Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Darfour: 300 000 morts

Publié par wikistrike.com sur 14 Novembre 2013, 23:37pm

Catégories : #Social - Société

Darfour: 300 000  morts

 

 

image

 

 

Les affrontements tribaux et les combats entre rebelles et troupes gouvernementales au Darfour ont poussé à la fuite au moins 460’000 personnes cette année. La province de l’ouest du Soudan est en proie à une recrudescence des violences, a annoncé jeudi l’ONU.

Le gouvernement soudanais semble impuissant face à ces tribus qu’il a lui-même armées pour lutter contre la rébellion agitant la région depuis dix ans. Elles se battent désormais entre elles pour la terre, l’eau et les droits miniers.

« Selon les organisations humanitaires, au moins 460’000 personnes ont fui leurs foyers au Darfour depuis le début 2013, à cause de violences tribales et de combats entre les Forces armées soudanaises et les mouvements armés », a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) dans son bulletin hebdomadaire. Un nombre supérieur à ceux de 2011 et 2012.

Depuis 2003 et le soulèvement de rebelles contre le pouvoir central et les élites arabes accusés d’accaparer les richesses, le Darfour est le théâtre de violents affrontements entre armée et tribus, d’un côté, rebelles de l’autre.

Combats tribaux

Mais depuis plusieurs mois, les combats entre tribus ont connu un regain de violence, devenant même, selon les autorités, la principale menace à la sécurité de la région.

« Les heurts entre tribus sont le plus gros défi et la menace la plus sérieuse pour la sécurité du Darfour, davantage que les mouvements rebelles », a déclaré le ministre soudanais de la Défense Abdelrahim Mohammed Hussein devant le Parlement mardi.

Ces heurts ont fait des centaines de morts dans la région, déjà durement éprouvée par les dix années de combats entre milices pro-régime et rebelles.

Ce long conflit a fait au moins 300’000 morts et près de deux millions de déplacés au Darfour, selon l’ONU. Khartoum évoque seulement 10’000 morts.

Profonde inquiétude

La mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad) s’est dite lundi « profondément inquiète de l’escalade des combats entre tribus », après avoir reçu des informations sur des violences entre les Salamat, les Taïsha et les Misseriya au Darfour-Centre.

Romandie

Commenter cet article

Hercobulus 16/11/2013 20:37


Darfour, un génocide commis par des musulmans contre des noirs animistes et


chrétiens. Islam = tolérance, amour et paix, bien sûr.

Archives

Articles récents