Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

D’où vient la vidéo polémique de Romney ?

Publié par wikistrike.com sur 18 Septembre 2012, 14:59pm

Catégories : #Politique internationale

 D’où vient la vidéo polémique de Romney ?

 

Certains en parlent déjà comme d'un "tournant" dans la campagne présidentielle américaine. Alors que la campagne de Mitt Romney montrait déjà des signes de faiblesse, le site du magazine Mother Jones a diffusé, lundi 17 septembre, une vidéo où le candidat républicain s'en prend assez vertement à ceux qu'il qualifie"d'assistés", ces 47 % d'Américains qui ne paient pas d'impôts sur le revenu. La vidéo a été tournée clandestinement à un dîner de levée de fonds privé, le 17 mai à Boca Raton, en Floride. Depuis sa diffusion, Mitt Romney est revenu sur ses propos, peu "élégants" selon ses termes, sans pour autant renier le fond.

 

Si elle a eu l'effet d'une bombe, cette vidéo n'est pourtant pas neuve sur la Toile, comme l'explique BuzzFeed. La toute première vidéo a  été postée le 31 mai par le compte YouTube Romney Exposed. Il s'agissait alors d'un simple clip audio, sans images ni contexte, titré "Mitt Romney et les esclaves chinois chez Bain" (en référence à Bain Capital, le fonds d'investissement qu'il dirigea entre 1984 et 1999). La vidéo en question, postée anonymement, ne montrait alors qu'un bref extrait des images diffusées par Mother Jones, où Mitt Romney détaillait sa visite d'une usine en Chine – usine que Bain Capital souhaitait racheter.

 

"Il y avait près de 20 000 employés, pour la plupart des femmes entre 18 à 23 ans, qui essayaient d'économiser pour se marier un jour. [...] elles vivaient dans des petits dortoirs qu'elles partageaient à 12, avec une minuscule salle de bains pour 10 dortoirs [...]. L'usine était entourée de fils barbelés et de miradors",raconte-t-il, mettant en miroir cette situation avec celle "enviable" des Américains.

 

La légende de cette vidéo postée le 31 mai fait alors clairement référence aux slogans du mouvement Occupy Wall Street : "Ecoutez comment Mitt Romney parle aux 1 %" de gens les plus riches. Mais rien ne laisse présager encore du contenu intégral et des autres pourcentages maniés par celui qui n'est pas encore officiellement le candidat républicain.

 

La publicité et la diffusion de cette vidéo se produisent alors sur le seul angle des travailleurs chinois exploités par Mitt Romney. Entre le 1er et le 7 juin, une série de commentaires sont postés par un certain "romneyexposed" sur le Huffington PostMais la "mayonnaise" ne prend pas, et la vidéo reste dans les limbes d'Internet.

 

Le 24 juin, l'enregistrement refait surface dans le débat politique, par l'intermédiaire du site BuzzFeed qui repère la "mystérieuse" vidéo grâce à un internaute. L'équipe de campagne de Mitt Romney refuse de commenter l'extrait, et n'en confirme pas non plus l'authenticité. Un journaliste de CNN enquête sur la vidéo et affirme finalement sur Twitter que Bain Capital n'a jamais acheté l'entreprise chinoise dont il est question dans la vidéo.

 


 

Deux mois plus tard, le 27 août, c'est une série de vidéos, apparemment enregistrées dans le même contexte que le premier extrait, qui est publiée sur un autre compte YouTube, Anne Onymous. L'une d'entre elles est d'ailleurs détournée, pour faire croire que Mitt Romney avouait "être né avec une cuillère d'argent dans la bouche". D'autres vidéos incluaient déjà le passage qui met désormais le candidat républicain dans l'embarras sur les "47 % d'assistés". Les vidéos sont ensuite relayées par le même auteur sur plusieurs sites communautaires, comme Daily Kos ou le Huffington Post.


C'est à ce moment là seulement que le Huffington Post saisit tout l'enjeu de cette vidéo, et commence son enquête pour l'authentifier. Après avoir retrouvé la personne à l'origine des vidéos, de longues négociations ont lieu sur les conditions de cette diffusion. L'enregistrement publié jusqu'à présent en ligne est en effet bien trop modifié pour être exploité tel quel. Finalement, la source préfère confier la vidéo originale au rédacteur en chef de Mother Jones"parce qu'il avait écrit sur les conditions de travail à Global Tech, la compagnie chinoise dont parle Mitt Romney dans la vidéo".


Le 17 septembre, enfin, Mother Jones diffuse la vidéo complète, sous le titre"Vidéo secrète : Romney raconte à ses donateurs aisés ce qu'il pense VRAIMENT des électeurs d'Obama". Si les extraits étaient difficiles à expliquer, voire complètement truqués par moments, la version longue ne laisse que peu de doutes sur le locuteur et la crédibilité de l'enregistrement. L'identité de ce "RomneyExposed" reste, quant à elle, mystérieuse.

 

Source: Big browser

Commenter cet article

Mariane 19/09/2012 01:22

Romney nie ? De toute façon, ce sont les mêmes. La mafia apatride de la finance américano-sioniste veille que le plus abruti et le plus manipulable soit désigné pour une parodie de vote
prétendument démocratique. Et pour assurez par un doublon de l'éternel coup d'état sur les USA, le dit vice président est comme dans leurs habitudes directement désigné officiellement par le CFR de
cette même mafia. Après "Obama" voici "Romney nie"

Archives

Articles récents