Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Dans les quartiers chics de Paris, un logement sur trois est vide

Publié par wikistrike.com sur 25 Juin 2013, 06:44am

Catégories : #Economie

Dans les quartiers chics de Paris, un logement sur trois est vide


 

paris-lafayette.jpg

Le site Data Publica a traité les données de l’Insee, constatant le nombre considérable de logements inoccupés à Paris. Le phénomène est criant dans les beaux quartiers.

À Paris, 193 000 logements étaient inoccupés ou en résidence secondaire en 2009, selon les données de l’Insee traitées par le site Data Publica.

Le fléau concerne en écrasante majorité les quartiers les plus chics de la capitale : dans les 8e, 4e, 6e et 1er arrondissements, on frôle le tiers des logements inoccupés ou en habitat occasionnel. Ce taux chute sous les 10 % dans les 19e et 20e arrondissements, plus populaires. 

Le phénomène tend d’ailleurs à s’aggraver, au vu des frises historiques de Data Publica, sous l’effet de l’augmentation du nombre de logements secondaires ou occasionnels. En 1968, ils ne dépassaient pas 5 %, partout à Paris. Leur proportion décolle à la fin des années 1980 et continue sa course folle autour de 20 % des logements dans les quartiers touristiques, autour de l’île de la Cité.

Le taux de logement purement vacant a surtout augmenté dans les années 1970 et connaît une rechute depuis dix ans, à l’exception notable du 8e arrondissement. Le quartier des Champs-Élysées et des boutiques de luxe détient la palme avec 12,5 % de logements vacants et 16,6 % de logements secondaires ou occasionnels.

- Logements secondaires/occasionnels ou vacants à Paris, par arrondissements, de 1968 à 2009 (en %) :

Source article

Commenter cet article

Deckard 25/06/2013 15:25


Ben c'est surtout que sans travailleurs = ....

Zara 25/06/2013 14:36


Hahaha !!!


ben dite donc, il y a plein de riche ici qui méprisent les travailleurs !!!


Mais pourquoi alors y a t il autant de logement vide dans les beaux cartier ?.


ou habitez vous ? pourquoi ne pas allez vous installer la haut ? ou c bien chère et donner un peu de vos sous à ces pauvres riches proprio qui trouvent pas de gents comme vous ?


ben oui ! pourquoi ils trouvent pas de cons prêts à payer des loyers exorbitant pour des cages à lapins dans les beaux "cartier" ?


mince alors, ou alors c'est vous qui êtes les proprios et vous trouvez plus personne  à qui louer ? renseignez moi...


Pasque un propriétaire riche qui peux pas loué ... il va finir pauvre et SDF quand il pourra plus payer ces taxes foncière et d’habitation et ces crédits pour défiscaliser... HAhaha !!! vou
comprenez vraiment rien à l'économie.


vous êtes des buses.

Laurent Franssen 25/06/2013 14:13


clochards, sans-abris, sans-logits, S.D.F.
tout cela c'est kiff-Kiff et bourricots... 

Deckard 25/06/2013 13:41


@ Joris


 


Moi je te propose 0.20 € pour voir un psy, ça te va ? Après il y a l'autre tarif mais lui c'est plus "radical"

Deckard 25/06/2013 13:36


Mais c'est lui le déchet et c'est un abruti car il ne le comprend pas .


 

Joris 25/06/2013 13:35


Zara : 9€ de l'heure, c'est beaucoup pour poser des écrous. 4-5€ me paraît bien plus correct pour ce type de métier.

Zara 25/06/2013 13:23


Un "smicard" est un travailleur à qui on vole une partie de ces revenu.


ceux qui les méprises n'ont jamais travaillés, ou ils ne connaissenr pas encore le pris de la vie.


Sans smicards il n'y a pas de catégorie aisé. la classe moyenne est à bout de souffle, déjà souffle le vent de la récession,


ceux qui critiques les smicards sont les chômeurs de demain.

Zara 25/06/2013 13:18






aj 25/06/2013 13:13


cAMINO est tu payer pour critiquer les smicards ? Car des parasites qui critiquent les autres on s'en passe trés bien.

Camino 25/06/2013 12:50


Les déchets qui gagnent le smic doivent apprendre à rester humble devant les gens qui leur sont supérieurs en tout point. Ces logements sont vides? Et alors, on ne va y loger des déchets de la
société qui abimeront les murs et les sols.

Fleur de Diamant 25/06/2013 10:07


Au lieu de persister à proposer des logements aux loyers exorbitants, les propriétaires feraient mieux de baisser les prix des loyers. Ils trouveraient des locataires. En attendant, à moins de
détourner la chose ; ils payent la taxe foncière. Ca leur revient cher...

Archives

Articles récents