Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Centrale nucléaire de Fukushima: un système de refroidissement en panne

Publié par wikistrike.com sur 18 Mars 2013, 21:34pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Centrale nucléaire de Fukushima: un système de refroidissement en panne


 

 

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz.jpgLe système de refroidissement des piscines contenant du combustible nucléaire usé est tombé en panne sur trois réacteurs de la centrale japonaise de Fukushima-1, victime d’un grave accident provoqué par leséisme du 11 mars 2011, a rapporté lundi l’agence Kyodo se référant à TEPCO, l’opérateur de la centrale.

Une coupure de courant a provoqué lundi soir l’arrêt du système de refroidissement des piscines sur les réacteurs NN°1, 3 et 4 de la centrale de Fukushima, située à environ 250 km au nord-est de Tokyo. TEPCO en a informé la Commission japonaise pour le contrôle de l’énergie atomique trois heures plus tard.

Les spécialistes sont surtout préoccupés par l’état de la piscine du réacteur N°4 dont le toit a été endommagé par une explosion d’hydrogène en mars 2011. Si le système de refroidissement ne se remet pas en marche, la température de l’eau y atteindra le niveau maximal de 65°C dans quelques jours.

A l’heure actuelle, la température de l’eau dans les piscines se situe entre 13° et  25°C.

Les experts de TEPCO prévoyaient de retirer les barres combustibles de la piscine du 4e réacteur en novembre prochain.

La centrale nucléaire japonaise de Fukushima-1 a été le théâtre d’une série d’accidents à la suite du séisme et du tsunami du 11 mars 2011. Ses six réacteurs ont été fortement endommagés et leur système de refroidissement est tombé en panne après une coupure d’électricité provoquée par le tsunami. Des traces de césium et d’iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l’eau de mer et les denrées alimentaires à plusieurs centaines de kilomètres de la centrale. Les autorités ont évacué la population vivant dans un rayon de 20 km autour de la centrale.

Les travaux de décontamination et le démontage des réacteurs accidentés prendront près de 40 ans.

Source: fr.ria.ru

Commenter cet article

Archives

Articles récents