Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Combien de litres d’eau (virtuelle) consommons-nous chaque jour ?

Publié par wikistrike.com sur 24 Septembre 2012, 16:32pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Combien de litres d’eau (virtuelle) consommons-nous chaque jour ?

 

Image extraite de l'infographie sur la consommation d'eau. Angela Morelli.

Il y a l'eau qu'on boit, et l'eau qu'on ne voit pas. Pour mieux se rendre compte du nombre démesuré de litres que l'on utilise quotidiennement, une infographie (en anglais), conçue par la designeuse italienne Angela Morelli, revient sur le concept d'eau virtuelle. Soit "la quantité d'eau utilisée pour fabriquer un bien de consommation", rappelait récemment une note du blog Eco(lo), "Qui consomme vraiment l'eau de la planète ?"où l'on apprenait qu'"environ un cinquième de l'eau consommée dans le monde est de l'eau virtuelle, échangée entre les pays sous forme de produits agricoles ou industriels".  


Informative, mais aussi engagée, l'animation part d'un constat de base : nous consommons en moyenne 3 496 litres d'eau par jour. Comment en arrive-t-on à ce chiffre ? Rien ne sert d'aller chercher la faute dans l'eau de cuisson des pâtes ou le thé du matin : boisson et cuisine ne représentent que 10 % de notre consommation domestique. La chasse d'eau, elle, pèse pour un tiers. Mais dans tous les cas, cette consommation domestique, la plus visible, est aussi la plus minime : elle représenterait autour de 137 litres par jour. C'est moins, donc, que l'eau qui aura servi à produire les biens industriels que nous achetons, à savoir 167 litres par jour. Mais dans les deux cas, nous sommes encore loin des 3 496 litres quotidiens.


En fait, ce sont les biens alimentaires qui sont responsables, pour 92 %, de notre folle consommation de fluide. L'infographie brode autour de l'exemple du bœuf. En élevage industriel, apprend-on ainsi, l'animal est tué au bout de trois ans, après avoir consommé, en plus de l'eau qu'il boit et de l'eau utilisée pour son entretien, des céréales et du fourrage qui auront nécessité, pour leur production, plus de 3 millions de litres. Résultat : un kilo de viande bovine équivaut à 15 400 litres d'eau. Autres exemples : il faut 18 900 litres d'eau pour produite un kilo de café, 4 300 litres pour un kilo de poulet, 2 500 litres pour un kilo de riz, ou encore 822 litres pour un kilo de pommes. Conclusion de l'auteur : manger moins de viande, choisir des animaux élevés en prairie, et ne pas gaspiller la nourriture.

 

Source: Bigbrowser

Commenter cet article

LM 25/09/2012 09:34


@Rensk


Je pensais bien que vous n'y étiez pas. En Suisse on pompe l'eau pour remplir les barrages en altitude pour produire de l'électricité..... Il n’y a pas comme quelque chose d'étrange dans votre
commentaire ?


Je ne connais pas le Vallais, hum, quel coin précisément, les forages de schistes de Villeneuve, les cimenteries, les plaines fertiles de Saxon, les magnifiques châteaux de l'Ordre de Sion à Sion
(petite boutade anti sioniste, mais pro FM), les mines de sel de Bex, à non vous voulez parlez de Martigny et de sa super route menant à Chamonix peut-être.


Bon c'est bien parce que vous êtes un ancêtre Savoyard que je me dispense de plus de remarque, mais ne dites pas trop de foutaise, même que vous avez remarquez des choses étranges chez moi.


Votre commentaire sans la bonne vielle rancoeur Vaux/Vallais et maintenant jura/Vallais. C'est nul ! et surtout sa date de l'époque Bernoise contre le Duché de Savoie et les manipulations
Bourguignones. C'était le temps où la Suisse n'était qu'une partie de la Savoie, je jubile à lire votre réponse.


Au fait, le Rhône est pompé pour l'agriculture, c'est de l'eau de rivière et on ne paye que la consommation électrique. Et le jour où vous verrez que l'on remonte l'eau dans les barrages je vous
inviterais pour pédaler la génératrice. Comme on dit y a pas le feu au lac....


LM

Rensk 25/09/2012 00:19


Désolé Laurent d'avoir déformé votre prénom, c'était du "pas voulu"...


 


Un autre moyen a été crée cette année a Conthey concernant un truc ancien qui n'avait qu'une seule centrale le long de la descente de l'eau depuis les hauteurs...


 


Ils ont crée deux autres centrales dans le cheminement de l'eau prévu au départ que pour une seule centrale productrice... Pas mal leurs travail, c'est sous terre et la face visible a été faite
en pierre naturelle "du coin"... c'est donc même esthétique pour les touristes.

Rensk 25/09/2012 00:09


@ Laurant,


 


L'eau est utilisé plusieurs fois chez-nous, un exemple en est très flagrant : le pompage de l'eau utilisée pour la remettre dans les barrages en altitude après avoir produit du courant à je ne
sais plus combien de Watt/Volte (qui est limitée à la fin a 380-400 volt et 220-250 volt)


Bon ok, il faut dire que l'État qui autorise où pas ce genre de "travail" dit ceci : 24 juil. 2012 – ... 47% sont générés par des
centrales au fil de l'eau, 49% dans des centrales à accumulation, et 4% dans des centrales à pompage-turbinage.


 


Mais, il y a des demandes de plusieurs États-cantons en cours, cela ce chiffre en plusieurs milliards par proget


 


D'autres dirraient qu'après la fonte des glaciers il ne reste plus que cela pour pouvoir continuer a produire de l'électricité... d'autres dirrons que c'est fait pour réellement
sortir du nucléaire (4 centrales, 5 réacteur dont une est réservée pour la culture indoor...

Rensk 24/09/2012 23:58


@ LM


Vous ne semblez pas connaître le Valais et sa météorologie... dommage pour vous.


 


PS: vous ne semblez pas connaître beaucoup de choses autre qui ce qui vous "titille" mais malgré cela je vous vois parler de tout et de rien... pour ne rien dire en faite !!!

Laurent Franssen 24/09/2012 22:13


L'eau ne se " consomme " pas.

Elle coute pour son approvissionnement,

en rapport à l'énergie dépensée pour l'acheminer et la disponibilité " raisonnable à proximité ".

L'eau ne s'use pas,

Sauf quand on commence à s'en servir comme carburant. 

LM 24/09/2012 19:59


@Rensk


Vous arrosez les vignes en Suisse ?


LM

Rensk 24/09/2012 18:59


Je pensais a 200 litres par jour en Suisse, ça ce tiens donc.


 


Mon problème est... qu'avant même l'homme sur terre les plantes avaient aussi besoin d'eau, les bêtes aussi... Pourquoi donc ceci n'est pas déduit d'office pour vraiment savoir ?


 


Par exemple : Dans le jura dans son ensemble nous avons des compteurs d'eau et payons la consomation et son "nettoyage" (partiel, pas les médocs). Dans les alpes il n'ont pas de compteurs mais
deux lignes distinque en parralèle : eau potable et eau pour les champs et les vignes... Ils ne payent que l'entretien et l'épuration... Je vous dis pas la différence d'eau consommée entre le
jura calcaire et les alpes...

Archives

Articles récents