Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

"CleanIT" : le nouveau projet qui va faire bondir les internautes

Publié par wikistrike.com sur 27 Septembre 2012, 06:51am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

"CleanIT" : le nouveau projet qui va faire bondir les internautes

 

4476675.jpgAprès Hadopi, après Acta, voici venir CleanIT, le nouveau projet européen de réglementation du web qui risque de faire bondir les internautes et les défenseurs des libertés publiques sur internet.

Il y a maintenant deux ans, le Programme de Commission européenne pour la prévention et la lutte contre la criminalité avait mandaté un groupe rassemblant responsables gouvernementaux et représentants du secteur privé afin de réfléchir aux moyens de lutter contre le terrorisme sur internet. Pour ce faire, le projet, baptisé "CleanIT", et mené par le responsable néerlandais de l’anti-terrorisme But Klaasen, avait été doté d’un budget de 400.000 euros.

"Ridicule" et "effrayant"

Depuis, ce groupe de réflexion travaille discrètement, rendant régulièrement des rapports d’étapes qui n’ont jusqu’à présent été que très peu médiatisés. Mais la semaine dernière, l’association de défense des libertés sur internet European Digital Rights (EDRI) a mis la main sur un nouveau rapport jusqu’à présent tenu secret et comportant des propositions assez étonnantes, voire "ridicules" ou "effrayantes" selon certains, qui risquent en tous cas de provoquer une levée de boucliers chez les défenseurs du web.

En effet, pour lutter contre le terrorisme, CleanIT propose ainsi tout simplement de bannir tout "contenu terroriste". Or, cette idée suppose tout d’abord de trouver une définition commune à tous les pays d’Europe du terrorisme et de ce que peut-être un "contenu terroriste", au risque dans certains cas de violer la liberté d’expression de certains groupes. En outre, le projet propose d’également rendre illégal le simple fait de faire un lien hypertexte vers de ces "contenus terroristes".

CleanIT entend également mettre la pression sur entreprises du web en assimilant le fait d’avoir un groupe terroriste dans ses clients à une aide financière au terrorisme. Ainsi, le fait de "fournir des services internet" à l’un de ces groupes serait qualifié "d’aide économique (…) et serait donc un acte illégal".

Parmi les autres mesures proposées risquant de déclencher un tollé figurent notamment le fait d’obliger les entreprises du web "n’autoriser que les vrais noms" des internautes, ce qui reviendrait à interdire tout pseudo, l’obligation de mettre sa vraie photo sur les réseaux sociaux ou encore l’obligation d’inclure dans les navigateurs un "bouton d’alerte"…

Autant de mesures qui semblent inapplicables à moins de mettre internet sous tutelle des Etats ainsi que sous surveillance généralisée. "CleanIT" précise que son but n’est pas d’édicter des règles contraignantes mais de proposer une série de mesures et de principes destinés à guider les Etats membres dans leur travail législatif.

 

Source: Noubel Observateur

Commenter cet article

Laurent Franssen 29/09/2012 07:02


C'est clair Lucifer ,
L'IT pollue hein, ca coute du courant, donc fallait bien un CLEANit !

Quelle vaste absurdité .

Absurdité !

AB ; Surdité , faut vous le dire comment!!?

Lucifer 28/09/2012 03:06


"CleanIT" précise que son but n’est pas d’édicter des règles
contraignantes"



...ah bah, ça ne coûte rien de le dire !.... Qu'est ce que ce serait si c'était le cas!,,,


Avec des gens aussi clean et bien intentionnés, pas besoin d'ennemis...

Van Fripouille 28/09/2012 02:51

Le parlement européen et cette idée d'europe est une guerre et un coup d'état sur 27 pays. Il faut réduire au silence cette mafia. Ce sont des criminels. Ce sont eux les terroristes. Repérons cette
mafia, repérons où elle réside, où elle va chaque jour, eux et leur famille et faisons les taires.

Eric 28/09/2012 00:51


Oups ! Désolé, en effet, j'ai mal interpreté ton commentaire.

lepape 27/09/2012 18:14


@Eric


Je pense que tu as du mal comprendre mes propos Eric,accepter l'esclavage et le sur flicage d'internet au nom de la lutte anti terroriste ce n'est pas vraiment mon truc ,mais si ça te convient
,qu'a cela ne tienne ,offre tes libertés a des Tyrans .


Pour ma part quand ça deviendra dellation et interdiction totale d'aller contre le système bien penssant dans le moindre de nos propos sur le net ,alors le net ne servira plus a rien et je
couperai volontairement ma connection ,en plus ça me fera économiser 30 euros par mois

Eric 27/09/2012 17:18


Oui zarmagh, considérant que nos dirigeants sont les vrais terrorisme, t'as raison. Et si le prix à payer pour la liberté c'est de retourner à l'age de pierre alors qu'il en soit ainsi. C'est Le
genre de moutons comme lepape qui sont le vrai problème car ils acceptent l'esclavage.

lepape 27/09/2012 16:12


@ zarmazh


Ce genre de maladie ça se soigne,ça relève de la psychiatrie !


Ce sont justement ceux qui tiennent ce discour qui sont les véritables terroristes !

zarmagh 27/09/2012 15:50


Nous devons utiliser TOUS les moyens disponibles pour lutter contre le terrorisme. Même au prix d'une certaine perte de nos libertés ! C'est une question de survie !

lepape 27/09/2012 15:32


allons nous devoir couper nos connections pour ne pas être arrêtés par la nouvelle Gestapo .


Si plus de connectés plus personne a observer ,ils ont rendu internet presque essentiel dans nos vies pour ensuite s'en servir comme moyen de flicage ,donc la seule parade efficace est de couper
nos connexions !

Stanislas Bauer 27/09/2012 14:14


Ecrivez tous à votre député, qu'il pourrait être la première victime de ce genre de législation...

peur 27/09/2012 11:48

Attention WIKI nous censure ! IL ON PEUR DE QUOI ?

STEPH 27/09/2012 10:29


si ils font ca LA CIA ne pourra plus "travailler" car elle est par définition la plus grande organisation terrossiste "légale" du monde

veeger 27/09/2012 09:13


A quand le patriot act européen?


Jusqu'à présent, techniquement, il était possible de traquer un internaute, mais si une mesure légale de grande ampleur est adoptée, alors le droit à la vie privée sera d'abord bafoué puis
abrogé.


Devons-nous revenir à l'age des cavernes pour être libres?

Archives

Articles récents