Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Chypre : Le moment Russe… mais aussi le moment Turc

Publié par wikistrike.com sur 22 Mars 2013, 13:04pm

Catégories : #Politique internationale

Chypre : Le moment Russe… mais aussi le moment Turc

 

 

chypre-1974.gifJe ne citerais que la seconde partie  de l'article de Jacques Sapir paru dans Ria Novosti ce matin mais je ne peux que conseiller la lecture de l'intégralité de l'article 


Le moment russe
Les réactions de la Russie ont changé de nature entre l’annonce du plan samedi et la mise en place du blocus le mercredi 20 mars.
Pour comprendre cela, il faut revenir sur la nature des avoirs russes à Chypre. Sur les 90 milliards d’euros de dépôts, 20 milliards correspondent à des comptes de personnes physiques ou morales (des entreprises) de la Russie et de la CEI. Il y a en fait 33 milliards d’euros qui correspondent à des avoirs étrangers, mais 13 milliards correspondent en fait à des dépôts de Grecs, de Britanniques et de personnes du Moyen-Orient.
Les 20 milliards de dépôts russes sont certes importants, mais on peut difficilement dire qu’ils « dominent le système bancaire chypriote. En fait, l’île de Chypre joue un rôle particulièrement important dans les transactions financières en provenance ou à destination de la Russie. Les sommes sont là beaucoup plus élevées. Elles sont estimées à 250 milliards d’euros. Cet argent transite dans les banques chypriotes, mais n’y reste pas. De nombreuses sociétés russes ont ainsi des comptes à Chypre pour effectuer des règlements ou pour percevoir de l’argent de l’ensemble de la zone Euro. C’est donc à ce titre que Chypre est effectivement une place financière d’une grande importance pour la Russie.
Les autorités russes, par la voix du Président et du Premier Ministre ont dénoncé le plan du 16 mars et la mesure de taxation des dépôts en indiquant que cette mesure rompait le pacte de confiance entre le déposant et sa banque. C’est indubitablement exact. On peut même dire que cette taxe était contradictoire avec la garantie de 100 000 euros sur les dépôts qui est valable dans toute la zone Euro. Mais, à ce moment, il n’est nullement question que la Russie intervienne et sauve les banques chypriotes. La visite du Ministre des Finances de Chypre à Moscou ne se solde par aucun accord. La protestation du gouvernement russe est purement de principe. La nature illicite d’une partie des dépôts fait que les autorités russes n’ont aucune envie d’intervenir.
Par contre, avec l’annonce du blocus, le ton change radicalement. Le Premier Ministre, M . Dmitri Medvedev, menace alors de transformer brutalement la partie des réserves de change libellée en Euro et détenue par la Banque Centrale de Russie en dollars. La menace est très sérieuse pour la zone Euro. La Russie détient probablement entre 350 et 400 milliards d’euros. Qu’elle en vende la moitié pour acheter du dollar ou d’autres monnaies et c’est tout l’équilibre fragile de la zone Euro qui est brutalement compromis. Les taux d’intérêts se mettraient brutalement à monter.
Nous en sommes donc là. Le gouvernement chypriote doit présenter un « plan B », basé sur un fonds d’amortissement et excluant toute idée de taxe. Ce plan sera, en l’état, probablement rejeté par la BCE et l’Eurogroupe. Soit le gouvernement chypriote cède aux pressions de la BCE, soit nous allons vers une intensification dramatique de la crise. Cette dernière pourrait bien aboutir à un effondrement partiel du système bancaire Chypriote et à la sortie de ce pays de la zone Euro. Si on devait en arriver là, il est possible qu’un accord soit finalement trouvé avec la Russie et que cette dernière, moyennant alors un accès privilégié au gaz off-shore au large de Chypre accepte finalement de se substituer à l’Europe. Si cela devait arriver, ce serait un événement d’une portée considérable qui signifierait, en fin de compte, la fin de la zone Euro, un affaiblissement considérable de l’UE et une autorité grandissante de la Russie en Europe.


Et je me permettrais d'ajouter la chose suivante : 


La Turquie s’est invitée au débat .. sur toute solution pouvant reposer sur l’exploitation des réserves énergétiques de l’Ile. En fait c’est bien plus grave que cela .


Il existe déjà des contrats signés entre Israel et la République de Chypre , contrats que la Turquie pourrait  aussi remettre en question :
l’accord d’exploitation et la création d’un gazoduc d’une part (Eurasia interconnect)
les concessions et forages déjà exploités par Noble Energy (fonds de pension US) .
Regains de tension autour de l'exploitation gazière 


