Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Chine : Pékin en pleine asphyxie, des millions d'habitants appelés à rester chez eux, les hôpitaux débordés

Publié par wikistrike.com sur 31 Janvier 2013, 11:39am

Catégories : #Santé - psychologie

Chine : Pékin en pleine asphyxie, des millions d'habitants appelés à rester chez eux, les hôpitaux débordés

 

 

pollution-pekin.jpgLes autorités de Pékin conseillaient mercredi 30 janvier à des millions d'habitants de rester si possible à leur domicile, face à la forte pollution atmosphérique persistante contre laquelle quelques mesures locales ont été par ailleurs annoncées. La capitale chinoise étouffe depuis trois jours sous un épais brouillard de particules nocives, après avoir connu à plusieurs reprises en janvier d'autres pics de pollution d'une densité inédite.

A Pékin, mégalopole de 20 millions de personnes où circulent plus de 5 millions de véhicules, le gouvernement municipal a déconseillé de sortir aux enfants, aux personnes âgées et aux résidents à la santé pouvant être affectée par les particules nocives, et d'en tout cas limiter leurs sorties. Et les radios du matin invitaient les habitants à rester le moins possible dans les rues, où de plus en plus d'habitants se déplacent le visage recouvert d'un masque filtrant, certains le conservant même à leur travail ou à leur domicile.
Niveau de pollution "dangereux"

Mardi, les autorités locales ont affirmé avoir imposé la fermeture de 103 usines et avoir interdit à 30% du parc des voitures officielles de circuler. Ces mesures timides n'ont pas permis d'éviter de nouveaux taux préoccupants. L'ambassade des Etats-Unis, qui calcule et publie son propre indice de qualité de l'air, jugeait que la pollution atmosphérique avait atteint un niveau "dangereux" mercredi après-midi.

Le gouvernement chinois peut de moins en moins ignorer la mobilisation croissante des Chinois contre ce fléau, surtout face aux centaines de vols annulés ou retardés ces dernières semaines et aux habitants en détresse respiratoire qui affluent dans les hôpitaux.

Deuxième économie de la planète et premier marché automobile mondial, la Chine voit son environnement menacé par ses nombreuses industries polluantes, son trafic routier en constante expansion et son laxisme pour protéger les écosystèmes. La Chine consomme désormais autant de charbon que l'ensemble des autres pays de la planète. Le pays en tire plus de 70% de son énergie.

Les hôpitaux connaissent un afflux de patients...

Les pics de forte pollution atmosphérique ces derniers jours à Pékin ont provoqué un afflux dans les hôpitaux de patients en détresse respiratoire, a rapporté jeudi la presse officielle. Le nombre de cas de personnes souffrant de problèmes pulmonaires ou de difficultés respiratoires a enregistré une hausse de 20% dans la capitale chinoise, selon une enquête du journal Pékin-matin. Les problèmes respiratoires concernaient 50% des admissions au service des urgences d'un grand hôpital pour enfants, a aussi précisé le quotidien.

 

Nature Alerte

Commenter cet article

tyno 31/01/2013 14:24


tout a fait d'accord les gens font ce qu ils peuvent pour essayer de vivre c seulement la densité de population qui est énorme rien de comparable avec la france mais le principe est le même tjr
plus de production pour plus de profit pour certain et ce son ces même gens qui dirige le monde c eux les coupables pas le peuple qui subit tout les jours un peu plus .

visiteur 31/01/2013 13:51


hé bhé ...aj ... quel humanisme...quel ampathie...afligeant.

aj 31/01/2013 13:22


Ils n'ont que ce qui meritent, ils veulent tout fabriqués, ils veulent tous etres le cul dans une voiture et bien maintenant ils le payent, bandes de moutons

Archives

Articles récents