Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Catastrophe maritime: les femmes et les enfants meurent d'abord !

Publié par wikistrike.com sur 1 Août 2012, 09:04am

Catégories : #Social - Société

 

Catastrophe maritime: les femmes et les enfants, premières victimes en cas de naufrage

 

tita4137340.jpg"Les femmes et les enfants d'abord"? Ce sont en fait les premières victimes en cas de naufrage! Des chercheurs suédois ont en effet étudié le taux de survie de 15.000 naufragés entre 1852 et 2011: les hommes s'en sortent mieux... surtout s'ils font partis de l'équipage!

 

 

"Les femmes et les enfants d'abord". La formule est classique. Elle n'est pourtant pas la règle en cas de naufrage: c'est la conclusion de scientifiques suédois qui ont analysé 18 catastrophes maritimes, au cours desquelles les hommes se sont principalement préoccupés de leur propre survie.

Mikael Elindera et Oscar Erixson de l'Université d'Uppsala, en Suède, ont en effet étudié le taux de survie de 15.000 naufragés entre 1852 et 2011. Ils ont ainsi découvert que les passagers mâles à bord d'un navire en perdition ont généralement deux fois plus de chances de survie que les femmes. Et les enfants sont encore plus mal lotis que ces dernières.

Deux exceptions, le naufrage du Titanic et celui du Birkenhead

Le naufrage du Titanic fait néanmoins exception à la règle. Durant la catastrophe (dont on vient de marquer le centenaire), 70% des femmes et des enfants ont survécu contre 20% des hommes. Ce cas et celui du Birkenhead, un navire ayant coulé dans l'océan Indien en 1852, sont les deux seuls naufrages étudiés où les femmes ont eu un taux de survie supérieur à celui des hommes. Le taux de survie féminin est nettement inférieur lors de 11 autres naufrages et la différence n'est pas assez marquée pour cinq catastrophes maritimes analysées par les chercheurs suédois.

On se souvient aussi que pendant le naufrage du Costa Concordia (début 2012) le capitaine italien avait abandonné le paquebot, laissant derrière lui 4.200 passagers, dont 32 trouvèrent la mort. Selon l'étude suédoise, ce comportement n'est pas vraiment inhabituel, puisque les membres d'équipage"ont un taux de survie plus haut que les passagers, et que seuls neuf capitaines sur 16 ont coulé avec leur navire". N'est pas Leonardo diCaprio qui veut...

OL avec AFP

Commenter cet article

Larichesse 01/08/2012 12:36


La meme galere les vulnerables toujours sans amour l'humanite se forme et se reforme!

Archives

Articles récents