Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Corinne Lepage : La vérité sur le nucléaire

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 4 Juin 2011, 08:03am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Corinne Lepage : La vérité sur le nucléaire

Corinne Lepage (*), invitée par Jean-Jacques Bourdin, fait le point sur la filière du nucléaire civil en France. Sujet sur lequel elle s’est penchée dans son dernier livre La vérité sur le nucléaire - Le choix interdit. Tous les points évoqués dans l’interview sont résumés ci-dessous :

 

_ Etat des lieux du nucléaire en France : 58 réacteurs (2ème puissance nucléaire -civil- mondiale) ; 80% de l’électricité est d’origine nucléaire. On n’est pas dans le tout nucléaire, mais dans le "plus de nucléaire possible"... 120 000 emplois en France.

 

_ Il y a 15 ans, 14% de l’électricité venait du renouvelable (hydraulique, solaire, éolien...) ; En 2011, on est à 15% de renouvelable...

 

_ 120 000 emplois en France dans le secteur nucléaire, contre 350 000 emplois nouveaux dans les filières des renouvelables en Allemagne.

 

_ Interrogation sur la sureté du nucléaire : à Fukushima la zone d’évacuation est de 30 km ; La centrale du Bugey est à environ 30 km de Lyon...Lepage-petit2.jpg

 

_ L’avenir énergétique est au solaire (selon GE - General Electrics) ; Siemens mise sur l’éolien (voire l’éolien à résonance magnétique) - « Au cours des quatre premiers mois de 2011, Siemens Energy a en effet décroché au total 11 commandes pour la fourniture et l’installation de 151 éoliennes onshore, représentant une capacité totale de 360 mégawatts (MW). La puissance totale de cet ensemble de commandes suffira à alimenter 230 000 foyers européens en électricité d’origine renouvelable. Pour deux de ces projets, Siemens indique qu’il livrera 19 de ses "nouvelles turbines éoliennes à entraînement direct", qui affichent 3 MW de puissance et 101 mètres de diamètre de rotor chacune. »

 

_ Areva : situation financière mauvaise ; dépendance pour la fourniture en uranium (Niger)

 

_ Coût de l’électricité nucléaire : 

L’électricité serait 80% plus chère pour les particuliers allemands (selon Eric Besson) ;

 

Le coût initial du démantèlement de la centrale de Brennilis a été multiplié par 10 en 20 ans. Et le démantèlement n’est toujours pas achevé...

 

EDF a provisionné 14 ou 15 milliards pour le démantèlement ;

 

Le Coût du démantèlement (des 58 réacteurs) serait de 150 à 200 milliards d’euros (si on se base sur les chiffres anglais et suédois, sur le calcul du prix du démantélement). C’est de "la dette publique" qui sera payée par le contribuable.

 

Déchets : l’enfouissement dans des mines de sel en Allemagne a entraîné une pollution des nappes phréatiques.

 

Quel serait le coût d’un accident nucléaire en France, premier pays touristique au monde ?

 

Un EPR est estimé entre 5 et 6 milliards d’euros ; le remplacement du parc français serait hors de prix...

 

_ Un rapport des Nations Unies (Giec) arrive à cette conclusion : Investir 1% du PIB dans les énergies renouvelables (énergie solaire et éolienne, la biomasse et l’hydroélectricité), permettrait de couvrir près de 80% des besoins énergétiques en 2050.

 

_ Culture du secret dans le secteur nucléaire et désinformation (par exemple sur les choix allemands en matière de nucléaire).

 

_ Pas d’assurance sur les risques nucléaires. Un plafond de 1,5 milliard ; EDF est assuré pour 91 millions d’euros, c’est-à-dire rien du tout...

 

Autres thèmes abordés :

 

_ Christine Lagarde et l’affaire Tapie ; Luc Ferry.

 

_ Erika, les victimes n’ont pas reçu de dédommagement. Total bloque tout...

 

_ En Grande-Bretagne 2 mini séismes ont été mesurés. Les forages et la fracturation hydraulique pour exploiter le gaz de schiste seraient mis en cause (la question d’un moratoire est évoquée).

 

_ Nous importons de l’électricté depuis l’Allemagne. En France la consommation maximale grimpe à 93 millions de kilowatt-heure (kW·h) ; en Allemagne elle atteint seulement 88 millions de kW·h, avec 20 millions d’habitants en plus. Cherchez l’erreur...

 

 

(*) Ancienne ministre de l’Environnement, fondatrice et présidente du parti écologiste Cap21 depuis 1996, co-fondatrice et vice-présidente du Mouvement démocrate jusqu’en mars 2010, elle est députée au Parlement européen depuis 2009.

Elle est également présidente-fondatrice du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), association d’étude de l’impact des techniques génétiques sur le vivant.

Enfin, elle enseigne à l’Institut d’études politiques de Paris depuis 1997.

 

Source : Agoravox

Archives

Articles récents