Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Comment devenir invisible sur le réseau Facebook

Publié par wikistrike.com sur 5 Août 2013, 18:34pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Comment devenir invisible sur le réseau Facebook

 

Le nouvel outil de recherche surpuissant de Facebook, le Graph Search, pourrait se révéler être le pire ennemi de votre vie privée. Voici quelques conseils pour devenir vraiment invisible sur le réseau social.

FacebookDepuis le 10 juillet, Facebook commence à déployer à grande échelle de nouvelles fonctions de recherche. Graph Search permet aux usagers du réseau social de découvrir de nouveaux contenus en formulant des requêtes "en langage naturel". Cette nouveauté concerne tous les membres du réseau, soit environ 28 millions de profils en France. L’utilisateur pourra désormais effectuer des requêtes en fonction de ses centres d’intérêts et de ceux de ses amis sur Facebook en combinant différents items. Par exemple, il pourra taper "musique que mes amis aiment", "amateurs de cyclisme dans ma ville d’origine" ou "amis célibataires habitant à Paris" et obtenir une liste de réponses précises. Graph Search est un moyen inédit de faire des découvertes, mais qui signifie aussi que les utilisateurs doivent accroître le contrôle des informations qu’ils partagent.

Que permet exactement Graph Search ?

Toutes les personnes que vous n’avez pas bloquées peuvent faire une recherche sur vous, mais ce qu’elles voient dans les résultats de leur recherche dépend de ce que vous avez partagé avec elles. En clair, les résultats de la recherche dans le graphe sont différents pour chaque utilisateur, en fonction de ce que vous avez partagé avec lui et des interactions que vous avez en commun. Vos paramètres de confidentialité déterminent ce que vos amis voient dans le cadre de leurs recherches. Facebook respecte les paramètres de confidentialité que vous lui indiquez pour chaque publication et chaque information partagée sur votre profil. Nous allons expliquer comment optimiser ces paramètres.

Quelles sont les informations sur mon profil susceptibles d’être accessibles lors d’une recherche ?

Facebook propose de recouper les informations courantes des profils entre elles.Tout ce que vous indiquez sur votre profil, toutes les actions que vous menez et tous les contenus que vous partagez sont susceptibles d’être affichés dans les listes de résultats de recherche d’autres utilisateurs (à partir du moment où vous avez accepté que cette information soit partagée). Votre âge, votre ville, votre situation professionnelle, vos études, votre opinion religieuse, votre liste d’amis, les pages que vous avez likées, les photos / vidéos que vous avez publiées, les lieux où vous avez effectué un "check-in", etc. sont susceptibles d’apparaître. Par défaut, la plupart de ces informations sont accessibles à tous si vous n’avez pas modifié vos paramètres de confidentialité depuis la création de votre compte. Il est donc essentiel de les revoir et d’attribuer des règles strictes de confidentialité aux contenus que vous partagez. Facebook vous offre de nombreux outils pour contrôler la confidentialité des informations que vous partagez sur son réseau.

Comment puis-je sécuriser mon profil et contrôler l’accès aux contenus que je publie?

En deux mots, vous devez restreindre l’accès à votre profil et l’accès aux contenus que vous avez publié. On ne répétera jamais assez qu’un peu de bon sens est la meilleure des manières de protéger son identité en ligne en se montrant responsable : être conscient que tout ce que l’on partage laisse une trace, se connecter uniquement avec des personnes en qui l’on fait confiance, publier des informations non sensibles, contrôler ce que l’on dit et ce que l’on fait…

Néanmoins, cela ne suffit pas toujours, c’est pourquoi Facebook nous propose des paramètres de confidentialité très poussés. Voici quelques étapes clés à suivre :