À la suite de la découverte en 2010 du champ gazier géant au cœur du bassin Levantin, appelé Tamar 2 par Israël, la République chypriote a commencé courant 2011 les premières explorations dans sa zone économique exclusive75. En collaboration avec Israël avec qui elle a signé un accord de coopération, ainsi qu'avec la société américaine Noble Energy qui exploite déjà certaines plates-formes pétrolières offshore plus au sud et qui a été chargée des explorations pour le compte du gouvernement chypriote76, Chypre espère profiter de la manne financière conséquente que les exportations de gaz vers l'Union européenne lui fournira77. De l'autre côté de l'île, la Turquie réclame le droit d'opérer ses propres forages et l'arrêt de l'exploitation et de l’exploration de tous les sites chypriotes ; outre le fait qu'elle veuille elle-même opérer des explorations dans la ZEE chypriote, elle souhaite s'affirmer en Méditerranée et s'opposer à l’hégémonie israélienne sur l'exploitation des hydrocarbures75. L’Union européenne, qui cherche à se poser comme un médiateur face à la Turquie a en effet besoin de diversifier ses approvisionnements en matières énergétiquesNote 22, c'est pourquoi elle soutient l'initiative chypriote tout en essayant de ménager la Turquie qui menace de rompre ses relations diplomatiques78.



En janvier dernier , la Turquie bougonnait à nouveau devant la lenteur de l’Europe sur sa future intégration Européenne , et Erdogan a même dit qu’il pensait de plus en plus à intégrer l’OCS (Organisation de coopération de Shangai) qui commence à se poser en alternative à l’Otan) . Ces informations là sont sorties dans la presse autrichienne .. On les trouve aujourd’hui dans presse europe
Et le 2 mars , peut-être était-ce une sorte de tentative d’Israel pour calmer le jeu , un accord était signé entre Israel et la Turquie pour la création d’un nouveau gazoduc aussi pour favoriser l’exportation vers l’Europe .
Ce contrat là pourrait bien être dans les choux si les tensions persistent à ce niveau ou n’était-il qu’un masque en prévision de ce qui allait se passer .


Une chose est sûre: le dossier se complexifie de jour en jour . L’économie Chypriote est totalement ruinée jusqu’au moment ou elle pourra exploiter ses ressources énergétiques .. Et c’est bien la manière de sauver l’Ile qui est une base stratégique EUROPE /ORIENT/ ASIE depuis dix siècles (donc l’économie est relativement anecdotique du fait de cette importance géographique) qui est en jeu .
Les déclarations du Président de l’Eurogroupe sur la non volonté de l’ex Président Chypriote  de nationaliser les services publics en dit long . Les allemands voulaient visiblement appliquer à Chypre le principe de la Treuhandanstalt , méthode de privatisation des services publics sur laquelle a été construite la réunification.


Mais les Chypriotes , pas plus que les Grecs d’ailleurs ne sont d’accord avec cette privatisation à outrance de services qui doivent rester au service du public .. D’ailleurs ces privatisations ne feraient que ruiner l’Ile encore un peu plus . Rappelons ce que ces privatisations donnent chez nous sur l’eau : catastrophe intégrale.
Deux politiques qui s’affrontent : deux modèles de société .. Les 5,8 Milliards évitant la faillite des banques Chypriotes sont bien peu de choses en face de tout cela . Et l’on peut également se demander quelle est l’exposition des banques Allemandes à Chypre . 
Enfin , il serait intéressant d’exiger de Bruxelles et de Francfort que toute la lumière soit faite sur les transferts qui ont précédé la  folle nuit du 16 Mars , sachant que la réponse se trouve dans une autre société allemande à l’origine (Clearstream dont l’actionnaire principal est Deutsche Boerse) .


Plus que jamais , l'épisode chypriote montre que seule une stratégie d'autonomie pourra rendre l'Europe Crédible . Et elle ne doit pas non plus remplacer sa dépendance énergétique vis à vis de la Russie par une autre dépendance .. Elle doit désormais être partie prenante dans les nouvelles décisions , au lieu de provoquer elle même des drames qui risquent de lui coûter très cher à terme . Mais pour cela il est urgent de remplacer les comptables par des stratèges qui raisonnent en fonction des intérêts des Européens . 

 


Europe : Puissance ou Colonie 

Cette nécessité d'une Europe autonome implique également une surveillance renforcée des structures . 
A titre d'exemple, le marché concernant les contrats à terme gaz naturel est géré par une société du nom d'EEX , dont la maison mère est Eurex, filiale de Deutsche Boerse qui est également la maison mère de Clearstream .. Eurex s'occupe également de sortir les contrats spéculatifs sur dettes Européennes , ce qui avait provoqué la fureur de  Jean Luc Mélenchon lors des présidentielles Françaises , puisqu'un nouveau contrat venait d'être émis sur la France. 


On ne peut même plus parler de juges et parties .. Il faut bien parler  désormais d'escroquerie majeure .. 
Asmussen :
siège au Comité directeur de la SoFFin (fonds de sauvegarde des banques), au Conseil de la Bafin (autorité de surveillance financière) et du „Wirtschaftsfonds Deutschland“ (Fonds économique allemand), qui attribue des garanties aux entreprises, sans contrôle parlementaire. Il est également l’un des six membres du groupe des experts „Neue Finanzmarktarchitektur“6. Ce Gremium doit proposer de nouvelles règles au Marché en vue d’augmenter sa transparence.
Le 9 septembre 2011, la BCE annonce qu’il remplacera Juergen Stark au conseil de la BCE (Banque centrale européenne).
La compagne de Asmussen est Henriette Peucker, qui dirigea de janvier 2003 à mars 2010 la représentation à Berlin de la Deutschen Börse(bourse de Francfort)

Nous sommes toujours à la recherche des actionnaires de Deutsche Boerse . 

