Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Corée du Nord : Kim Jong-un a fait exécuter son ancienne petite amie

Publié par wikistrike.com sur 29 Août 2013, 11:46am

Catégories : #Politique internationale

Corée du Nord : Kim Jong-un a fait exécuter son ancienne petite amie

 

 

114414288.jpgLe dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a ordonné, le 20 août dernier, l'exécution de son ancienne petite amie Hyon Song- wol, ainsi que celle d'une douzaine d’artistes de l'Orchestre National d'Unhasu, auquel elle appartenait.

Plusieurs sources chinoises ont rapporté que la chanteuse Hyon Song-wol, ainsi que le chef de l’Orchestre d'Unhasu, Mun Kyong-jin, ont été arrêtées le 17 août pour violation des lois nord-coréennes. Les chanteurs, musiciens et danseurs, tous très connus dans le pays, étaient accusées de s’être filmés entrain d’avoir des relations sexuelles et d'avoir vendu les vidéos. Selon les médias asiatiques, les scènes auraient été mises en vente en Chine.

Kim Jong-un a ordonné, trois jours plus tard, l'exécution publique du groupe pour «pornographie». «Ils ont été exécutés à la mitrailleuse tandis que les principaux membres de l’Orchestre Unhasu, ainsi que les familles des victimes regardaient» a affirmé une source présente dans le pays au quotidien sud-coréen Chosun Ilbo. Cette dernière a par ailleurs précisé que les familles des condamnés semblent avoir été envoyées dans des camps de travail, en vertu d'un principe de culpabilité par association, appliqué en Corée du Nord.

Une victoire pour la femme du dictateur

Plusieurs médias sud-coréens affirment que les victimes comptaient parmi elles des chrétiens qui possédaient chez eux une Bible. «Un 'crime' que vous pouvez payer de votre vie ou par l'emprisonnement dans un goulag en Corée du Nord», précise le site AsiatNews. Kim Jong-un avait rencontré Hyon Song- wol il y a une dizaine d'années, avant que son père, l'ancien dirigeant Kim Jong-il, ne mette fin à leur relation.

 

Le 8 août dernier, le dictateur avait assisté à un concert de l'orchestre en question, applaudissant la prestation de son ex-petite amie (voir photo ci-dessus). Plusieurs observateurs de la société nord-coréenne relèvent que cette exécution est «une victoire pour la femme du dictateur, qui a également fait partie de cet orchestre par le passé, et veut consolider son influence sur son mari et la succession de son fils». Selon eux, cet événement est un nouveau signe de l'affirmation de son pouvoir par Kim Jong-un : «Kim Jong-un élimine froidement tous ceux qu'il estime défier son autorité (...) cela montre qu'il est déterminé à consolider son leadership».

 

Source


Archives

Articles récents