Protégez vos prochaines publications

Rendez-vous dans les raccourcis de confidentialité de votre profil, depuis la page d’accueil, pour effectuer des réglages généraux. Vous pouvez gérer la visibilité de vos contenus et les modalités de contact avec d’autres utilisateurs. Ajustez les paramètres de chaque section en fonction de différents niveaux de confidentialité : moi uniquement (vous seul pourrez accéder à ce contenu dans la recherche), mes amis (seules les personnes que vous avez ajoutées pourront y accéder), public (tout le monde sera autorisé à consulter l’information). Par exemple, dans "Qui peut voir mes futures publications ?", restreignez à vos amis.

graph1

A ce stade, il peut être utile de créer des listes d’amis afin d’affiner les paramètres associés : un groupe pour vos proches, un autre pour vos collègues, vos connaissances, vos anciens amis de fac, … Pour créer une liste, dans le menu gauche de Facebook, cliquez sur votre rubrique "amis".

g2

A noter que lorsque vous publiez, Facebook vous propose d’ajuster les paramètres de confidentialité de chaque publication. Occasionnellement, vous pouvez donc étendre ou restreindre les droits d’accès d’un statut.

g3

Protégez vos anciennes publications

Malgré ces précautions, vos anciennes publications restées publiques sont toujours accessibles par tous. Rendez-vous dans votre historique personnel pour examiner vos anciennes publications depuis la section "Où puis-je vérifier qui peut voir ou trouver ce que j’ai publié ou le contenu dans lequel je suis identifié(e) ?"

g4

Décidez de faire apparaitre ou non dans votre journal vos différentes interactions (like, commentaires, check-in, …) dans le Journal, ainsi que les contenus sur lesquels vos amis vous ont tagué.

g5

Ce processus peut s’avérer très long, c’est pourquoi Facebook vous propose une option permettant de "limiter la visibilité des anciennes publication sur votre journal". Tous vos contenus publics publiés anciennement ne seront désormais visibles que de vos amis. Pour cela, cliquez sur l’engrenage, dans la barre de menu, en haut à droite, puis sur "Confidentialité".

g6

Enfin, dernière précaution, dans la section "A propos" de votre Journal, vous retrouvez différents blocs présentant votre identité civile (âge, sexe, orientation, etc.), votre parcours professionnel, vos centres d’intérêts (cinéma, musique, littérature, etc.) et vos différentes activités. Pour chaque section, restreignez l’accès aux données en cliquant sur "Modifier les paramètres de confidentialité". Choisissez le degré de confidentialité souhaité.

g7

Protégez-vous de vos amis !

Cela peut paraître étonnant, mais parfois vos meilleurs amis peuvent s’avérer être de véritables trublions. Par défaut, ils ont la possibilité de vous taguer sur des photos, des vidéos, de faire apparaître votre nom dans des statuts, etc. Par conséquent, rendez-vous dans vos paramètres généraux (engrenage dans le menu, en haut à droite), dans la rubrique "Compte" puis dans la section "Journal et identification". Autorisez uniquement vos amis à pouvoir ajouter et consulter des contenus sur votre Journal. Et, choisissez d’examiner les publications dans lesquelles vous apparaissez et dans lesquelles vos amis vous identifient.

g8

Pour conclure, vérifiez que vos paramètres correspondent à vos attentes en utilisant la fonction "Afficher en tant que …". Vous pourrez alors afficher un aperçu de votre profil comme s’il était vu par une autre personne. Comme ça, pas de surprise possible !

Erwan le Nagard est spécialiste des réseaux sociaux. Il est l’auteur du livre "Twitter" publié aux éditions Pearson et, Social Media Marketer. Il intervient au CELSA pour initier les étudiants aux médias numériques et à leur utilisation.

http://www.atlantico.fr/decryptage/comment-vraiment-disparaitre-facebook-erwan-nagard-790576.html#6UAR3jdgyYHXJyks.99

Commenter cet article

bobika 07/08/2013 17:12


le plus simple est de ne pas avoir de compte facebook me semble t il

Laurent Franssen 07/08/2013 13:21


milan1985   ,

elle voulait/veut peut etre que t'aie Facebook pour pouvoir discuter timidement avec toi " sans prendre trop de risques/ sans trop s'engager " .
C'est loin d'etre impossible. 

