Chine: découverte du tombeau d'un gerrier de la période des trois royaumes


 

 

Il y a environ 1.800 ans, alors que la Chine se scindait en trois royaumes, un guerrier était mis au repos.
Il a été enterré, avec sa femme, dans un tombeau avec des toits en forme de dôme. Il devait avoir environ 45 ans lorsqu'il est mort. 

 

tombeau_guerrier_chine.jpg

Ce tombeau a été découvert récemment à Xiangyang en Chine. Les chercheurs ont constaté qu'il remonte à environ 1800 ans au début de la période des Trois Royaumes, un moment où le pays a été divisé entre les royaumes de Wei, Wu et Shu.



Les restes des squelettes ont été trouvés à l'intérieur de deux cercueils en bois qui avaient pourri. Les archéologues ne connaissent pas leurs noms, mais, en se basant sur la conception de la tombe et du mobilier funéraire, ils pensent qu'il devait être un général ayant servi un ou plusieurs des seigneurs des pays en guerre; peut-être Cao Cao et son fils Cao Pi.


Un cheval en bronze grandeur nature.

Le tombeau a été découvert à Xiangyang, une ville qui, au temps des Trois Royaumes, était d'une grande importance stratégique.

Des fouilles de sauvetage ont commencé en Octobre 2008. L'opération de sauvetage, réalisée par l'Institut municipal des vestiges culturels et de l'archéologie de Xiangyang , a mis au jour de nombreux trésors dans la tombe .

Une des plus grands trouvailles est un cheval en bronze grandeur nature, le plus important jamais découvert en Chine. Il mesure 163 centimètres de long et 163 centimètres de haut. "La figurine du cheval est en position debout, oreilles dressées, les yeux en saillie, la bouche ouverte, le cou long et large, la crinière droite et la queue baissée", écrit l'archéologue Liu Jiangsheng.

Le tombeau contenait également une poterie vernissée très détaillée représentant une maison à deux étages entourée d'un mur d'enceinte avec une passerelle. La portail a deux portes principales, chacune décorée avec un heurtoir et de deux figurines humaines emplumées.
Des motifs d'ours ont été trouvés dans de nombreuses décorations sur la maison.
Les poterie de maisons comme celle-ci sont courantes sous la dynastie des Han, bien que des maisons aussi détaillées à plusieurs étages sont rares.

L'architecte Qinghua Guo, professeur à l'Université de Melbourne, écrit que les modèles comme ceux-ci sont utiles pour reconstruite les maisons telles qu'elles avaient pu être dans l'ancienne Chine. "Les descriptions littéraires des bâtiments de l'ancienne Chine nous portent à croire qu'il y avait une architecture très développée, mais les restes sont rares et fragmentaires,"  écrit Guo dans son livre "The Mingqi Pottery Buildings of Han Dynasty China 206 B.C. – A.D. 220"(Sussex Academic Press, 2010), "les images de ces bâtiments disparus ne sont pas totalement perdues puisqu'elles survivent sous forme de miniatures dans des anciennes tombes."


Mais le trésor ne s'arrête pas là... 

Ont aussi été trouvés des disques d'or et d'argent, des perles de cristal et d'agate et des bracelets en or, pour n'en nommer que quelques-uns.

Parmi les découvertes il y a une figurine de porc en jade avec son museau finement détaillée; le petit animal semble endormi.

Une autre œuvre d'art montre une figurine en poterie vernissée d'un chien aboyant furieusement en se tenant debout sur ses quatre pattes.

Une pièce montre un gardien du tombeau terrible: sa longue langue sort et, manifestement, «un animal rampant est fixé sur le bout de la langue», écritJiangsheng.


Et, il y a beaucoup plus....

Un miroir de bronze a été trouvé avec un bouton rond en son centre. Le miroir est décoré avec des motifs complexes incluant des représentations du phénix et même un Kui, ou démon unijambiste.
Deux inscriptions ont été retrouvées sur l'artéfact, on peut lire: "Pour profiter aux descendants pour toujours," tandis qu'une autre dit: "Que le titulaire récupère la position des trois ducs." Les Trois Ducs étaient les trois fonctionnaires les plus puissants, après l'empereur, dans l'ancienne Chine.

Comme tout bon guerrier, le général a fait en sorte d'être bien équipé pour l'au-delà.
Des sabres de bronze et de fer ont été trouvés dans la tombe avec une détente d'arbalète en bronze encore en bon état après 1800 ans.


Les Trois Royaumes 

La période des Trois Royaumes est l'une des plus célèbres de l'histoire chinoise . Elle a vu la fin de la dynastie de 400 ans des Han et l'émergence des royaumes de Wei, Wu et Shu.

Il y a de fréquentes références à cette période dans la culture populaire.
Un roman historique du 14ème siècle appelé "Roman des Trois Royaumes" est considéré comme l'un des ouvrages les plus populaires jamais écrits en chinois.

Bien que les chercheurs ne savent pas qui était ce général, ou pour qui il a combattu, ils pensent que, sur la base des artéfacts et de l'architecture mise au jour, il a été inhumé au début de la période des Trois Royaumes, qui a officiellement débuté dans les années 220.

En outre les données historiques indiquent que Xiangyang, où il a été enterré, occupait une zone stratégique qui permettait l'accès des armées entre les parties nord et sud du pays.

Vers la fin de la dynastie des Han, la ville était contrôlée par Liu Biao, techniquement, un gouverneur de la province Jing, même si en pratique, il était indépendant de la cour des Han. Il a tenu la ville jusqu'à sa mort en 208, après quoi les armées de Cao Cao se sont accaparées la ville et le gouverneur a été démis. Cao Cao aurait alors utilisé Xiangyang comme base pour conduire au sud une campagne qui aboutira à sa défaite face à Liu Bei et Sun Quan lors de la bataille de la Falaise Rouge.
Mais, même après la défaite, la ville de Xiangfan est resté dans les mains de Cao Cao. En 220, Cao Cao mourut et fut remplacé par son fils Cao Pi, qui se proclama empereur, bien que ses forces ne contrôlassent pas l'ensemble du pays. Les combats entre les trois royaumes dura pendant plusieurs décennies et longtemps après la mort précoce de Cao Pi en 226.

Tout au long du règne de Cao PiXiangyang semble être resté dans ses mains, laissant ouverte la possibilité que le général enterré dans le tombeau nouvellement découvert était l'un de ses serviteurs. 


Source:

Tag(s) : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog