Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Saad Al-Hilli travaillait dans la recherche nucléaire

Publié par wikistrike.com sur 8 Septembre 2012, 17:13pm

Catégories : #Social - Société

 

Chevaline: un assassinat technologique ?

 

Deux jours après notre article, le métier de Saad passe en première partie des informations. Il travaillait en effet pour les chinois et les russes, mais surtout, il aidait l'Iran. 

 

 

saadf07218e8-f8d3-11e1-84d9-77874bfb6893-493x328.jpg"Saad al-Hilli, informaticien d'origine irakienne, travaillait comme consultant dans l'industrie aéronautique et spatiale.

 « Un visage et un mystère. La photo publiée jeudi à la une de plusieurs journaux britanniques de Saad al-Hilli, 50 ans, de type oriental, nez fort, sourire fin, les yeux tournés vers la droite, laisse en suspens de multiples questions. L'informaticien d'origine irakienne, installé au sud-ouest de Londres, qui travaillait comme consultant dans l'industrie aéronautique et spatiale, a-t-il été victime avec sa famille d'un concours de circonstances malheureuses, se trouvant au mauvais endroit au mauvais moment face à un tueur déchaîné? Ou l'homme a-t-il été rattrapé par des zones d'ombres de sa vie ayant pu motiver un contrat exécuté par des professionnels? Quatre enquêteurs de la gendarmerie française étaient attendus au début du week-end à Londres pour creuser le passé des victimes. »

Cet extrait d’article du Figaro ne précise pas pour qui l’homme travaillait, pourtant cela a son pesant d’or : Surrey satellite technology. 

Surrey Satellite Technology Ltd ou SSTL est une société dérivée de l'Université du Surrey spécialisée dans la réalisation de microsatellites. Créée en 1985, elle est devenue en 2008 une filiale de l'entreprise EADS Astrium, un des deux principaux constructeurs européens de satellites. Elle construit et opère des petits satellites. Cette société travaille en lien étroit avec la Russie etla Chine ainsi qu'avec l'Afghanistan et l'Iran. Monsieur Al-Hilli travaillé il y a quelques années sur la recherche nucléaires. 

Le hic c’est que Saad était irakien, et que la mystérieuse femme à la nationalité suédoise est, elle aussi, née en Irak.

Dans un contexte géopolitique tendu au Proche-Orient, on ne peut s’empêcher de penser que Monsieur Al-Hilli avait d’autres desseins qu'une simple virée en France.

 

Ainsi, il n’est pas à écarter l’hypothèse d’un transfert technologique secret entre la Grande-Bretagne et l’Iran via l’Irak. 

 Qui plus est, l’Iran vient en juin dernier, de lancer Navid, un satellite de recherche, mais davantage que cela, Surrey Satellite Technology vient tout juste de poster des images satellite très haute résolution de l’Iran, du Golfe Persique en particulier. Un rapport ?!

 

Sources : http://www.sstl.co.uk/media-gallery/images?imagepath=%2FMedia-Gallery%2FImages%2FQeshm-Island--Iran

et http://www.spacedaily.com/reports/Iran_to_launch_research_satellite_into_space_999.html

 (Pour info, Surrey Satellite Technology Ltd ou SSTL a aussi phtographié le parc olympique à la veille de l'ouverture des JO).

Les éléments m’obligent à mettre en avant la thèse de l’assassinat technologique: ou d'une vengeance au sujet de photos satellite, ou dans le but d’une récupération de documents hautement confidentiels.

Il est certain que la thèse financière d’un frère jaloux ne colle pas la route. Même si cette thèse est toujours (dans tous les dossiers criminels) une priorité.

Abattre une famille à bout portant n’est pas l’œuvre d’un détraqué solitaire, c’est ce que nous pensons. Cette affaire est de toute évidence mystérieuse.

 

Joseph Kirchner pour WikiStrike

 

NB: Ajoutons à cela que la plus âgée des 2 fillettes, toutes deux retrouvées vivantes, devait (a priori) se trouver à l'école, puisque la rentrée scolaire en Grande-Bretagne était programmée pour le 1er septembre ?!

 

 

Archives

Articles récents