Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes

Publié par wikistrike.com sur 16 Mars 2013, 16:55pm

Catégories : #Economie

CHYPRE : l'EUROGROUPE braque les dépôts clients des résidents chypriotes

 

 

 

14290397-la-faillite-metaphorique-de-chypre.jpgDevant la folie des décisions de l'Union Européenne , le bank run s'impose par mesure de prudence absolue . 


AUJOURD'HUI SAMEDI 16 MARS 2013 : l'Union Européenne, au mépris de toute justice , de tout fonctionnement démocratique, de toute équité , vient de décider de ponctionner directement dans les dépôts bancaires des particuliers les montants nécessaires pour permettre aux banquiers mafieux de continuer leur sordide dépeçage des peuples Européens . 


Je dis depuis plusieurs jours que devant les viols répétés des décisions démocratiques , comme celle de l'accord BCE /IRLANDE ou encore comme l'aval du two pack , le règne de l'arbitraire le plus total est devenu le mode de fonctionnement des technocrates de l'Union Européenne . 


Ce qu'ils viennent de décider pour Chypre en est la preuve absolue et il devient impensable pour toute personne sensée de laisser un centime d'épargne dans des banques Européennes soumises  à un arbitraire aussi dément . 
La situation doit vraiment être totalement catastrophique pour les BANQUES US pour qu'ils en soient arrivés à une telle décision car n'oubliez pas que ce sont eux qui imposent systématiquement leurs points de vue à l'Union européenne . D'ailleurs la mine réjouie de Christine Lagarde sur la photo de l'AFP  n'en est qu'une expression de plus . 


LES CREANCIERS , c'est à dire les financiers, ont imposé une TAXE EXCEPTIONNELLE sur les dépôts  de 
6,75% de 0 à 100 000 EUROS 
et de 9,9% au delà de ce seuil .. 


En français , ils se sont servis directement dans les dépôts des clients des banques Chypriotes , pour tous les résidents 


Chypre: consternation après l'accord avec l'UE sur le plan de sauvetage






Chypriotes et résidents étrangers de l'île méditerranéenne étaient sous le choc samedi après l'annonce d'un plan avec l'Union européenne sur un plan de sauvetage de 10 milliards d'euros comprenant une taxe exceptionnelle et sans précédent sur les dépôts bancaires. 
 

"Chypre a choisi la moins douloureuse des solutions", a assuré le ministre chypriote des Finances Michalis Sarris, rappelant qu'une banqueroute de l'île n'était pas à écarter en cas d'échec d'un accord. 
 

Ce même ministre avait pourtant affirmé il y a dix jours qu'une taxe sur les dépôts serait "catastrophique" pour Chypre, alors que le gouvernement considérait aussi comme une ligne rouge dans ses négociations avec l'UE et le Fonds monétaire international (FMI) la hausse de l'imposition sur les entreprises qui fait au final partie du package. 
 

Le Parlement devait voter en principe dimanche sur l'accord avant que les banques ne rouvrent leurs portes mardi matin, lundi étant férié.
 
 

Le président chypriote de droite Nicos Anastasiades, élu le mois dernier, devait regagner l'île à 18H00 GMT en provenance de Bruxelles et s'entretenir dimanche avec le gouvernement, selon l'agence étatique CNA. 
 

Pour réduire leur participation à ce prêt, pour lequel Nicosie demandait 17 milliards, les bailleurs de fonds lui ont demandé d'instaurer une taxe exceptionnelle de 6,75% sur tous les dépôts bancaires en-deçà de 100.000 euros et de 9,9% au-delà de ce seuil, ainsi qu'une retenue à la source sur les intérêts de ces dépôts. 
 
 

Ces prélèvements, censés rapporter 5,8 milliards d'euros, seront appliqués à toutes les personnes résidant sur l'île. Les taxes sur le capital et les intérêts des dépôts seront entièrement compensées par la distribution d'actions, a précisé M. Sarris. 
 

L'île a finalement obtenu un prêt de 10 milliards d'euros, avec une contribution du FMI à hauteur d'un milliard selon une source diplomatique européenne. Au final, la dette chypriote sera de 100% du PIB en 2020. 
 
 

Même si l'accord n'était pas à la Une de la presse en raison de sa conclusion tard dans la nuit à Bruxelles, des tweets de gens en colère se multipliaient samedi sur la Toile. Juste après son annonce, des dizaines de Chypriotes et d'étrangers étaient visibles devant les banques pour retirer de l'argent des distributeurs automatiques. 
 
 

"Désastreux" 
 
 

"C'est une catastrophe", a dit un Chypriote de 45 ans venu retirer de l'argent. "Cela va nous donner envoie de sortir de l'euro", dit un autre, un retraité. Néanmoins ces retraits ne vont pas empêcher la ponction sur leur compte comme l'explique Marios Skandalis, vide-président de l'Institut des comptables publics de Chypre, car selon lui les montants correspondant à la taxe "sont déjà bloqués et ne peuvent plus être transférés".  
 
 

Un dirigeant d'entreprise belge était également très inquiet. "Je ne sais pas encore si ça touche ma société, mais si jamais la mesure s'applique aux sociétés, c'est la faillite pour nous". 
 

"La situation est grave mais pas tragique, il n'y a pas de raison de paniquer", a tenté de rassurer le porte-parole du gouvernement Christos Stylianides. 
 
 

Mais le député du parti Diko (centre-droit) dont la direction a soutenu l'élection de M. Anastasiades, Nicolas Papadopoulos, s'est élevé contre l'accord en le qualifiant de "désastre" pour le système bancaire, un pilier de l'économie du pays. 
 
 

"Avant je pensais que toute solution serait mauvaise pour Chypre, mais ça c'est un cauchemar", a-t-il déclaré à la radio d'Etat. "Je veux qu'un représentant du gouvernement m'explique pourquoi cet accord était la meilleure solution". 
 
 
 
 

"Les Britanniques et les Russes vont penser à deux fois avant de venir prendre leur retraite sous le soleil chypriote", disait par ailleurs un internaute sur un tweet. 
 

Chypre a demandé une aide européenne en juin 2012 après que ses deux principales banques eurent appelé le gouvernement à la rescousse, ayant subi des pertes évaluées à 4,5 milliards de dollars, plombées par la crise grecque. Nicosie devient le cinquième pays de la zone euro à bénéficier d'un programme d'aide internationale. 
 
 

"On ne pénalise pas Chypre", le chef de file de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem. "Nous sommes aux côtés du gouvernement chypriote, c'est ce paquet qui permettra une restructuration du secteur bancaire et rendra la dette durable". 



 

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.http://www.boursorama.com/actualites/chypre-consternation-apres-l-accord-avec-l-ue-sur-le-plan-de-sauvetage-1bb68d61f03697f422a38cb9f268c952

 
Chypre/aide: colère des épargnants
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/03/16/97002-20130316FILWWW00324-chypr…


 

Aucune banque , ni aucun Etat Européen , n'offre désormais la confiance nécessaire à un quelconque développement économique  puisque l'arbitraire , le vol, l'escroquerie, la spoliation absolue,  les petits arrangements entre amis , le racket avalisé par  une assemblée de NON ELUS , a désormais remplacé tout fonctionnement démocratique . 


Les journalistes ne devraient pas utiliser le mot taxe, mais vol et décision arbitraire : la notion de taxe appartient théoriquement à la démocratie et le budget de la nation , y compris à Chypre, se vote théoriquement au Parlement . Visiblement ce n'est plus le cas Même si le Parlement vote contre  demain, L'aval du Two pack a donné le droit à Bruxelles de procéder à ces vols qualifiés .. vous en avez une parfaite illustration avec ce qui vient de se passer à Chypre .  


Cette décision de fous furieux va entraîner une fuite massive des capitaux hors zone euro donc une aggravation de sa situation économique, sans compter les relations un peu tendues que cela peut entrainer avec la Russie qui compte de nombreux résidents à Chypre. On ne laisse pas un centime dans une zone gérée par l'arbitraire le plus total  .. au mépris de tout fonctionnement démocratique , avec un mépris total des peuples .. 
Vous avez déjà vu des républiques bananières attirer des capitaux ? Moi jamais .. Sauf pour coloniser leurs ressources minières  ou leurs matières premières . 


Mais peut-être était-ce le seul objectif de l'eurogroupe et de Christine Lagarde pour aider ses petits copains banquiers américains. Car ou vont aller se loger les capitaux qui vont quitter la zone euro ? 


Le bank run s'impose  


Caro pour WikiStrike

Commenter cet article

caro 19/03/2013 19:49


Le Parlement chypriote rejette la taxe sur les comptes bancaires

19 mars 2013 - 18:27
NICOSIE, 19 mars (Reuters) - Le Parlement chypriote a rejeté mardi soir à une large majorité le projet de loi sur la taxation des comptes bancaires, condition du déblocage d'une aide financière
internationale de 10 milliards de dollars. Face à la colère des épargnants, le gouvernement avait modifié son projet de taxe, exonérant les dépôts bancaires inférieurs à 20.000 euros et prévoyant
de taxer à 6,75% les sommes situées entre 20.000 et 100.000 euros et à 9,9% les comptes de plus de 100.000 euros. Mais le Parlement, où aucun parti ne dispose de la majorité absolue des 56
sièges, s'est prononcé contre le projet de loi par 36 voix contre et 19 abstentions. Le projet de taxe exceptionnelle sur les comptes bancaires chypriotes, une première dans les plans
d'assistance financière aux pays de la zone euro en difficulté, avait été convenu lors des négociations des ministres des Finances de l'Eurogroupe sur une aide à Chypre dans la nuit de vendredi à
samedi à Bruxelles. Lundi soir, l'Eurogroupe avait recommandé à Chypre de ne pas taxer les comptes dont le solde est inférieur à 100.000 euros. (Matt Robinson; Henri-Pierre André pour le service
français) ((paris.newsroom@reuters.com)(Service informations générales. 01 49 49 53 34)(Reuters Messaging: henri-pierre.andre.reuters.com@reuters.net))

caro 19/03/2013 19:25


Nouvel article qui est la suite logique : 


Chypre  : la solution existait 


http://www.wikistrike.com/article-chypre-la-solution-existait-116331076.html

Laurent Franssen 19/03/2013 09:01


"Nous sommes aux côtés du gouvernement chypriote, c'est ce paquet qui
permettra une restructuration du secteur bancaire et rendra la dette durable". 

*

J'ai l'impression qu'on se trompe d'objectifs.
Le but c'est d'annihiler la dette et de rendre durable l'argent réel... 

caro 19/03/2013 00:43


on ne vous dit pas tout : il y a des aspects de l'histoire chypriote qui ne sont pas franchement abordés par les médias et qui sont pourtant essentiels dans la compréhension du puzzle 


 


Le gaz du Leviathan : http://www.leblogfinance.com/2013/03/la-russie-impactee-par-les-taxes-imposees-a-chypre-le-gaz-de-leviathan-comme-enjeu.html

lesage 19/03/2013 00:14


plus de 1500 milliards le bas de laine des français, sur que si cela passe là bas cette taxe cela pourrait bien attiser des convoitises ailleurs, ne pensez vous pas ? miam miam !!!! 

caro 18/03/2013 17:50


Extorsion illégale selon Georges Ugeux . 


Son point de vue est d'autant plus intéressant que c'est un professionnel incontesté . Son CV est impressionnant : 



Georges Ugeux, PDG de Galileo Global Advisors, une banque d'affaires internationale a New York. De 1996 a 2003, il a été Executive
Vice President International du New York Stock Exchange. Il donne un séminaire à la Columbia Law School sur les systèmes bancaires et financiers européens. Il est également l'auteur
de La trahison de la finance, chez Odile Jacob. 


 



Les dépôts sont sacrés


Le cœur de la confiance du public dans le secteur bancaire est la protection dont jouissent les déposants, jusqu'à un certain montant. Remettre en question cette protection est extrêmement
dangereux.


De plus, rien ne prouve qu'une telle extorsion de fonds soit légale, et ne pourrait pas être remise en question devant la Cour de justice européenne.


Qui plus est, une telle action et la manière sauvage dont elle a été mise en place avant même d'être approuvée par le parlement chypriote, représentent une décision dont la moralité est hautement
douteuse. Il ne s'agit pas d'expropriation mais d'extorsion de fonds, de confiscation d'actifs, sous forme de taxation.


Ce précédent pourrait avoir des conséquences dramatiques et rendre la solution de futures crises bancaires quasi impossible. Les chefs d'État et les ministres des finances, dans toutes les crises,
ont affirmé haut et fort que les déposants n'avaient rien a craindre. Ils viennent, lors de leur réunion de Bruxelles, de renier leur parole.



Une désapprobation mondiale


Depuis cette annonce, les réactions ne se sont pas fait attendre. Mohamed El Erian, qui dirige le principal fonds obligataire, PIMCO, s'est violemment opposé a cette décision. Paul Krugman, Prix
Nobel d'économie, accuse clairement l'Europe de provoquer une panique bancaire. Une semaine de crise inutile s'ouvre.


Les réactions des marchés ne se font pas attendre : l'Asie s'interroge et fait baisser la valeur de l'euro. Ce coup de force est incompréhensible et ne peut être justifié par le blanchiment
d'argent qui était connu depuis longtemps. Si l'on voulait un pays "propre" il ne fallait pas accepter Chypre au sein de l'Union Européenne.


Comme ce sont les chefs d'Etat et de gouvernement qui ont pris cette glorieuse décision la semaine passée, ils sont requis de répondre à la question : l'Europe respecte-t-elle les dépôts des
particuliers ou les déposants européens doivent-ils les transférer massivement hors d'Europe?


L'Europe a franchi une étape dangereuse. La confiance est rompue. Même si Chypre devait revenir sur cette décision, les apprentis sorciers qui nous gouvernent ont rompu le pacte de confiance entre
leurs citoyens et l'Union Européenne.


Le mal est fait, et le Roi est nu. Il est tenu de s'expliquer et d'assumer ses responsabilités. C'est une violation du droit européen qui ne saurait etre tolérée.


caro 18/03/2013 09:28


Gazprom propose un sauvetage pour Chypre 


@ Michel Bernard


Vous trouverez énormément d'infos sur ce sujet sur le site suivant 


https://monnaie.wikispaces.com/Arnaque


La dette nourrit la dette , par les intérêts , c'est effectivement la conséquence de la loi de 1973 


Les pays qui n'ont pas abandonné leur pouvoir régalien de création monétaire s'en sortent bien mieux . 


L'inflation peut tout à fait se contrôler par ce que l'on appelle des programmes de "stérilisation monétaire" , ce que fait la Chine, et ce que Draghi avait dit vouloir faire lorsqu'il a lancé
l'OMT  pour sauver l'Espagne .. Mais chez Draghi , c'était juste pour sauver les banques : les contribuables européens ne l'intéressent en aucune manière . 


 


Pour information concernant le nouveau braquage : les RUsses par l'intermédiaire de Gazprom viennent de faire une proposition de sauvetage à Chypre pour éviter la spoliation totale dont les
Chypriotes sont les victimes 


http://fr.rian.ru/world/20130318/197823854.html

michel BERNARD 18/03/2013 08:54


J'en profite pour questionner Caro au sujet de la loi Pompidou Giscard, étendue au nivrau européen par l'article (104 ?) du traité de Maastricht.


Certains auteurs fixent les déficits publics exponentiels à partir de cette loi, et les graphiques que j'ai pu voir publiés à ce propos le démontrent .


D'autres auteurs déboulonnent la thèse en disant que cette loi n'est en rien la cause des déficits.


Pouvez-vous nous éclairer sur cette question ?

michel BERNARD 18/03/2013 08:48


Excellent article de CARO (comme d'habitude).


Merci Caro pour la qualité et la clairvoyance de vos articles.

caro 18/03/2013 00:47


Le problème de Chypre et ses conséquences



17 mars 2013
Par Jacques Sapir


http://russeurope.hypotheses.org/1038


Dernière heure (ajout du 17 mars à 23h30)


Tard, dans la soirée, on apprenait d’une part que le gouvernement chypriote cherchait à renégocier l’accord avec Bruxelles devant l’ampleur des protestations que
celui-ci avait provoqué, et que certaines sources, en Allemagne mais aussi à la BCE, envisageaient d’appliquer cette méthode de la confiscations des dépôts à l’Italie et à l’Espagne. La première
proposition fait sens, à la condition qu’elle n’entraîne pas un taux de confiscation supérieur à 12% pour les tranches de dépôts les plus élevés. Compte tenu de la structure des dépôts dans les
banques chypriotes, il est actuellement difficile de dire si une solution allant dans ce sens pourra être trouvée. La seconde idée est elle une folie pure. Commencer à évoquer la possibilité
d’une confiscation fiscale de l’ordre de 15% sur les dépôts en Italie est exactement ce qu’il faut pour provoquer dès demain un bank run massif dans la péninsule. Quels
que soient les démentis qui seront apportés, il est à craindre que le mal ne soit déjà fait car l’information circule actuellement très vite sur les réseaux sociaux (Twitter et Facebook). Nous
avons ici la preuve de l’inconscience des bureaucrates de Berlin, Francfort et Bruxelles. Audiard faisait dire à un de ses personnage dans le cultissime Les Tontons
Flingueurs “Ah, le con, il a osé”. Mais à ce rythme, à Bruxelles, Francfort et ailleurs nous aurons bientôt les tontons flingués!


 

Janus 18/03/2013 00:23


Vous allez voir qu'ils vont aller fourger tout leurs pognons en Chypre du Nord qui est sous protectorat Turque ^^

caro 17/03/2013 16:24


Il y a une autre chose qui est pronfément troublante dans cette décision : 


Le vote du Parlement chypriote vient d'être repoussé à Lundi 


La seule solution cohérente , qui d'ailleurs s'applique aussi bien à Chypre , qu'à la Grèce , l'Espagne , l'Italie ou sans doute bientôt la France,  aurait été la mise en place d'une
régulation bancaire , et d'une harmonisation fiscale au niveau Européen pour empêcher les transferts de capitaux dévastateurs . 

Le shadow banking , plaie de la finance actuelle , puisqu'il permet de maquiller l'intégralité des comptes bancaire se monte à 67 000 Milliards de dollars 
L'évasion dans les paradis fiscaux qu'autorise ce shadow banking est estimée pour sa part à 25 000 Milliards de $ . 

Le 7 Février , Draghi a sauvé les Irlandais en leur prêtant directement 40 Milliards pour leur permettre un sauvetage bancaire . Les Chypriotes sont-ils considérés comme des untermensch pour ne
pas avoir droit au même traitement ? 

Des gouvernants aussi incohérents qui se contentent d'effectuer un hold up majeur , au mépris des droits de l'homme (article 17 de la Charte de l'ONU), au mépris de toute logique , et qui font
désormais régner l'arbitraire le plus total , puisque les décisions sont prises à la tête du client ne peuvent agir ainsi que dans le cadre d'une corruption extrême , et pas uniquement
intellectuelle. 

Il n'y a pas d'autre explication à cette décision démente .

kiliking 17/03/2013 11:25


 Vu sur EuroNews ce matin : Un client a amené son bulldozer sur le trottoir devant une agence de banque et menace de raser la banque s'il ne reçoit pas tout son argent mardi matin ... ça
promet !   Video à 47s


http://fr.euronews.com/2013/03/17/les-chypriotes-remontes-contre-le-plan-de-sauvetage-menacant-leurs-economies/

CVV 17/03/2013 10:42


Puisqu'ils ne peuvent plus dévaluer une monnaie par rapport à une autre, ils ponctionent cette taxe qui équivaut au même processus implicite sans couler la zone Euro en satifaisant les Allemands:
ils sont quand même doués nos banksters, non ? A quand la France sous tutelle de la BCE et nos chers comptes d'épargants devant la banqueroute de l'Etat et de nos banques ?

Laurent Franssen 17/03/2013 09:56


@Ptitpère , vous ne m'apprenez rien et je trouve votre décision responsable en bon père de famille.

Ma remarque n'est pas moins valide.

@caro ,
qui sait ce qui est , toujours est'il que :

http://www.boursorama.com/forum-cac-40-urgent-debut-d-emeute-chypre-423541184-1 

ptitpère 17/03/2013 03:39


@ptipère,
"si trop font cela , c'est hyper-inflation ou dévaluation carabinée de la " monnaie "-papier.

Au choix."


 


Et Alors? On se dirige vers quoi là vous pensez? Il y a encore dix ans, un paquet de clopes valait dans les 3€, le M2 immobilier en France était trois fois moins cher, le litre de super
était à moins d'un euro, et je ne parle même pas de la baguette ou de l'alimentaire en général... Et dans dix ans? Vous croyez que vous acheterez quoi avec ce même euro (si il existe encore d'ici
là)? A noter qu'en prime pour le prix plus rien n'est fait chez nous... ce qui donne une idée des marges de cow-boy qu'ont fait toutes ces multinationales sur notre dos. Bref le système
monétaire actuel va dans le mur et les monnaies papier ne valent déjà presque plus rien, après libre aux gens de décider de voir fondre leur épargne comme neige au soleil à la
vitesse des planches à billets successives, mais ce sera sans moi. Je préfère parier sur mes pièces d'or que sur la perénnité de vos euros, dollars, livres ou yen.

caro 17/03/2013 01:34


Il peut y avoir d'autres raisons à cette mesure démente .. 


Trouver un prétexte pour organiser une occupation militaire à Chypre pour mater les rébellions . 


Chypre est en effet un enjeu géostratégique majeur compte tenu de ses potentiels énergétiques  et les combats d'influence sont gigantesques entre les USA  , Israel et la Russie . 


http://www.affaires-strategiques.info/spip.php?article7188





Posté le: 02/02/2013 14:35:03    Sujet du message: TROP c'est TROP, j'ACCUSE


   









 Nouveaux gisements pétrogaziers en Méditerranée,
sources de rivalité
http://fr.rian.ru/discussion/20130129/197369141.html





Provoquer une panique financière pour que les liquidités de la zone euro cherchent refuge ailleurs . 


http://fipcarolinep.xooit.fr/t207-Pour-sauver-le-soldat-dollar-il-faut-desormais-tuer-l-Euro.htm


 

ptitpère 17/03/2013 00:07


Les commentaires disparaissent sur wikistrike ou c'est juste de la bonne vieille censure?

Laurent Franssen 16/03/2013 23:52


@ptipère, 
si trop font cela , c'est hyper-inflation ou dévaluation carabinée de la " monnaie "-papier.

Au choix. 

Laurent Franssen 16/03/2013 23:50


Toutes les îles fonctionnelles devraient calculer leur réduction de train de via / de confort /de sécurité / de dépendance pour passez en mode Autarcie au plus tôt,

conseil dans le vent àux autonomes. 

caro 16/03/2013 22:44


Cette mesure est d'autant plus démente qu'elle relève du plus total arbitraire . 


Imaginez que vous veniez d'encaisser le prix de vente de votre maison .. et que ce montant soit sur votre compte en attendant le rachat de prochaine !!! .. 

ptitpère 16/03/2013 22:19


Vous savez ce qu'il vous reste à faire. Videz vos comptes bancaires, vos livrets A et autres assurances-vie, avant que l'Etat aux abois ne mette ses vilaines pattes dessus, et achetez des
pièces d'or anonymement, en liquide à l'étranger.


Ils n'ont pas séparé les banques de dépôt et les banques d'affaire, ben faîtes le vous-même et devenez votre propre banque :)

Archives

Articles récents