Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Crimée : Non ! La Communauté Internationale n'est pas unanime

Publié par wikistrike.com sur 19 Mars 2014, 14:55pm

Catégories : #Politique internationale

Crimée : Non ! La Communauté Internationale n'est pas unanime

 

 

 

 

0000000000000aa.jpgSuite à la réunification de la Russie qui vient de récupérer la Crimée, territoire donné pour des raisons que seul Karl Marx connaît à l'Ukraine en 1954, nous entendons matin midi et soir moult experts nous expliquer que la condamnation de la "Communauté Internationale" est unanime ! 

Et de repasser en boucle les réactions de MM. Obama, Hollande et Cameron et de Mme Merkel. 

Qu'en est-il vraiment ? Que pense réellement la Communauté Internationale ? 

N'en déplaisent aux bienpensants, la Communauté Internationale ne se résume pas à l'ensemble Union Européenne-Etats Unis, plus quelques satellites douteux comme la Turquie. 

L'Union Européenne plus les États-Unis plus leur allié d'Ankara représentent grosso-modo 900 millions d'habitants. 

C'est pas mal, mais dans un monde de 7 milliards d'habitants, cela représente environ 12 ou 13% de la population mondiale

12 ou 13% de la population de la Terre, celà ne fait pas une "Communauté Internationale" ! 

Alors comment réagit, réellement, à la Crise Ukrainienne, à la réunification de la Russie, la communauté internationale ? 

Eh bien... pas si mal que ça ! En tout cas, on est plutôt assez loin des positions occidentales ! 

A tout seigneur tout honneur, commençons par la Chine. Ah ! Ce n'est pas une démocratie me dira-t-on... certes. La Chine n'est peut être pas une démocratie, mais elle ne s'est pas répandue en mensonges grotesques pour envahir l'Iraq ! Au niveau de la Politique Internationale, la Chine est tout... sauf un va-t-en-guerre. 

Dans l'affaire ukrainienne, la Chine est très sévère... avec l'Occident. La Chine considère que la responsabilité de l'Occident est lourde. Non pour ne pas avoir contrer la Russie mais pour avoir clairement magouillé là bas, comme en Syrie pour des résultats au final... désastreux. 

Bref, la Chine, qui, Tibet et Sin Kiang (ouest turcophone et musulman de la Chine) obligent, serait plutôt tentée de sacraliser, non l'intégrité territoriale, mais les frontières internationalement reconnues des états, ne soutient pas du tout l'Occident. 

La Chine, à l'ONU, s'est abstenu lors d'un vote condamnant l'indépendance de l'Ukraine. Sachant qu'elle n'a jamais reconnu le Kosovo, cette astention, contrairement à ce que claironnent nos media est plutôt bienveillante vis à vis de la Russie. Pékin aurait été tout à fait dans son bon droit, et dans une logique irréprochable en disant : "Nous condamnons les indépendances de la Crimée comme du Kosovo". 

La Chine 1 milliard et demi d'habitants ne suit pas l'Occident dans sa condamnation de la Russie. 

Vous avez dit Communauté Internationale ? 

Mais c'est pas fini ! 

L'Inde, 1 milliard d'habitants, plus peuplée, une fois et demi que l'ensemble UE-Etats Unissoutient... la Russie

Nous en sommes à 2 milliards 500 millions d'êtres humains qui appartiennent à des pays qui ne soutiennent pas l'Occident dans l'affaire ukrainienne. 

Et là, manque de chance pour les champions de la démocratie qui villipendent Russie et Chine, l'Inde est incontestablement une démocratie ! 

Vous avez dit Communauté Internationale ? 

Plus loin, nombreux sont les autres pays émergeants ou comptant, qui adoptent une attitude plutôt neutre, citons : l'Afrique du Sud, qui ne prend pas partil'Amérique du Sud où les réactions sont très mitigées. L'Indonésie, petit pays de 250 millions d'habitants et de 2 millions de kilomètres carrés (quatre fois la France) a été félicitée par la Russie, pour sa retenue dans la crise

Par charité chrétienne pour les "défenseurs du Droit International" made in USA, je passe sur les réactions de l'Iran ou d'alliés fidèles de la Russie comme l'Arménie

Alors où est-elle la Communauté Internationale ? 

La vérité est que la Fédération de Russie est dans son bon droit en récupérant son territoire historique qui lui fut ôté on ne plus arbitrairement par Krouchtchev, et que, le monde n'étant pas peuplé d'imbéciles, la plupart des pays comprennent celà très bien. 

L'Histoire aussi a ses Droits. Les Chinois le savent bien qui récupèreront un jour l'île de Taïwan aussi inaliénable à la Chine que la Crimée à la Russie nonobstant les états d'âmes des Occidentaux ! 

Les Chinois peuvent voir l'affaire de la Crimée comme une répétition de ce qui se passera à Taïwan... 

Les Occidentaux sont trop occupés par leurs propres problèmes intérieurs, ce qui explique leur attitude très agressive, et très isolée quoiqu'ils en disent, vis à vis de la Russie. 

Les délires idéologiques mondialistes auxquels s'oppose la Russie sont là ; ainsi que leur expression politique et économique : ce vaste Traité de libre échange transatlantique, négocié derrière notre dos en toute opacité sans aucun débat ni vote pendant que nos gouvernements nous abreuvent jusqu'à la lie de discours pontifiants et à vrai dire un peu ridicules, sur la Démocratie ! 

Détacher la Russie de l'Allemagne, son partenaire traditionnel, renforcer l'emprise des Etats-Unis sur l'îlot occidental de la planète, là sont les véritables motivations des réactions anti-russes (russophobes ?) d'un Occident qui ne représente certaiement pas la Communauté Internationale, mais seulement lui-même. 

Nous regretterons juste que par ce comportement très égoïste et à courte vue, l'Occident divorce encore une fois de ses frères Orthodoxes, de ces Chrétiens d'Orient qui partagent son Histoire.

 

 

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/crimee-non-la-communaute-149518

Commenter cet article

Archives

Articles récents