Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Comment les médias américains désinforment le monde sur la Grèce

Publié par wikistrike.com sur 29 Novembre 2012, 13:00pm

Catégories : #Economie

 

 

Comment les médias américains désinforment le monde sur la Grèce

 

Je me souviens d'avoir lu ce papier avec photos du Business Insider signé par Joe Wiesnethal et de m'être dit "Ouaaa, c'est vraiment la déchéance totale de la Grèce que montre ce reportage". Wiesenthal insistait lourdement sur le côté abandonné, détruit et rempli de chiens errants. C'est tout juste si on n'avait pas 300 Grecs faisant la manche pour survivre en tendant leur casquettes... genre roumains à Paris.


ermou-bi.jpg

Je me suis retrouvé par hasard dans cette rue en sortant d'un rendez-vous et je dois vous dire que la manière dont le BI a décrit "ce qu'est devenue la 10e rue la plus riche du monde" est véritablement une manipulation aussi subtile que honteuse pour faire croire au demi-million de lecteurs anglo-saxons que les Grecs sont désormais condamnés à la mendicité et que la capitale n'est plus que l'ombre d'elle-même

1) Je n'ai pratiquement pas vu un seul SDF dans le centre d'Athènes alors que, ne serait-ce que dans le simple triangle Etoile - Porte Maillot - Av des Ternes à Paris, vous pouvez compter entre 30 et 50 Sdfs avec leur chien et matelas. Rien que sur le petit bout de l'Av Wagram vous en avez entre 6 et 8!!! Strictement rien de tel dans le quartier équivalent ici.

2) Le BI vous montre la rue emplie de chiens errants, genre tableau post-apocalyptique. On en voit à Athènes, mais ceux-ci sont tous tatoués et pris en charge par la Municipalité qui les nourrit et les soigne. Et ils ne sont vraiment pas dangereux. C'est d'ailleurs une vieille tradition de la ville qui prend soin de ces animaux. Sur Ermou, à vrai dire je n'en ai pas vu un seul, contrairement à Wiesenthal.

3) Sur toutes les boutiques, une dizaine sont en effet en travaux, mais de transition. Elles ne sont absolument pas abandonnées, contrairement à ce que laisse sous-entendre le BI.

4) Wiesenthal écrit que les boutiques sont vides. A de rares exceptions, j'ai vu que toutes les boutiques avaient du monde lorsque je suis passé vers 16h. En vérité, je soupçonne vraiment Joe Wiesenthal d'avoir fait ses photos dans la matinée pour bien "dramatiser" le tableau et montrer qu'en effet, il n'y a personne sur les soi-disant "champs-elysées" d'Athènes. De plus, lui s'y trouvait en juin avec tous les touristes, et moi fin novembre, sans la grande masse de touristes. Il y a un sérieux problème.

5) Ermou n'a jamais été la "10e plus riche rue de la planète" contrairement à son titre: "It was right up there with 5th Avenue in New York, Ginza Road in Tokyo and the Champs-Élysées in France". Rien qu'en Europe, et sur toutes les rue hyper luxe des grandes villes (Barcelone, Vienne, Lyon, Nice, Budapest, Helsinki, Munich, Milan, Londres etc.), Ermou devait se situer au moins au 50e rang voire au 60e. Et de là à la présenter comme la "10e rue la plus riche du monde" (!!!) c'est franchement prendre ses lecteurs pour des c.... Mais de ça on en a l'habitude avec le BI qui vous explique que les Italiens sont des paresseux, que l'or n'a aucun intérêt et que seul le iPhone vaut la peine d'être acheté. Ca me rappelle la désinformation des Américains qui avaient présenté l'armée de Saddam comme "la 4e armée la plus puissante du monde".

6) Les graffitis ont été faits par les diverses masses/couches de manifestants qui sont passées par là pour se rendre sur la Place Syntagma.

7) Wiesenthal présente certains immeubles de la rue comme "An empty bombed out building" . Well, c'est juste des imeubles en cours de travaux ou avec des travaux arrêtés

8) La vraie rue luxueuse d'Athènes n'est pas Ermou mais Stadiou... Preuve: Hermès s'y est installé.

Un journaliste anglais travaillant à Athènes m'a confirmé mardi avoir été très surpris par cet article et il m'a précisé que bien de visiteurs anglo-saxons ont été étonnés de ne pas voir Ermou Street aussi délabrée et abandonnée, telle que le papier de Wiesenthal l'avait décrite.

Alors pourquoi cette désinformation? Parce que la Grèce doit être humiliée, rabaissée, affaiblie, mentalement et physiquement pour être plus facilement dépecée. Sans résistance. Et pour détruire un pays, rien de tel qu'une attaque sur son image afin d'abîmer son rayonnement avec une super "mise en scène", faisant croire au reste du monde le contraire de la réalité (une vieille spécialité des Américains). Rappelez-vous: en 1991, une jeune femme voilée avait affirmée devant les caméras de CNN que des soldats irakiens avaient pris d'assault une maternité koweiti et qu'ils y avaient commis les pires crimes. Quelques semaines plus tard, la jeune femme avait clairement été identifiée comme la... fille de l'ambassadeur du Koweit à Washington, et qui vivait tranquillement à... New York. Les médias au service de la propagande américaine. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2012

 

Source: Blog de Pierre Jovanovic

Commenter cet article

djulian 30/11/2012 11:30


salut, merci pour ton article, je suis actuellement en Grece et je suis resté quelques semaines a Athènes


Je veux juste apporté une précision, quand tu dis qu'il n'y a aucun SDF, je ne sais pas où tu as mit les pieds mais, moi, j'en ai vu des tas ! avec une misère a retourner l'estomac


mais bon, ce n'est rien comparé a Paris ! c'est vrai que, si on compare, il n'y a pas beaucoup de SDF a athènes, (mais il y en a quand même !)

Laurent Franssen 29/11/2012 23:07


Quand tout s'écroule,
que reste'il en dernier lieu ? 

Archives

Articles récents