Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Chaque député coûte 978 000 euros par an aux contribuables

Publié par wikistrike.com sur 9 Juin 2012, 09:14am

Catégories : #Politique intérieure


2 821 530 000 d'euro dans nos députés sur 5 ans ! Ils ont intérêt à bosser un peu...

 


Les 577 députés qui vont être élus les 10 et 17 juin disposeront d'un budget annuel de 564 millions d'euros pour exercer leur mandat. Soit 978 000 euros par député contre 1,1 million pour les sénateurs.

ahquandmeme.jpg

Le budget du Palais Bourbon n'a pas augmenté depuis 5 ans, en euros constants (Photo : Assemblée nationale)


 La démocratie a un prix : exactement 978 000 euros par an et par député. Et ils sont 577... Ce que aboutit à un budget total de 564,8 millions d'euros pour l'Assemblée nationale en 2012.

En comparaison, chacun de leurs 348 collègues sénateurs "coûte" 1 million d'euros, en prenant en compte, il est vrai, les dépenses afférentes à l'entretien du Jardin et du Musée du Luxembourg qui dépendent du Sénat.

100 millions par an pour payer leurs assistants

Sur le budget de l'Assemblée, les indemnités des députés proprement dites ne représentent que 50 millions d'euros auxquels il convient cependant d'ajouter 61 millions pour leurs charges sociales payées par l'Etat. A cela s'ajoutent 45 millions de frais de mandat accordés à chaque député, soit plus de 6000 euros par mois.

L'Assemblée rembourse également sept millions par an à l'ensemble des élus pour leurs frais de voyage. Elle prend aussi en charge 3,3 millions de dépenses téléphoniques engagées par les parlementaires.

Les frais de secrétariat des députés (qui peuvent recruter quatre collaborateurs) atteignent 106 millions d'euros plus 10 millions pour les frais supportés par les groupes parlementaires.

1351 agents au Palais Bourbon

Pour les épauler dans leur mission, les députés peuvent compter sur les 1351 fonctionnaires du Palais Bourbon, soit 2,3 agents pour un député (hors assistants). Leurs rémunérations et charges sociales s'élèvent à 170 millions d'euros, dont 49 millions pour les primes liées aux "travaux supplémentaires", essentiellement les séances de nuit.

Comme les sénateurs, les députés possèdent leur propre régime de retraite. L'Assemblée nationale verse 40 millions par an pour qu'il soit à l'équilibre.

Trop d'élus ?

Reste la question du nombre d'élus, donc des dépenses de fonctionnement les concernant. Avec 577 députés, 248 sénateurs, 74 parlementaires européens, plus 5660 conseillers généraux et régionaux, la France n'est-elle pas en inflation d'élus ? Comparé à ses voisins, l'Hexagone possède davantage d'élus. Mais les comparaisons internationales sont délicates à interpréter en raison des différences d'organisation territoriales (Etats fédéraux, centralisés... ).

Il n'empêche. La réforme locale votée sous Nicolas Sarkozy va ramener le nombre d'élus territoriaux de 5660 à 3981 en 2014. Le même Nicolas Sarkozy avait émis l'idée de réduire le nombre de députés. Mais le projet est pour l'instant resté dans les cartons.

 

Source:BFMbuisness

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog