Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Chypre: La solution existait...

Publié par wikistrike.com sur 19 Mars 2013, 13:51pm

Catégories : #Economie

Chypre: La solution existait...


 

photo-1363446623459-1-0_1468660.jpg

 

 

La démente décision de confiscation des dépôts bancaires chypriotes nous en dit long sur l'incohérence et le déni total de démocratie de la gouvernance Européenne actuelle . 


Non seulement cette décision est un coup d'état en lui même , puisqu'aucun vote ne l'a avalisée .. mais de plus il relève de l'arbitraire le plus total car il touche indifféremment tous les comptes .Il va incontestablement ruiner toute l'économie Chypriote qui était déjà mal en point . 


Chypre dispose de potentiels énergétiques et gaziers largement supérieurs aux besoins de trésorerie immédiats qui sont les siens . Ces potentiels ont même été évoqués dans les documents officiels de l'Union Européenne sur les prospectives 2020 ..(1)  .. Le problème actuel étant le partage de ces ressources entre les différents pays concernés . Voir le dossier sur le gaz du leviathan. (2 et 3)



Rappelons de plus que cette ponction totalement arbitraire n'est destinée qu'à combler les trous causés par les pertes bancaires et en aucun cas par des déficits budgétaires liés à l'administration du pays . 
Il aurait suffi que la BCE consente une avance de trésorerie identique à celle qu'elle vient de consentir à l'Irlande le 7 Février dernier , en violation de tous les traités Européens, pour que le problème Chypriote soit réglé  . 
Pourquoi ne l'a-t-elle pas fait ??  Et c'est là ou ce qui vient de se passer  doit être analysé avec encore plus de recul .. 
Chypre est une pièce majeure dans la géopolitique de l'Europe d'une part, mais aussi dans celle du Proche Orient ,  du fait de ses impressionnantes réserves énergétiques , mais également du fait de sa situation géographique , du partage de l'Ile avec la Turquie . 


L'année dernière la Turquie réclamait sa part sur les futurs forages et allait jusqu'à demander une annexion de Chypre . 
Un accord a été signé pour construire un gazoduc : Eurasia interconnect  permettant à Israel de s'affranchir de sa dépendance vis  à vis de l'Egypte  en approvisionnement en gaz  . Les concessions actuelles sont exploitées par une Société du nom de Noble Energy (dont les actionnaires sont des fonds de pension US et dont le conseil est un certain Bill Clinton) . Ce sont les attributions des futures concessions qui sont toujours en jeu . 


L'objectif des fonds de pension américains est bien de piller et de coloniser ces ressources énergétiques , tout en faisant brader (privatiser)  un maximum de services publics en Europe dont la clientèle captive leur permettra d'obtenir la rentabilité à deux chiffres qui leur manque et de combler les trous abyssaux qui sont les leurs et que leur mauvaise gestion à provoqué (2 500 Milliards de dollars) .(4)
Mais c'est là ou ce qui pouvait paraitre être convergent  peut devenir contradictoire . L'abandon du projet de grand Proche Orient par l'administration américaine devant les échecs répétés en Irak , Libye .. ne permet plus à Israel d'avoir l'autonomie et la sécurité que le grand partenaire américain lui proposait . Dans ces conditions , quoi de plus naturel pour le petit pays très isolé que de se tourner vers un autre grand partenaire qui peut lui assurer cette stabilité dans la région : la Russie . La nomination récente de deux ministres des affaires étrangères Russophones ne peut que renforcer cette interrogation . (6)


Les anciens citoyens soviétiques Avigdor Lieberman et Zeev Elkin ont reçu les portefeuilles de ministre et de vice-ministre israéliens des Affaires étrangères.


Dans la guerre économique et monétaire que se livrent les nations, le dollar va mal .. J'ai longuement évoqué dans mon article Europe Puissance ou Colonie (5), les projets Chinois concernant une nouvelle mondiale destinée à remplacer le dollar dans les transactions internationales , à horizon 2015 . 
Inutile de dire que ce projet est combattu par tous les moyens par les financiers américains .. car la monnaie  est l'un des instruments de maitrise et de puissance de nature à continuer leur domination. 


Dans ce contexte , la puissance actuelle de l'euro , qui malgré les différents coups de boutoir des agences de notation , sur les pays européens comme sur leurs banques continuait  de se renforcer était devenu un danger pour les réserves en dollars US constituées dans les différentes banques centrales . Il fallait donc tuer l'euro pour sauver le soldat dollar . (5)


L'invraisemblable décision concernant le braquage des dépôts chypriotes ne pouvait obéir à une autre logique ... compte tenu de la panique financière qu'elle allait créer dans toute la zone , entrainant par là même un reflux de capitaux de la zone euro vers des banques américaines à court de liquidités depuis l'arrêt des injections massives de la FED . 



Mais cette stratégie purement comptable et monétaire a juste oublié un facteur essentiel : la stabilité  géopolitique nécessaire à l'Europe qui a un impact majeur sur  une autre région proche : le Proche Orient et la sécurité d'Israel et là , la nécessité de bonnes relations avec la Russie est fondamentale , relations quelque peu affectées par cette décision , il suffit de lire la presse Russe et les déclarations de Medvedev sur le sujet . 


Oui Chypre est un paradis fiscal .. qui abritait de nombreux comptes Russes mais aussi britanniques .. et peut-être même de l'argent sale , mais pas plus que ce qui a valu à HSBC sa récente condamnation  .. 
Comme le dit Guillaume Malaurie dans le Nouvel Observateur  (7): 
L’euro technocratie impériale et elle seule - l’Eurogroupe des ministres des Finances, la Banque Centrale Européenne - décide cette fois en lieu et place des parlements nationaux, mais aussi de celui de Strasbourg. Les députés n’ont d’autres choix que d’entériner sous pression l’inévitable règle comptable. Au mieux d’amender les sanctions et de les corriger aux entournures.
Il semble que L'Europe comptable ait oublié qu'il pouvait y avoir des priorités géopolitiques qui transcendaient la simple comptabilité et que ces intérêts contradictoires : stabilité géopolitique  et équilibres budgétaires  étaient en dehors des champs de compétence des gouvernants de la zone euro . 


Il y avait pourtant une solution très simple à cette crise Chypriote , en dehors de celle du simple crédit relai de trésorerie par la BCE à l'Etat Chypriote , comme ce qu'elle vient de consentir à l'Etat Irlandais . Et la technocratie impériale de Mallaurie vient de démontrer qu'elle s'était donné tous les pouvoirs pour mettre en place une telle solution .. 


La solution très simple se décrit en deux phrases : 


Harmonisation fiscale pour stopper les paradis fiscaux qui se font concurrence au sein d'une même zone monétaire . 
Régulation des capitaux au sein de cette même zone pour éviter les transferts déstabilisateurs , et en particulier  exigence de transparence donc suppression de cet invraisemblable opacité , nommée shadow banking , qui permet l'évasion des capitaux vers des paradis fiscaux (qui ne sont pas forcément Chypre) .. et qui ruine toutes les économies Européennes . 


Pour rappel: le montant du shadow banking est estimé à 67 000 Milliards de dollars (8)
Et les transferts vers les paradis fiscaux  à 25 000 milliards de dollars . 


De quoi parlait-on pour Chypre ? 17 Milliards d'euros , je vous laisse le soin de mettre ces montants en rapport les uns avec les autres . 


Les dirigeants Européens actuels viennent de démontrer leur incompétence totale à la gouvernance des nations Européennes car leurs actions entrainent la ruine de ces mêmes pays par l'incohérence des mesures envisagées, leur manque de pertinence , leur arbitraire .. leurs dénis démocratiques . 


L'Europe a une toute petite chance de surmonter la crise de confiance majeure que ses gouvernants inaptes vient de provoquer , mais elle n'en a pas deux : 
Virer les incompétents  immédiatement et le Président de la BCE en fait aussi partie .. 


Mettre en place sans tarder l'harmonisation fiscale et la régulation des capitaux au sein de la zone euro qui permettront au pays ne de pas être systématiquement déstabilisés par les transferts de capitaux que la gouvernance Européenne provoque elle même .. 


En attendant , l'Europe a ruiné Chypre qui était pourtant une pièce essentielle dans la stabilité nécessaire à la fois à l'Union Européenne , mais aussi aux bonnes relations entre les différents pays limitrophes .. J'excepte naturellement la Syrie compte tenu du contexte actuel , mais je parle des Russes , de la Turquie, d'Israel , du Liban . 


Les comptables peuvent devenir dangereux quand on les laisse faire , l'Eurogroupe et la BCE viennent de nous en fournir une démonstration éclatante . 

 

Caro pour WikiStrike




Sources 
(1) http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/nd/swd2012_cyprus_en.pdf
(2) http://www.leblogfinance.com/2013/03/la-russie-impactee-par-les-taxes-impos…
(3) http://www.lorientlejour.com/article/782781/Ptrole_et_gaz_naturel_en_Mditer…
(4) http://www.cnbc.com/id/41129099
(5) http://fipcarolinep.xooit.fr/t207-Pour-sauver-le-soldat-dollar-il-faut-deso…
(6) http://fr.rian.ru/world/20130318/197827817.html
(7) http://fipcarolinep.xooit.fr/t206-Europe-Puissance-ou-Colonie.htm
(7) http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130318.OBS2295/chypre-de-l-europe-bo…
(8) http://www.financialstabilityboard.org/publications/r_121128.pdf

Commenter cet article

Laurent Franssen 19/03/2013 22:08


Soyez au moins foutu d'argumenter sur la difference entre le mec qui vis sur l'ile est qui est chauffeur de bus comme vous ou moi et le connard de richards qui planquait son argent la-bas pour
echapper a l'IMPOT DE LA SOCIETE !
percu par et pour la société humaine.
plein le cul de ces mongols qui n'on aucun sens inhérent.


Nos politiciens ne l'ont pas fait puisqu'il taxe a partir de 0 euro, mais vous qui critiquez, vous n'avez plus d'excuses.

Laurent Franssen 19/03/2013 22:05


Chypre étais , est un paradis fiscal, 
chypre prends dans sa gueule.

L'indécence c'etais de les faires rentrer en 2008 ,

pas de les saquer maintenant.

Les politiciens sont merdiques mais ils lacheront pas, et lynchage = chaos.

Laisse leur le temps de crever trop vieux en essayant de reparer leur erreurs. 

Arlette 19/03/2013 21:26


Philippe HERLIN était au F.N. - il y a aussi Olivier DEMEULENAERE : 
http://philippeherlin.blogspot.fr/2013/03/alerte-la-spoliation-des-epargnants.html

caro 19/03/2013 21:04


Mario Draghi a du lire mon article ^^^^


Mise à jour 20 H
le 19 Mars 2013
Ce soir pourrait presque être un jour de fête pour les démocrates

Les députés Chypriotes viennent de refuser la démence des Eurocrates
de Bruxelles 
L'Islande prépare des poursuites judiciaires contre les banquiers
pour leur responsabilité  dans  la crise de 2008 qui a ruiné le système financier du pays . 

mise à jour 20H 30 ^^
La BCE fournira
toutes les liquidités nécessaire aux Chypriotes dans le cadre des règles existantes ..(9) 
La question à se poser est celle de savoir si l'accorc BCE/IRLANDE
du 7 février dernier rentre dans les règles existantes .. 
Finalement , les Chypriotes ont eu d'autant plus raison de refuser
ce braquage dément que le boulot de la BCE est bien de compenser les pertes que son refus de régulation bancaire et de contrôle du shadow banking a lui même provoqué . Vu l'implication allemande
dans ce dossier et la rapidité de la réaction de Mario Draghi  , on ne peut que se poser la question de savoir si demain , le refus Chypriote n'aurait pas entrainé un effondrement de la
Deutsche Bank , qui est la banque la plus dangereuse d'Europe . 


 


http://www.zerohedge.com/news/2013-03-19/ecb-responds-cyprus-says-will-provide-liquidity-cyprus-within-existing-rules

caro 19/03/2013 19:50


Le Parlement chypriote rejette la taxe sur les comptes bancaires

19 mars 2013 - 18:27
NICOSIE, 19 mars (Reuters) - Le Parlement chypriote a rejeté mardi soir à une large majorité le projet de loi sur la taxation des comptes bancaires, condition du déblocage d'une aide financière
internationale de 10 milliards de dollars. Face à la colère des épargnants, le gouvernement avait modifié son projet de taxe, exonérant les dépôts bancaires inférieurs à 20.000 euros et prévoyant
de taxer à 6,75% les sommes situées entre 20.000 et 100.000 euros et à 9,9% les comptes de plus de 100.000 euros. Mais le Parlement, où aucun parti ne dispose de la majorité absolue des 56
sièges, s'est prononcé contre le projet de loi par 36 voix contre et 19 abstentions. Le projet de taxe exceptionnelle sur les comptes bancaires chypriotes, une première dans les plans
d'assistance financière aux pays de la zone euro en difficulté, avait été convenu lors des négociations des ministres des Finances de l'Eurogroupe sur une aide à Chypre dans la nuit de vendredi à
samedi à Bruxelles. Lundi soir, l'Eurogroupe avait recommandé à Chypre de ne pas taxer les comptes dont le solde est inférieur à 100.000 euros. (Matt Robinson; Henri-Pierre André pour le service
français) ((paris.newsroom@reuters.com)(Service informations générales. 01 49 49 53 34)(Reuters Messaging: henri-pierre.andre.reuters.com@reuters.net))

caro 19/03/2013 19:22


Le Ministre des Finances Chypriote est à Moscou ce jour , et Astanasiades ne devrait pas tarder à l'y rejoindre . 


SI Chypre sort de l'euro les grecs suivront .. Car les chypriotes sont grecs .. On l'oublie trop souvent . 


Les allemands l'ont sûrement oublié 

Arlette 19/03/2013 19:12


Olivier DELAMARCHE - 19 Mars 2013 - Le braquage à la CHYPRIOTE :


http://youtu.be/VNmxfzCCPMA

Guy Fawkes 19/03/2013 18:05


Bon article, merci :)

caro 19/03/2013 17:24


Salutations Mme Merkel 



« Salutations à Madame Merkel » (greekcrisis)
échos de Chypre
extraits
 « Madame Merkel, Madame selon le CSA grec (sic), et ses copains usuriers et autres rapaces
internationaux ont rayé de la carte économique la place financière de Chypre en une nuit et d’un seul trait, Moscou a été complètement ignorée par Bruxelles (…) c’est désormais un devoir patriotique que de résister à l’occupation allemande et à celle des escrocs et usuriers internationaux (…) qui conduisent les peuples tout droit dans les crématoires économiques (…) la Resistance doit être unie et
déterminée (…) », estime Yorgos Trangas (Real-FM, matin du 19/03). Depuis samedi, les manifestants à Nicosie occupent les rues et ne décolèrent pas. « Le peuple ne doit rien, ne paiera rien et ne vendra rien », « Dirigeants salopards d’avant et de maintenant, vos masques
sont tombées », «Referendum, la parole au peuple », entend-on dans les rues de Nicosie en ce moment.
 
Entre temps, le Président Anastasiadis, auparavant désapprouvé par les manifestants devant le Parlement, n’a pas caché son amertume (en téléphonant) à Oli Rhen ainsi qu’à un député européen
proche d’Angela Merkel pour leur dire ceci : « Lorsque je vous prévenais qu’il n’y aura pas de majorité au Parlement pour avaliser un tel accord, vous
ne vouliez rien entendre et en plus vous insistiez. Vous pouvez à présent transmettre mes salutations à Madame Merkel », d’après les médias grecs et chypriotes, dont la chaîne Mega-Tv
(mainstream) lors du journal du soir (17/03)
Pendant que à l’Eurogroupe permanent « on » mijote le plat du jour, AKEL, le parti de gauche à Chypre, lance un appel pour « enfin sortir
complètement du joug de la Troïka, en nous tournant vers la Russie » (reportage sur Real-FM 19/03)
 
Les dirigeants allemands depuis hier font semblant de rejeter la responsabilité de la « bourde » à l’Eurogroupe et aux initiatives du gouvernement chypriotes, faux, rétorquent les
ministres chypriotes, « ils nous ont mis le couteau sous la gorge, d’ailleurs les débats ont été enregistrés » (rejoints par Mega-TV, 18/03)
 


http://www.greekcrisis.fr/2013/03/salutations-madame-merkel.html

Archives

Articles récents