Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Controverse sur les statues de l'île de Pâques

Publié par wikistrike.com sur 11 Novembre 2012, 19:20pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Controverse sur les statues de l'île de Pâques

 

paque.jpg

VIDÉO - Les moaïs ont été déplacées à la verticale et non à l'horizontale, ce qui remet en cause la théorie de la déforestation de l'île pour leur transport.

L'île de Pâques (Rapa Nui en pascuan) a été une des dernières îles du Pacifique à être colonisées par les Polynésiens. Leur date d'arrivée est toujours discutée, elle est estimée entre 400 et 1 200 de notre ère. L'attention est focalisée en ce moment sur la question de savoir comment les centaines de statues géantes (lesmoaïs) qui se dressent partout dans l'île ont pu être déplacées sur de longues distances.

Une équipe de l'université de Californie conduite par Carl Lippo avance l'hypothèse que les anciens Pascuans les ont déplacées en position debout en les faisant pivoter sur leur base et non pas couchées, tirées sur des rondins de bois. Lors d'une expédition financée par la National Geographic, ils ont fait la démonstration qu'il suffisait pour cela de trois grandes cordes et de dix-huit solides gaillards. Leur étude est publiée en ligne dans le Journal of the Archaeological Science. Un film produit par la National Geographic a été diffusé cet été sur France 5.Les premiers habitants de l'île de Pâques ont taillé près d'un millier de statues géantes, les moaïs. La plus grande d'entre elles mesure 10 mètres de haut et pèse 74 tonnes. La plupart font 4 m de haut. De la carrière de basalte où elles étaient taillées jusqu'aux sites où elles sont encore postées, elles ont été déplacées sur cinq kilomètres de distance en moyenne. Plusieurs ont parcouru de 16 à 18 km. Près de 25 kilomètres de routes sont encore visibles aujourd'hui sur les images satellites.

Le dos des statues taillé en deux fois

Carl Lippo n'est pas le premier à avancer cette théorie. À la fin des années 1980, le célèbre archéologue norvégien Thor Heyerdahl avait déjà essayé de déplacer une statue en position verticale. Mais l'expérience s'était révélée peu concluante, elle était tombée et sa base s'était beaucoup abîmée en écrasant le sol.

Carl Lippo et son équipe ont tout repris de zéro. Ils ont observé qu'avant d'être érigées sur leur emplacement définitif les statues ont le dos plus large et le centre de gravité situé très en avant. De plus, leur base étant légèrement convexe, elles sont en équilibre instable et pivotent facilement quand on les tire avec les cordes d'un côté et de l'autre. L'équilibre de ces grandes quilles est tellement fragile qu'il faut mettre des cales pour les empêcher de tomber. Une fois arrivés à destination, le dos des moaïs étaient taillé à nouveau, on leur posait des yeux de corail et une grande coiffe de tuf rouge.

Les chercheurs ont construit une réplique de 7 m de haut sur le modèle des statues abandonnées en chemin. L'aisance avec laquelle ils sont parvenus à la «faire marcher» est frappante, comme le montre une vidéo. Carl Lippo estime qu'elles pouvaient parcourir ainsi 100 m en 40 minutes. Rien à voir avec les 100 m par jour calculés par Thor Heyerdahl. On peut être étonné que les Pascuans aient fait preuve d'une telle maîtrise pour déplacer des pièces aussi lourdes. Pour des navigateurs hors pair, elle n'a peut-être rien de surprenant.

Les positions des statues tombées en chemin apportent de l'eau au moulin des chercheurs californiens. En effet, celles qui se sont renversées au cours de la phase de transport sont tombées la tête en avant dans les pentes descendantes et sur le dos dans les montées. Par ailleurs, 70 % des statues sont très abîmées à la base, ce qui laisse supposer qu'elles ont été déplacées dans la position debout.

Incapables de les relever

Pour Carl Lippo, les statues n'ont donc pas été mises à l'horizontale et tirées ensuite sur des poteaux de bois, comme le prétend une autre théorie. Ils estiment que les Pascuans étaient incapables de les relever. C'est pour cette raison qu'ils ont abandonné celles qui sont tombées en route. A leurs sortie de la carrière, les statues étaient déjà debout.

L'histoire de l'île est étroitement liée à la problématique du transport des moaïs. Selon le géographe américain Jared Diamond, en charriant les statues sur des arbres, les anciens Pascuans ont complètement dévasté leur île. Sa déforestation totale a entraîné la destruction de son fragile écosystème, la disparition d'une grande partie des ressources naturelles et la misère de ses habitants.

Dans son livre publié en 2005 (1), il fait de cette histoire de l'île de Pâques le signe avant-coureur de ce qui attend l'humanité si la dégradation de l'environnement continue au rythme actuel. Carl Lippo et son équipe remettent donc en cause la version de l'«écocide». Pour eux, la déforestation ne peut pas être indirectement attribuée aux statues. Il faut donc chercher d'autres pistes.

