Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Ce rapport gênant sur la Grèce qu’Obama veut à tout prix décaler

Publié par wikistrike.com sur 9 Octobre 2012, 06:29am

Catégories : #Politique internationale

Ce rapport gênant sur la Grèce qu’Obama veut à tout prix décaler

 

obama-grece-large570.jpgSi la Grèce implose, « les économies européennes et américaines vont tomber dans une nouvelle récession, et il y a 100% de chances qu’Obama perde l’élection », explique Doug Elliot, un des membres de l’influent think-tank Brookings Institute, à Washington.

Le rapport des créanciers internationaux de la Grèce pourrait ne pas être rendu public avant l’élection présidentielle américaine, le 6 novembre, afin d’éviter tout risque de choc susceptible de compromettre la réélection de Barack Obama, selon plusieurs sources officielles européennes et diplomatiques.

Le rapport de la troïka – Commission européenne, Banque centrale européenne (BCE) et Fonds monétaire international (FMI)- était jusqu’à présent annoncé en octobre, peut-être même avant la prochaine réunion des ministres des Finances de la zone euro, prévue lundi 8 octobre. Mais c’était sans compter sur les pressions de Washington:

« L’administration Obama ne veut pas qu’un quelconque événement macroéconomique vienne ébranler l’économie mondiale avant le 6 novembre », avait déclaré à la fin septembre un officiel de l’Union européenne.

A la veille d’une élection qui s’annonce très serrée entre Barack Obama et son rival républicain Mitt Romney, le président sortant verrait donc d’un bon œil un report de la publication du rapport.

Il faut dire qu’Obama a très peur de rater sa réélection si la crise de la dette en Europe ne trouvait pas une solution, car les remous financiers d’une explosion de la zone euro toucheraient également Wall Street et par ricochet l’économie américaine. Si l’euro s’effondre, Barack Obama perdra les élections présidentielles en novembre,prédit l’hebdomadaire allemand Zeit.

Si la Grèce implose, « les économies européennes et américaines vont tomber dans une nouvelle récession, et il y a 100% de chances qu’Obama perde l’élection », explique Doug Elliot, un des membres de l’influent thinktank Brookings Institute, à Washington.

Sources : Zeit / HuffingtonPost / Le Journal du Siècle

Archives

Articles récents