Caro pour WikiStrike





http://fr.wikipedia.org/wiki/Partition_de_Chypre
http://www.presseurop.eu/fr/content/article/3346701-erdogan-fait-les-yeux-d…
http://www.israelvalley.com/news/2013/03/02/39278/gazoduc-sous-marin-un-meg…
http://www.cyprus-mail.com/cyprus/turkey-may-challenge-cypriot-use-gas-rese… (voir les commentaires aussi) 
http://fipcarolinep.xooit.fr/t206-Europe-Puissance-ou-Colonie.htm
Commenter cet article

Laurent Franssen 25/03/2013 06:25


Un journal Liegois .

Ou passe le fleuve du même nom ^^ 

caro 24/03/2013 21:07


Laurent Franssen 


Non , d'autant plus que je ne sais absolument pas ce qu'est la Meuse , à part la rivière du même nom . 

Laurent Franssen 24/03/2013 11:47


@Caro , caro caro B ?

T'as pas fais des articles pour la meuse toi, ? 

Laurent Franssen 24/03/2013 11:46


Merci.

caro 22/03/2013 14:39


Ajout : 


Cette nécessité d'une Europe autonome implique également une surveillance renforcée des structures . 
A titre d'exemple, le marché concernant les contrats à terme gaz naturel est géré par une société du nom d'EEX , dont la maison mère est Eurex, filiale de Deutsche Boerse qui est
également la maison mère de Clearstream .. Eurex s'occupe également de sortir les contrats spéculatifs sur dettes Européennes , ce qui avait provoqué la fureur de  Jean Luc Mélenchon lors
des présidentielles Françaises , puisqu'un nouveau contrat venait d'être émis sur la France. 


On ne peut même plus parler de juges et parties .. Il faut bien parler  désormais d'escroquerie majeure .. 


Cette nécessité d'une Europe autonome implique également une surveillance renforcée des structures . 
A titre d'exemple, le marché concernant les contrats à terme gaz naturel est géré par une société du nom d'EEX , dont la maison mère est Eurex, filiale de Deutsche Boerse qui est
également la maison mère de Clearstream .. Eurex s'occupe également de sortir les contrats spéculatifs sur dettes Européennes , ce qui avait provoqué la fureur de  Jean Luc Mélenchon lors
des présidentielles Françaises , puisqu'un nouveau contrat venait d'être émis sur la France. 


On ne peut même plus parler de juges et parties .. Il faut bien parler  désormais d'escroquerie majeure .. 


Cette nécessité d'une Europe autonome implique également une surveillance renforcée des structures . 
A titre d'exemple, le marché concernant les contrats à terme gaz naturel est géré par une société du nom d'EEX , dont la maison mère est Eurex, filiale de Deutsche Boerse qui est
également la maison mère de Clearstream .. Eurex s'occupe également de sortir les contrats spéculatifs sur dettes Européennes , ce qui avait provoqué la fureur de  Jean Luc Mélenchon lors
des présidentielles Françaises , puisqu'un nouveau contrat venait d'être émis sur la France. 


On ne peut même plus parler de juges et parties .. Il faut bien parler  désormais d'escroquerie majeure .. 

http://www.eex.com/en/Press%20Room/Press%20Release/press/88457


 


En étant nommé Secrétaire d'État le 1er juillet 2008, il devient le plus jeune secrétaire d'État du Gouvernement prenant la place
de Thomas Mirow. Asmussen est nommé par le ministre
des finances Wolfgang Schäuble (CDU)
qui lui attribue entre autres le dossier de la Grèce au cours de la crise financière5.
Jörg Asmussen siège au Comité directeur de la SoFFin (fonds de sauvegarde des banques), au Conseil de la Bafin (autorité de surveillance financière) et du „Wirtschaftsfonds Deutschland“ (Fonds
économique allemand), qui attribue des garanties aux entreprises, sans contrôle parlementaire. Il est également l'un des six membres du groupe des experts „Neue
Finanzmarktarchitektur“6. Ce
Gremium doit proposer de nouvelles règles au Marché en vue d'augmenter sa transparence.
Le 9 septembre 2011, la BCE annonce qu'il remplacera Juergen Stark au conseil de la BCE (Banque centrale européenne).


La compagne de Asmussen est Henriette Peucker, qui dirigea de janvier 2003 à mars 2010 la représentation à
Berlin de la Deutschen Börse(bourse de
Francfort). Depuis avril elle conseillère en communication7. En raison de cette relation des soupcons de conflit d'intérêt et de partialité ont plané sur
lui8.


 


La boucle est bouclée .. 


Je pense que ce n'est pas la mafia Chypriote qu'il faut empêcher de nuire , mais bien la mafia allemande qui gangrène le coeur des institutions
européennes 

Archives

Articles récents