Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Car un Surfeur se fait tuer par un requin, la Réunion autorise le meurtre des requins bouledogues !

Publié par wikistrike.com sur 2 Août 2012, 10:20am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Je pensais que les requins vivaient sur Terre...

A la Réunion, non seulement tu tues, mais en plus t'es payé ! 

 

sept-attaques-de-requins-dont-trois-mortelles-ont-vise-les-.jpg

 

Suite à la mort d'un surfeur le 23 juillet dernier, le député-maire réunionnais Thierry Robert avait publié un arrêté autorisant la chasse aux requins sur son territoire. Il proposait également de racheter les proies des pêcheurs. Le ministre des Outre-mer Victorin Lurel l'a convaincu de retirer son arrêté tout en promettant de le remplacer par un autre autorisant pêche et vente légales.

Ce 23 juillet, un surfeur est mort à cause d'une attaque de requin bouledogue à La Réunion. Or, ce décès est le troisième d'une série de sept attaques commencées en janvier 2011 et a ainsi déclenché une réaction très vive chez le député-maire réunionnais de la ville de Saint-Leu, Thierry Robert.

Celui-ci a en effet interpellé dès le lendemain le ministre des Outre-Mer Victorin Lurel sur le sujet, lors d'une séance de l'Assemblée nationale. Il a également publié ce lundi 30 juillet un arrêté municipal autorisant la pêche aux requins bouledogues "par tous moyens, y compris par chasse sous-marine, de jour comme de nuit sur tout le territoire maritime de la commune de Saint-Leu, placé sous la responsabilité du maire au regard du code pénal des collectivités territoriales (du rivage jusqu'à une distance de 300 mètres à compter de la limite des eaux)". Thierry Robert a justifié son geste par "l'urgence à assurer une protection minimum des usagers de la mer [...] à défaut d'être contraint d'interdire totalement l'accès à la mer".

Le maire a également proposé d'acheter les prises aux pêcheurs puisque la commercialisation des requins bouledogues est interdite à cause de la toxine marine (ciguatera) qu'ils hébergent dans leur chair. Or, cet arrêté ne semblait par très légal ce qui explique qu'aucun pêcheur n'ait tenté de capturer un requin, de peur d'être verbalisé. L'adjoint à l'aménagement à la mairie de la ville réunionnaise Saint-Paul, Emmanuel Séraphin, explique : "Ce n'est pas à lui mais au préfet de prendre ces autorisations". Thierry Robert a pourtant envoyé des courriers pour convaincre les autres mairies de la région de le soutenir dans sa requête de modifier le périmètre de la Réserve marine.

Mais une seule d'entre elles, celle de Avirons, s'est rangée du côté de Robert. Les autres mairies sont restées hostiles à l'idée. Emmanuel Séraphin pense que "ce n'est pas parce qu'on tue tous les poissons ou tous les requins de la Réserve que cela réglera le problème des attaques. [...] Ce n'est pas en une semaine que l'on va régler ce problème. Il faut être un peu humble et essayer de trouver les tenants et les aboutissants". La mairie de Saint-Paul, ainsi que celles de l'Etang-Salé et de Trois Bassins, préfèrent ainsi sécuriser les spots de surf "pour une reprise de la pratique du surf de façon encadrée [...] dans les plus brefs délais", selon Emmanuel Séraphin.

"Il y aura un arrêté préfectoral qui réglementera la pêche" 

Ce 31 juillet, Thierry Robert a donc rencontré le ministre des Outre-mer Victorin Lurel qui l'a convaincu de retirer son arrêté municipal. Le ministre justifie sa décision : "Même si l'on pouvait en comprendre les motivations, nous ne pouvions pas l'approuver, car il était entaché d’illégalité". Le ministre d'Outre-mer confirme par ailleurs l'engagement de l'Etat sur le sujet : "J'ai réaffirme à M. Robert que l'Etat n'a pas été inerte face à la recrudescence des mortelles attaques de requins. [...] Les instructions ont déjà été données au préfet de la Réunion pour que des activités de pêche aux requins bouledogues soient effectives, y compris dans la réserve marine, comme cela est déjà possible sous certaines conditions".

Thierry Robert, interrogé par Antenne Réunion Radio, a confirmé que "la semaine prochaine, il y aura un arrêté préfectoral qui réglementera la pêche et la capture des requins sur 95% de la réserve et à ce moment là il y aura des pêcheurs qui définiront quel type de pêche est le plus approprié". "L'Etat accompagnera par ailleurs, en cofinancement, les communes qui engageront des démarches de sécurisation des activités nautiques sur leur littoral", a déclaré Victorin Lurel.

Pour l'association d'écologie maritime Sea Shepherd France, Thierry Robert surfe "de façon démagogique et politicienne sur la mort de la dernière victime". Ils dénoncent le fait que "les requins bouledogues sont impropres à la consommation [...], les individus massacrés le seraient donc pour la seule raison qu'ils sont considérés comme des "gêneurs" par certains usagers de la merAprès 400 millions d'années de bons et loyaux services rendus à l'écosystème océanique, les requins sont devenus persona non grata et sont en passe d'être sacrifiés sur l'autel de nos loisirs", a ajouté l'association.

 

Source: Maxisciences

 

Donc je résume: si un chasseur se fait tuer par un sanglier, on autorisera le meurtre de tous les sangliers un peu fous qui vivent dans leur écosystème. C'est ça, j'ai tout compris ?! 

Archives

Articles récents