Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Ces maires qui refuseront de marier les couples homosexuels

Publié par wikistrike.com sur 13 Septembre 2012, 15:56pm

Catégories : #Politique intérieure

 

Ces maires qui refuseront de marier les couples homosexuels

 

Le maire communiste de Cabestany (Pyrénées-Orientales), Jean Vila, a célébré symboliquement le mariage d'un couple d'homosexuels, le 12 novembre 2011. (Crédits : AFP/Raymond Roig)

Il s'agit d'une des promesses de campagne du président Hollande. La loi autorisant le mariage homosexuel devrait entrer en vigueur au premier trimestre 2013. Dans un entretien publié dans La Croix du 10 septembre, la garde des sceaux, Christiane Taubira, a dévoilé les grandes lignes de ce projet de loi qui est encore loin de faire l'unanimité.

Sans surprise, les réactions de l'opposition ne se sont pas fait attendre. En première ligne de la contestation, Christine Boutin, qui réclame à corps et à cri un référendum sur la question.

Certains maires ont d'ores et déjà annoncé qu'ils refuseront de célébrer ces unions au nom de la liberté de conscience. D'autres comptent se débarrasser du problème en déléguant ces cérémonies à d'autres élus. C'est le cas du député-maire de la ville d'Orange, Jacques Bompard (ex-Front national, Ligue du Sud), qui a déclaré ironiquement que "des élus de l'opposition seront absolument ravis de pouvoir commettre cet exploit."

Le site Street Press, qui est allé à la rencontre de plusieurs maires contre ce projet de loi, propose un tour d'horizon non exhaustif des réactions à droite (ici et plus bas)

Christiane Taubira entend toutefois faire appliquer correctement le texte, une fois voté, et prévient qu'aucune exception ne sera faite. "Les maires sont des officiers publics qui représentent l'Etat lorsqu'ils célèbrent un mariage, c'est une mission dont ils sont très fiers. Nous sommes dans un Etat de droit, le Code civil va être modifié, il s'impose à tous, y compris aux maires. Il ne sera pas inscrit dans la loi qu'ils puissent se soustraire au Code civil", défend la ministre de la justice. En d'autres termes, tout élu qui refuserait d'appliquer la loi pourra faire l'objet, à l'avenir, de poursuites pénales.

 

Article de Street Press

 

Certains députés-maires UMP ont du mal à s'imaginer MC d'un mariage gay : « Je demanderai à mes adjoints ». D'autres estiment que « comme pour le corps médical (sic), il doit y avoir une objection de conscience. »

1LES FAITS :

Lundi, Christiane Taubira, la garde des Sceaux, a dévoilé les grandes lignes du projet de loi visant à instaurer « le mariage pour tous ». Dans une interview à La Croix , elle indique que les dispositions du contrat actuel seront étendues aux couples homosexuels. Il en sera de même pourl’adoption . Dans son discours de politique générale en juillet dernier, le premier ministre Jean-Marc Ayrault s’est engagé à ce que cette loi entre vigueur au premier semestre 2013. 

2CONTEXTE :

A l’UMP, on crie à l’enfumage. Christine Boutin, toujours en tête de la contestation sur la question, s’est insurgée et a demandé un referendum – calcul étrange soit dit en passant, lorsque l’on sait que 65 % des Français se déclarent favorables au mariage pour tous. Certains maires ont même indiqué qu’ils refuseraient de célébrer ces unions invoquant leur liberté de conscience .

« Nous sommes dans un Etat de droit, le code civil va être modifié, il s’impose à tous, y compris aux maires », leur répond Christiane Taubira dans son interview à La Croix. Et d’ajouter « Il ne sera pas inscrit dans la loi qu’ils puissent se soustraire au code civil ». 

D’autant plusque même à droite, les lignes semblent bouger. « Ne passons pas pour des ringards. Ne laissons pas la modernité aux socialistes. Ne laissons pas la société évoluer sans nous », a par exemple déclaré Chantal Jouanno.






Myard : « J’appliquerai la loi mais pour moi, ce mariage sera nul et non avenu » 


3LA QUESTION :

Allez-vous célébrer des mariages homosexuels dans votre mairie ?

4LES PUNCHLINES À RETENIR :

Philippe Gosselin – UMP – Manche: « C’est une véritable révolution anthropologique, il faut répondre au besoin de reconnaissance. Mais c’est une roue sans fin vers la procréation médicalement assistée ou la gestation pour autrui ».

Lionnel Luca – UMP – Alpes-Maritimes: « Même si c’est un couple d’amis, je ne le ferai pas. Je suis trop âgé pour intégrer à ma culture le mariage homosexuel ». 

Jacques Myard – UMP – Yvelines « J’appliquerai la loi mais pour moi, ce mariage sera nul et non avenu. Heureusement la France survivra à cette bêtise. Mais la loi passera parce qu’il y a une majorité de pieds nickelés ». 

Gilbert Collard FN – Gard : « Si c’est vous deux qui vous mariez, sans problème. Je vous offrirai même un cadeau ». Chiche !

Balkany: « Il n’est pas question qu’on le fasse avec la bouche de travers » 

Archives

Articles récents