(1) Effondrement , Gallimard, «NRF essais».

 

Source:: Le Figaro 

Commenter cet article

OTOOSAN 14/11/2012 17:39


Vu le post d' ALEX, le calcul de la masse / par le nombre n'est pas significatif, dans l'oscillation haubannée, l'objet se porte tout seul, il y a juste à compenser le déséquilibre. Si le sujet
intéresse voir le site "constructiondepyramide.fr" où l'on voit un homme  déplacer des blocs de béton de plusieurs tonnes...

OTOOSAN 14/11/2012 17:35


Il faudrait être certain que l'objet fasse bien 74 tonnes !  L'oscillation pour un moai, qu' il pèse 10 ou x tonnes, reste la même dans son principe, c'est l'objet qui se porte lui même
sur deux points d'appui, l'important c'est d'éviter toute amplitude trop grande dans les oscillations. En d'autres termes, plus c'est lourd plus les  oscillations seront petites pour que
l 'objet ne" parte "pas tout seul hors de sa zone de battement. Le fait qu 'il soit lourd implique qu'il soit haut (dans le cas des moais) dont bras de levier plus grand pour le haubanage,
c'est tout benef. Autre soucis, plus c'est lourd, plus le matériau va se détruire facilement dans sa zone de contact avec le sol. J'ai cru lire que le bas des moais qui sont déterrés sont abimés
à leur base.   c'est comme cela que l'on déplace les blocs de pierres ou certaines charges quand on est tout seul ! Vous avez jamais déménagé tout seul ??? (lol) Ben moi oui j'ai
bougé mon frigo liebber , par oscillations alternées. De toute manière c'est le système le plus rationnel et le plus logique (vu la nature de la pierre).

ALE[X] 14/11/2012 11:11


Ok pour des statues de 5 tonnes, voir 14 tonnes... Mais la technique de l'oscillation me semble légèrement tirée par les cheveux pour des statues de 74 tonnes.
L'expérimentation a été réalisé avec une statue de 5 tonnes, soit 5000 kg, déplacée par 18 personnes, soit 277 kg par personne. Cela peut encore se tenir.
Pour une statue de 74000 kg, en conservant les mêmes données, cela représenterait 268 personnes pour manipuler la statue : cela me paraît peu probable au niveau ergonomie.

OTOOSAN 12/11/2012 18:16


Ho le vilain, c'est pas lui qui a trouvé ça, ya un article dans un vieux sciences et vie avec un autre nom  !!!! D'autre part, ya pas vraiment de mystère, c'est la technique de déplacement
utilisée par les tonneliers pour déplacer les gros tonneaux ...pleins !!! J'ai vu déplacer des tonneaux de pinard de 200 l de contenance par un seul homme. En ce qui concerne le corral castle
(pour cassie):  dans youtube, un americain présente une technique astucieuse pour manipuler les blocs. Cales près du centre de gravité, oscillation, hop ça monte, un seul homme etc...

ragnaroc 12/11/2012 03:19


je rejoint l'avis de micarni  l'archéologie officiel n'est rien de plus que la voix de ses maitres, donc ses portes paroles ne cesseront pas
de repeter à la plèbe que nous somme se qui leur a etait permit de dire sinon.......

Cassie 11/11/2012 23:53


pour les Pascuans les Moaïs étaient "vivants" ils possédaient un "mana" et grâce à ça les pierres pouvaient être déplacées. C'est grâce aux chants des pascuans qu'ils y arrivaient, car ces chants
avaient une propriété, celle de rendre les moaïs très légers, comme un genre d'antigravité si on veut. Un ami a été témoin de ça il y a très longtemps, grâce au dernier homme capable de le faire,
cet homme a déplacé seul un moaï debout avec une corde après avoir passé la nuit a chanter. Mon ami l'a ressenti, l'air vibrait, et il se sentait mal comme dans un avion lorsqu'il y a des trous
d'air.


Je sais que ça a l'air tiré par les cheveux, mais ce n'est pas le seul cas, il y a Edward Leedskalnin en Floride qui faisait ça aussi, ou du moins on pense que c'est comme ça qu'il faisait, les
pierres de son chateau de corail pesaient très lourd elles aussi voir là et
pourtant il les déplaçait seul

micarni 11/11/2012 21:45


Le poids moyen des statues est de 14 tonnes, et pas 5 comme pour l'essai. Ensuite le fait qu'elles aient soient disant été sculptées debout va a l'encontre de celle retrouvée non terminée dans
une carrière encore couchée... comme l'obelisque innachevé d'Assouan. Encore une théorie fumeuse...

Lenox 11/11/2012 21:02


Ca se tient ! :)

XAAL 11/11/2012 20:39


c'est la surpopulation qui a causé la déforestation de cette ile.

Archives

Articles récents