Fleur de Diamant 06/08/2013 14:11


Entièrement d'accord avec Tobor. Une fois qu'on est inscrit sur facebook, impossible de se défaire de cette pieuvre. Alors, en dire le moins possible nous concernant, c'est ce que j'ai fait... Il
n'y a que mes vrais ami(e)s qui me connaissent et qui connaissent juste une partie de ma vie. Pour le reste, comme je suis dans la protection animale, on ne sait pas grand chose de ce que je fais
ou pense...

milan1985 06/08/2013 12:23


sans parler de complots d'illuminatis ou ceci ou cela bref des choses qui nous depasse et que nous serons toujours les dernier a etre informer , ( quand il sera trop tard ) , une chose est sur
faite attention a la desinformation, la desinformation peut etre la pire arme de destruction massive , pas besoin de bombe atomique pour cela, desinformer une masse de gens sans bases historique,
( car on connais l'histoire qu'on veut bien nous raconter et celle qui nous arrenge) et retranscrire un faux historique afin de rendre les gens haineux les un contre les autres, cela est
dangereux oui.

milan1985 06/08/2013 12:16


le probleme de l'être humain? il ne s'interesse pas aux choses, il ne va pas chercher l'information, l'etre humain actuelle conssomme sans retenue et sans s'informer de ce qu'il met dans sa
bouche ou achete , le mot clé de nos jour , independance, et oui l'independance , dans tout ce que vous faite et ferez rechercher de plus en plus l'independance , que ce soit un expert en
assurance que ce soit l'ecoute d'une radio, d'un journaliste , chercher en premier lieu l'independance, cela deviendra de plus en plus vital .

milan1985 06/08/2013 12:11


A partir de quel moment on peut se dire que ce genre d'utilitaire devient dangereux? a partir du moment que ces utilisateurs vous catalogue d'arrièrer ( alors que je n'ai que la trentaine... ) et
de marginal ... 


Oui oui , la derniere fois j'ai tchater avec une gonzesse que je connaissais depuis quelques années sur ma liste d'amis virtuel, nous nous somme facher pour la premiere fois à quel sujet? parce
que j'avais pas de facebook ... frenchement? ce genre de comportement me donne encore moins l'envi d'en n'avoir un... si c'est pour etre dans le vent est rendre tout ceux qui en n'ont pas des
gens suspect... c'est la que ca devient limite et interessent de se retenir a encore moins s'y inscrire... le pire c'est qu'elle etait agressive à cause du fait que je lui ai fait comprendre
gentillement qu'au final c'est elle la victime est pas moi . Non vraiment il y a quelque chose de malsain dans tout cela, je l'ai senti dès le debut de sa création , ne serais ce que quand nous
savons quelle 'est la mentalitée du fondateur deja ... ca laisse presager le reste.

babz 06/08/2013 02:24


ou utiliser fb diffrement ? on est pas obligé d etaler sa vie ...

FacedeBitch 06/08/2013 00:23


J'ai encore mieux ! : Ne pas avoir de compte, utiliser Firefox puis les modules firefox : Adblock plus, Noscript, Ghostery !

tobor 06/08/2013 00:12


Je rêve où il n'est pas mentionné une seule fois dans l'article que le top est de se désinscrire à défaut de n'y avoir jamais ouvert de compte !!!


Ces petits tips de sécurité tout le monde s'en tape puisque facebook ouvre toutes ces vannes au marketing et à la nsa sans que ça ne refroidisse les utilisateur/trices... Les gens aiment bien se
sentir épiés, ça flatte l'égo avec un relan d'aventure!

Laurent Franssen 05/08/2013 21:30


bien vu lesage.

Qu'est ce que que je disais..?
Faux-problemes, fausses-solutions etc ..?
Un truc dans le genre... 

lesage 05/08/2013 20:41


moi j'ai un super truc, je n'y suis pas !!!

Archives

Articles récents