le feu qui a démarré le 17 août pour une raison indéterminée dans la Stanislaus National Forest du comté de Tuolumne, à l’ouest du parc naturel de Yosemite, l’une des principales attractions touristiques de Californie.

 

Source